Hercule Poirot, T.30 : Poirot joue le jeu d’Agatha Christie

Bonjour à tous !

Grâce aux éditions Le masque, j’ai la chance de pouvoir découvrir de nombreux romans d’Agatha Christie, une autrice que j’adore. Elle a clairement sa place en ce mois au féminin, puisque ses écrits sont intemporels. Une autrice classique du polar, qui ne m’a pas déçue, une fois de plus !

Tout a été prévu dans les moindres détails.
Oh ! Bien sûr, le choix des protagonistes n’a rien de follement original. On n’échappera ni à la somptueuse idiote aux décolletés vertigineux ni au maître d’hôtel sinistre et compassé. Mais après tout, les vieilles recettes ont fait leurs preuves. Munis d’un premier élément de solution, les concurrents devront se débrouiller pour trouver victime, arme du crime, assassin et mobile. Et le gagnant se verra remettre un prix des mains mêmes de l’illustre Hercule Poirot.
Joli programme, non ? Pourvu que les talents du meilleur détective du monde ne soient pas requis pour une tâche moins anodine..

J’étais très étonnée de ce roman de l’autrice, qui ne met pas son personnage principal très en valeur. En réalité, c’est la première fois que je me rends compte à quel point Hercule Poirot est sexiste… Heureusement, les femmes de cette histoire n’ont rien de cruches, et sont extrêmement futées, au point qu’il en perd ses moyens. Eh oui, il met un sacré bout de temps avant de trouver une piste ! Bien fait pour lui ! Je suis peut-être un peu dure avec le monsieur, il faut remettre dans le contexte : nous sommes en 1956, et quand on voit comment pensent encore certains hommes aujourd’hui, ce n’est que crédible, en fait. Mais ça m’a un peu fait mal quand même !

Vecteur des accessoires de stand de mariage pour hommes

J’étais aussi étonnée qu’il prenne du temps avant de trouver la moindre piste. D’habitude, il est tout de même assez rapide et même s’il ne dévoile pas ses idées, il dénoue un nœud petit à petit. On dirait bien que Poirot n’arrive plus autant à suivre, de prime abord. Évidemment, il va trouver, sinon ce n’est pas drôle. Mais j’ai apprécié qu’Agatha Christie ait poussé son personnage dans ses retranchements ! Cela dit, l’intrigue est vraiment complexe, je n’aurai jamais deviné la fin ! Et c’est ce que j’aime autant chez elle. Même si c’est un peu tiré par les cheveux, j’aime toujours autant être surprise par ses dénouements de génie.

« Son apparence n’était pas aussi soignée que de coutume. Ramollis par l’atmosphère humide du Devonshire, les crocs de sa moustache pendouillaient tristement. Ses bottines vernies à bout pointu étaient maculées de boue. Il claudiquait en marchant et avait le cheveu ébouriffé. « 

L’ambiance estivale de l’histoire m’a beaucoup plu également. J’ai aimé cet air de fête d’été, avec plein de personnages prêts à se laisser divertir. Contrairement à ma lecture de l’Heure zéro, je n’ai pas du tout eu de mal à les situer ni a les identifier. Nous les rencontrons chacun à leur tour, de façon très claire. Du coup, je m’imaginais vraiment les lieux et les gens, j’y étais. Le fait de l’avoir lu d’une traite à probablement aidé, mais en même temps, les romans de la reine du polar s’y prêtes. Une fois que l’on est immergé dans l’intrigue, que le cadre est posé, c’est comme être dans un très bon film.

Vecteur des accessoires de stand de mariage pour hommes

Comme toujours, Agatha Christie m’a emporté dans son intrigue et j’ai été incapable de deviner l’issue. Malgré un Hercule Poirot un peu moins efficace, j’ai tout de même énormément apprécié ce roman que j’ai lu d’une traite. Encore une fois merci aux éditions du Masque pour cette lecture !

Ma chronique du Crime de l’Orient-Express

Ma chronique de Témoin Indésirable

Ma chronique de L’heure zéro

Image associée

Publicités

7 réflexions sur “Hercule Poirot, T.30 : Poirot joue le jeu d’Agatha Christie

      • Ils sont très sympa aussi ! Je les relirai sans doute (mais si je suis loin de tous les avoir lu), mais je vais déjà terminer mon défi de découvrir tous les Poirot dans l’ordre. Et il y a de quoi faire ! 😉

      • Effectivement, il y a du boulot ! ^^ bonne lecture ! je les lis plus ou moins dans l’ordre de re-publication chez Le masque, ça me permet de rester dans l’actualité éditoriale d’une certaine façon 😊

  1. Pingback: Bilan #57 : Mars 2019 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Destination inconnue d’Agatha Christie | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Le secret de Chimneys d’Agatha Christie | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.