Les Mondes de Sam de Keith Stuart

Bonjour à tous !

Sur un coup de tête j’ai décidé de découvrir ce roman qui me tentait énormément de part sa thématique. Et en effet, je n’ai pas été déçue puisque je suis passée à un chouia du coup de cœur ! Merci aux éditions Milady pour l’envoi de ce roman fort émouvant.

Avant, Alex et Jody s’aimaient. Mais leur couple est mis à rude épreuve depuis la naissance de Sam. Leur fils, atteint d’autisme, n’est pas un enfant comme les autres. À force de fuir ses responsabilités de père, Alex condamne Jody à porter un fardeau trop lourd, et la séparation devient inévitable. Du jour au lendemain, il se retrouve au chômage, à squatter le canapé de son ami Dan, et se sent totalement démuni quand il doit assumer la garde de son fils. Mais ce dernier va l’initier à un jeu vidéo qui va l’aider à se sortir de cette impasse : Minecraft. Ensemble, ils vont poser les bases d’un autre monde et d’une relation nouvelle.

Pour ceux qui ne me connaissent pas, j’ai un diplôme d’éducatrice sportive spécialisée, et j’ai travaillé pendant 2 ans avec des enfants et des adultes ayant des troubles autistiques. Bien qu’aujourd’hui j’ai complètement changé de domaine, je suis toujours encore très attirée par les romans abordant la thématique du handicap, que celui-ci soit physique, mental ou psychologique. Forcément, lorsque j’ai vu que les éditions Milady publiaient Les mondes de Sam en format poche, je n’ai pas su résister, et j’ai très bien fait. La thématique est abordé avec beaucoup de justesse. Sam n’est pas un enfant facile, ses problématiques sont dures a gérer pour ses parents, et pourtant, il n’en reste pas moins attachant. Mais son quotidien est parsemé d’embûches, et ses parents doivent enlever un maximum d’obstacles pour qu’il puisse vivre sereinement et de facon heureuse.

Illustration de l'objet de l'été et de la plage

Je dois dire qu’au départ, j’ai eu du mal avec Alex. Il ne soutient pas du tout Jody, et cette charge mentale que supporte la jeune maman se fait vraiment ressentir. Pourtant, elle ne s’exprime jamais, tout est du point de vue d’Alex ! J’avais envie de secouer ce papa défaitiste, qui s’accroche à ses excuses illégitimes pour fuire leur domicile au quotidien, qui refuse de prendre des décisions ou d’assumer ses charges. J’ai vraiment compris les décisions de Jody tant il m’exaspérait. Mais ce passage est vraiment nécessaire puisqu’il permet de mettre en lumière les difficultés et le manque de soutient dont souffrent les parents d’enfants autistes. Ce couple va se séparer parce qu’ils n’arrivent plus a communiquer, noyés dans leurs soucis.

« Si le bonheur était aussi simple, on l’aurait tous. On souscrirait en ligne. On téléchargerait l’appli. Le coût n’aurait pas d’importance. On serait prêt à mettre n’importe quel prix. « 

Et puis au centre, il y a Sam, cet enfant différent des autres, qui va pourtant trouver un moyen de communiquer avec son entourage à travers Minecraft. C’est en fait lui-même qui va abordé son papa, lui proposant de le rejoindre dans son univers, et de créer du lien. Keith Stuart dédiabolise le jeu vidéo, que de nombreuses personnes considère encore comme nocif, en démontrant qu’il n’est que ce que l’on en fait. Minecraft est ici un outil incroyable pour développer la créativité de l’enfant, pour lui permettre de créer des relations et de s’amuser tout à la fois. J’ai moi-même vu mon petit frère s’épanouir grâce à ces nombreux univers, et la transformation était incroyable. En plus de cette petite famille qui va trouver comment se reconstruire, on a tout un tas de personnages secondaires qui gravitent autour d’eux et que j’ai beaucoup apprécié, tout particulièrement Dan, bien plus sensible qu’il ne laisse paraître.

Illustration de l'objet de l'été et de la plage

J’ai tellement apprécié ce roman que je l’ai tout de suite offert à ma mère pour son anniversaire. Que ce soit Alex, Sam et Jody, ou encore Dan ou Claire, j’ai apprécié tous les personnages, avec le temps. On ressent les difficultés des personnages, et leurs psychologies sont vraiment bien développées. C’est un roman à découvrir !

Publicités

11 réflexions sur “Les Mondes de Sam de Keith Stuart

  1. Le nom me dit quelque chose.. Mais je ne sais pas où, quand, comment j’en aurais entendu parler haha. En tout cas, ta chronique me donne plutôt envie de le découvrir 😉

  2. Je me disais bien que le titre me disait quelque chose, mais j’associais pas du tout la couverture… C’est donc normal puisque c’est la version poche x)
    Sur ce, je retourne lire ta chronique !
    Il me dit bien parce que le sujet m’intéresse aussi, mais je pense que je serais facilement agacée par le personnage d’Alex, encore plus si on suit son point de vue… A voir !

  3. Je le veux !! Ta chronique m’a convaincue ! 🙂 Je ne savais pas que tu étais éducatrice sportive spé. Je suis éducatrice de jeunes enfants et j’accueille des enfants atteints d’autisme dans la crèche où je travaille. Du coup, ce roman m’intéresse énormément !

    • Entre temps j’ai changé de voie en me redirigeant vers la documentation ☺️ en tous cas si tu accueilles des enfants atteints d’autisme il devrait te plaire ! Au début Alex est difficile mais comme je le dis dans ma chronique, ça reflète une réalité à laquelle de nombreux doivent d’aire face dans cette situation. Bonne lecture !

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.