Raisons Obscures d’Amélie Antoine

Bonjour à tous !

Il y a des romans pour lesquels il faut écrire une chronique à vif, et celui-ci en fait partie. Merci à Netgalley et aux éditions XO pour cette lecture coup de poing.

Deux familles ordinaires à l’heure de la rentrée scolaire.
Deux familles où chacun masque et tait les problèmes pour ne pas inquiéter les autres.
Chez les Kessler, la mère a retrouvé son premier amour.
Chez les Mariani, le père est mis à l’écart dans son entreprise.

Deux familles où règnent les secrets.
Où, sans que personne ne s’en aperçoive, un enfant est
progressivement démoli par un autre. Harcelé, rabaissé, moqué au quotidien.
Détruit dans le silence et l’aveuglement le plus complet.

Deux familles où, en apparence, tout va bien.
Jusqu’à ce que tout déraille…
Pour des raisons obscures.

J’écris cette chronique juste après avoir refermé  ce roman. Quoi que, pas « juste » après. Il m’a fallu le temps d’arrêter de sangloter, d’être prise dans les bras de mon chéri, d’être rassurée, de faire rentrer de l’air dans mes poumons. Mais je suis toujours encore incapable de respirer correctement. C’est comme si ma cage thoracique était comprimée, qu’un énorme rocher venait d’élire domicile sur ma poitrine. Qu’une corde s’était enroulée autour de mon estomac. Les poils sur ma peau se hérissent, ma mâchoire est crispée… Les romans d’Amélie Antoine me font toujours un effet de dingue, je sais pourquoi je les lis, et je sais aussi pourquoi j’attends avant de les commencer. Mais je crois que celui-ci est le plus puissant de tous ceux que j’ai lu d’elle jusqu’à présent. J’en souffre psychologiquement comme psychiquement.

« Il paraît que quand on se noie, il faut se laisser couler jusqu’à atteindre le fond et pouvoir donner un bon coup de pied pour remonter à la surface. Mais il faut faire quoi, quand on a le sentiment qu’on n’aura jamais fini de descendre dans les profondeurs et qu’il y aura toujours plus, toujours pire ? « 

En réalité, je ne sais même pas comment vous en parler sans tout spoiler. Et vraiment, il ne faut pas vous gâcher cette lecture en en disant de trop. Ce serait vraiment dommage que l’effet soit diminué. Cela dit, la plume d’Amélie Antoine prend aux tripes et ne peut tout simplement pas laisser insensible. Les points de vue abordés sont surprenants. Comme le dit le résumé, il y a un enfant harceleur, et un enfant harcelé. Les deux ont la parole. Donner la parole au harceleur est assez étonnant je trouve, mais aussi tellement nécessaire. Et surtout, surtout, elle donne la parole à un enfant harcelé, démuni, et démontre son mal-être avec sensibilité, mais aussi avec une certaine hargne parfois, qui tombait à chaque fois très juste.

J’aime énormément comment l’autrice décortique les relations familiales. J’avais déjà souligné ça dans ma chronique de Sans elle, mais je trouve vraiment qu’elle gère avec brio les conflits familiaux, les drames dans les fratries, les difficultés qu’ont les humains à vivre ensemble. Et la dépendance des enfants envers leurs parents. Au vue de mon histoire, cela me parle, et me fait souffrir, mais la psychologie des personnages de ses romans est toujours aussi aboutie et me fait revenir à chaque fois.

« On ne devrait jamais confronter les souvenirs forcément enjolivés et emplis de nostalgie à la dureté du présent et du temps qui passe. « 

Je ne vais pas m’en remettre je crois. Pas avant longtemps. Ce roman coup de poing m’a arraché le cœur et m’empêche de respirer. La psychologie des personnages est encore une fois réussie avec une telle force que j’en souffre. Merci pour cette lecture nécessaire.

NetGalley

Mes chroniques des romans d’Amélie Antoine :

Publicités

26 réflexions sur “Raisons Obscures d’Amélie Antoine

  1. Et bien ! Cela t’a fait un sacré effet ! J’ai « Les secrets » dans un coin de mon appartement, qui attend d’être lu. Autrement, je ne connais pas très bien cette autrice mais ton avis intrigue beaucoup.

  2. Ah, là, là, une auteure dont je suis totalement fan, découverte avec son roman « Fidèle au Poste », elle a une plume incroyable 😍 Je rêve de pouvoir lire celui-là et autant dire que ton avis me donne encore plus envie quoi !

  3. Merci pour cette chronique sincère et authentique! ♥
    C’est vraiment le genre de récit que j’aime, le genre qui nous chamboule et remue beaucoup de choses en nous, le genre qui fait réfléchir et dont on ne ressort pas indemne. Je note le nom de l’auteure avec intérêt, merci pour ce très beau partage!

  4. Je dois avouer qu’il faudrait être vraiment insensible pour fermer ce livre sans ressentir au moins quelques-unes des sensations que tu as décrites. Oui, c’est un roman fort, percutant, triste qui ne peut que laisser des traces… Je suis comme toi inconditionnelle de cet auteur !

  5. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #127 | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: Bilan #59 : Mai 2019 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.