Arabe de Hadia Decharriere

Bonjour à tous !

Grâce aux éditions JC Lattès, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir cette chouette lecture que j’ai dévoré en un après-midi.

Maya, une jeune femme française de vingt-huit ans, se réveille un matin en parlant arabe. Pourtant Maya n’est pas arabe et cette langue, elle ne l’a jamais apprise. Des analyses médicales sont faites, des résultats sont attendus. Qu’est ce que cela veux dire? Maya doit chercher, comprendre la femme qu’elle est à présent, explorer une culture qui n’est pas la sienne. Découvrir pourquoi ce mystère, qui est aussi un don, une chance, bouleverse ainsi sa vie.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en débutant cette lecture, et j’y suis allée les yeux fermés. La première chose qui m’a frappé, c’est la poésie qui émane de l’écriture de Hadia Decharrière. J’ai adoré sa plume qui m’a transporté à travers de nombreuses émotions, qui m’a évoqué des couleurs, et baladé comme si j’écoutais une chanson en boucle. L’autrice a réussi à m’atteindre avec la beauté de ses mots, et c’est ainsi que le texte m’a vraiment parlé. Je ne pouvais qu’aimer.

Conception de fond floral

Voilà comment je me suis attachée à Maya. C’est une personne très ouverte d’esprit, qui se remet beaucoup en question mais de façon positive. J’ai apprécié sa douceur, son intelligence, sa quête de soi. Finalement, le récit ne dure qu’une seule journée, et pourtant j’ai eu l’impression de connaître les personnages. Que ce soit Maya elle-même, qui va très en profondeur de ce qu’elle ressent. Que ce soit Max, son petit-ami, qui la soutient et l’aime. Que ce soit ses parents, qui ne se livrent que brièvement. Et pourtant… j’ai l’impression d’avoir passé un week-end avec eux et cela m’attriste de devoir les quitter !

« Les restaurants ne sont-ils pas autant de petites ambassades, ça et là, parsemées dans des pays étrangers pour permettre de se retrouver chez soi lorsqu’on n’y est plus. « 

En plus, j’ai adoré l’humour de Maya. Elle voit, ressent et analyse tout autour d’elle, et a tout de même réussi à créer un fou rire chez moi, en se prenant en selfie à un moment donné. Je n’ai pas précisé que ce roman ne fait que 163p. et pourtant, j’ai réussi à ressentir tout cela ! C’est une belle réussite. Cela me donne surtout envie de découvrir le premier roman de l’autrice, Grande section, qui est également très bien noté sur Livraddict. En plus de cela, il y a une remise en perspective de la sexualité féminine, de l’appartenance au territoire française de personnes venues du Moyen-Orient ou du Maghreb, et une belle philosophie qui m’a permise de me questionner sur la stigmatisation ainsi que les troubles auxquels doivent faire face les personnes arabes en France, mais aussi à l’étranger, aujourd’hui.

Mandala dessiné à la main avec l'islam

Arabe est une très belle réussite ! Touchant, intelligent, drôle et tendre, j’en ressors grandie et apaisée à la fois. J’ai adoré les personnages, et surtout Maya, qui m’a beaucoup apporté en très peu de pages. J’espère retrouver la plume poétique de Hadia Decharrière bientôt !

 

Éditions Jean-Claude Lattès — Wikipédia

Publicités

2 réflexions sur “Arabe de Hadia Decharriere

  1. Pingback: Bilan #56 : Février 2019 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: IMM #202 : 4 au 10 février 2019 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.