Vox de Christina Dalcher

Bonjour à tous !

Grâce aux éditions NiL, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir ce roman coup de poing que j’ai adoré. Un grand merci à eux !

Jean McClellan est docteure en neurosciences. Elle a passé sa vie dans un laboratoire de recherches, loin des mouvements protestataires qui ont enflammé son pays. Mais, désormais, même si elle le voulait, impossible de s’exprimer : comme toutes les femmes, elle est condamnée à un silence forcé, limitée à un quota de 100 mots par jour. En effet, le nouveau gouvernement en place, constitué d’un groupe fondamentaliste, a décidé d’abattre la figure de la femme moderne. Pourtant, quand le frère du Président fait une attaque, Jean est appelée à la rescousse. La récompense ? La possibilité de s’affranchir – et sa fille avec elle – de son quota de mots. Mais ce qu’elle va découvrir alors qu’elle recouvre la parole pourrait bien la laisser définitivement sans voix…

Le Club de lectures féministes de mon amie Carnet Parisien me permet de faire de très belles découvertes. Ainsi, j’ai par exemple lu La servante écarlate, alors que ce n’était pas un roman qui m’attirait particulièrement, et finalement, j’ai adoré. Dans la même veine, il y a Vox. Lui, il me faisait de l’oeil, j’avais appris ma lecon. Et puis surtout, j’ai grandis dans une maison où les femmes sont jolies, ont de bonnes notes à l’école, s’occupent des hommes et se taisent. Alors une dystopie dans laquelle le gouvernement empêche les femmes de parler, forcément, j’étais plus qu’intriguée ! Et je dois honnêtement dire que l’autrice fait vraiment un bon job en dépeignant cette société qui fait froid dans le dos mais qui ne semble pas irréaliste pour autant.

Icône zipper Vecteur gratuit

La dystopie a une place très importante puisqu’elle encadre l’histoire. Tout ce qui arrive à Jean découle de cela. Nous commencons avec ses regrets de ne pas s’être battue, et sa certitude qu’une société complètement basée sur le patriarcat était impossible. Et si toutes les femmes se taisaient alors même qu’elles avaient la parole ? Une conséquence pourrait être cette histoire. La prise de position politique m’a beaucoup plu, et il y a un grand tacle envers Trump, très clairement. Il était parfois difficile de faire face aux difficultés que doit affronter Jean, mais en même temps, j’étais incapable de m’arrêter de lire. Il fallait que je sache comment tout cela allait se terminer.

« Réfléchis à ce que tu dois faire pour rester libre. « 

On ressent le côté très américain de l’histoire cela dit. En réalité, c’est ce qui m’a plu, puisque j’étais presque hors d’haleine ! Dans la deuxième partie, tout va très vite, on a l’impression d’être dans un blockbuster, dans un film d’action tout droit sortie des USA. Du coup, il y a aussi une pointe de romance, pour attirer plein de publics. Personnellement, ca ne m’a pas du tout dérangé mais je comprends qu’on puisse le lui reprocher. Et j’ai apprécié la fin, quoi qu’on en dise, mais je ne vais pas vous dire pourquoi, cela spoilerait tout.

Icône zipper Vecteur gratuit

Vox est pour moi une très belle illustration de ce que notre futur pourrait être si nous ne prenons pas la parole en tant que femmes pour défendre nos droits. Un roman coup de poing dans la même veine que La servante écarlate, qui prend un air de blockbuster, ce qui n’était pas pour me déplaire ! A lire absolument !

Résultat de recherche d'images pour "editions NiL"

19 réflexions sur “Vox de Christina Dalcher

  1. La féministe fan de dystopie qui est en moi va sauter sur ce livre !! Je découvre en même temps l’existence de ce club de lectures féministes qui est une idée formidable :O Franchement, superbe chronique, et ce livre me tente beaucoup. Bisous.

  2. Pingback: Bilan #60 : Juin 2019 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.