L’appel du renard T.1 : Traqué de Charly Reinhardt

Bonjour à tous !

Je vous présente enfin ma toute première romance MM ainsi que sur le sujet des métamorphes autre que des loup-garous. Un grand merci aux éditions Milady pour cette chouette lecture !

Pour des métamorphes qui vivent cachés, l’amour est peut-être le plus grand des dangers…
Après avoir vécu l’enfer en Afghanistan, l’ex-lieutenant Sander Jolan est de retour dans sa petite ville natale du Wyoming. Devenu shérif, il y mène une vie tranquille… jusqu’à ce qu’on découvre dans les bois attenants un corps atrocement mutilé. Sander pense à une bête sauvage, et ce n’est pas le ranger Will MacBoyd qui va le contredire. Le shérif n’a pas le choix : grand solitaire dans l’âme, il doit faire équipe avec ce bel homme mystérieux pour retrouver l’animal.
Ce qu’ignore Sander, c’est que Will sait qu’il ne s’agit pas d’une simple bête, mais d’un métamorphe, comme lui-même. Car Will fait partie d’une meute de renards installée non loin, et il est là pour retrouver le coupable avant qu’il ne trahisse leur existence. Mener l’enquête tout en poussant Sander sur une fausse piste ne va pas être facile, sans compter l’irrésistible et inexplicable attraction qui va naître entre les deux hommes, à leur corps défendant…

Je suis très surprise d’avoir apprécié ce roman, pour être honnête. J’avais un peu peur, puisque c’est de la bit-lit, ce qui n’est pas du tout mon genre de prédilection. J’en ai fais part aux Ladies de la Team Milady qui m’ont poussé à tenter le coup tout de même, et je suis bien contente d’avoir osé m’ouvrir à cette découverte. A part les loup-garous dans Twilight, je ne connaissais pas les métamorphes, et j’avais peur que cela devienne trop fantastique, trop irréaliste pour moi. Mais pas du tout ! Leur situation, leur façon de vivre et de se transformer est complètement crédible, et j’ai été happée dans ce monde avec une facilité surprenante.

Conception de renard peint à la main

L’autre base de cette histoire est la romance homosexuelle entre deux hommes. Et pour le coup, c’est aussi une première pour moi puisque je n’avais que lu des romans jeunesses autour de cette thématique, donc plutôt dans la retenue, comme Aristote et Dante ou Love, Simon. Et pour moi, ça ne fait pas de différence, une romance est une romance. Après avoir lu Pure Corruption (Alerte coup de cœur !), cela ne pouvait que me paraître doux. J’ai bien aimé les deux personnages. D’abord Sander, assez brute de décoffrage, ancien militaire qui traîne ses cicatrices mais réussi tout de même à vivre dans la joie et la bonne humeur. Et surtout, c’est un bon shérif, qui fait un job correct, qui n’est pas prétentieux (parce que je n’en peux plus des représentants des forces de l’ordre hautains en littérature) et diablement efficace. Il va rencontrer Will, tout en retenu et assez sombre de nature, qui a du mal à faire confiance alors que Sander, en tant qu’ex militaire, ne jure que par ça. Bref, dans ce roman, on peut dire que les compléments s’attirent, et c’est vraiment sympa. En plus, pour une fois en romance, ils se querellent pour de bonnes raisons, et non sur des malentendus ! Merci !

« Will masqua une moue amusée derrière une petite quinte de toux. Le père de Sander n’avait pas élevé un idiot. Têtu comme un chien de terrier, le shérif allait creuser et fureter, suivant son flair, jusqu’à exhumer la vérité. »

L’ensemble est tissé sur une toile thriller, puisqu’un tueur se balade dans la nature (littéralement !), et c’est a Sander, en tant que shérif, et à Will, en tant que béta de sa meute, de le retrouver. Cet aspect de l’histoire lui donne beaucoup de dynamisme, et on avance assez rapidement en parallèle de la romance. C’est bien équilibré. Mais j’ai assez rapidement deviné qui était la personne coupable, c’était un peu trop gros, même si l’autrice se donne du mal pour nous mener sur une fausse piste. Cela dit, ça ne m’arrive pas souvent, je me félicite donc de mes pouvoirs sherlockiens pour le coup. C’est vraiment le petit point qui m’a chagriné, mais l’humour constant rattrape cela. J’ai vraiment beaucoup ris, ce qui me permet de l’apprécier encore plus !

Fox sitting

Entre romance MM, thriller et roman fantastique, ce premier tome de L’appel du renard m’a happé grâce à son dynamisme et ses rebondissements de situation. Dommage que la personne coupable soit si évidente, j’aurai aimé encore un peu plus de surprise. Cela dit, j’ai vraiment hâte que la suite sorte en poche pour la dévorer !

Publicités

6 réflexions sur “L’appel du renard T.1 : Traqué de Charly Reinhardt

  1. Pingback: Bilan #56 : Février 2019 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: IMM #199 : 14 au 20 janvier 2019 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: L’appel du renard T.2 : Trahi de Charly Reinhardt | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: L’appel du renard T.3 : Tourmenté de Charly Reinhardt | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.