Preload, tome 1 : Te regarder danser de Scarlett Cole

Bonjour à tous !

Cela faisait un moment que je n’étais plus venu avec une chronique entière, et je suis contente que ce soit pour ce chouette roman lu en lecture commune avec Coco Bouquine. Merci beaucoup à la collection &Moi pour cet envoi !

Bassiste de Preload, adulé par les fans, convoité par les filles, Jordan a tout pour lui. Il n’arrive pourtant pas à se défaire de ses angoisses existentielles, liées aux blessures de son enfance. Lorsqu’il voit danser Alexandra à travers la fenêtre de l’Opéra national, il est aussitôt envoûté. Mais rien n’est facile non plus pour la jolie ballerine, promise à une brillante carrière au prix de nombreux sacrifices.
Ils viennent de mondes différents, ils sont tous les deux tourmentés, mais ensemble, les obstacles ne semblent plus si insurmontables.

Alors, je vais peut-être commencer par un point qui m’a quelque peu embêté : je ne savais pas que cette nouvelle saga était dans le prolongement de la série Sous ta peau. Du coup, au début de l’histoire, on nous parle un peu de ce qui s’est passé précédemment, et bien que cela ne soit pas vraiment gênant, j’avais l’impression de passer à côté d’une cohésion de groupe. En réalité, comme pour Rosemary Beach, cela m’a surtout donné envie de découvrir Sous ta peau, donc je suppose que ce n’est pas plus mal, mais j’aurai aimé un avertissement, ou au moins un court résumé de ce qui a pu se passer dans Pure. Bref ! Sinon j’ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de Jordan et de son groupe de métal. Je n’écoute pas ce genre de musique, du coup, dans ma tête, leurs musiques étaient celles de You me At Six, simplement parce que j’adore ce groupe. J’aimais beaucoup le fait que Jordan laisse parler sa créativité, écrive des chansons et que Lexie danse dessus dés le début. Cela donne vraiment un côté très romantique et différent à cette histoire d’amour. Deux artistes qui se rencontrent et qui se permettent aussi d’évoluer dans leur domaine ainsi.

Scarlett Cole nous propose une belle histoire d’amour, parfois un peu à l’eau de rose sur plusieurs pages. Mais elle se permet aussi d’aborder des problématiques assez complexes comme les syndromes autistiques, par exemple. Comment une personne qui a beaucoup de mal avec les interactions sociales peut-elle ouvrir son cœur ? L’immigration est aussi une thématique, tout comme la maltraitance infantile mais aussi adulte. Une dernière est également importante dans le roman, cela dit je ne souhaite pas la spoiler, mais j’aurai même aimé qu’elle soit encore plus approfondie en ajoutant quelques pages.

Résultat de recherche d'images pour "you me at six 2018"

En effet, le roman se lit très vite. Et une fois que l’on se pose sur son canapé avec un thé et une bouillotte, il se laisse dévorer. L’écriture de Scarlett Cole est légère et addictive, on ne se rend pas compte du temps qui passe. Je me suis rapidement attachée aux personnages. Que ce soit Jordan, dont la personnalité me plaisait énormément en dépit de ses défauts. Il est sensible et distant à la fois, et pourtant très respectueux. J’appréciais beaucoup ses traits de caractère. J’ai mis plus de temps avec Lexi, mais elle a finalement su me toucher. J’ai aussi beaucoup aimé les autres personnages du groupe. Comme dit, Pure est déjà paru et nous parlait de Dred. Mais les 3 prochains tomes de Preload seront sur les autres musiciens, et j’ai hâte de découvrir l’histoire d’Elliott, qui a su m’apaiser dans les moments difficiles de cette lecture.

J’ai passé un excellent moment de lecture, qui aborde des thématiques difficiles. L’autrice aurait pu entrer encore plus en profondeur, mais j’ai néanmoins su m’attacher à tous les personnages. J’ai hâte de découvrir la suite des histoires de cœur de Preload ! Merci encore à Coralie pour cette lecture commune et à la collection &moi pour l’envoi. Te regarder Danser est en librairie dés aujourd’hui !

La chronique de Coralie

&Moi

Publicités

6 réflexions sur “Preload, tome 1 : Te regarder danser de Scarlett Cole

  1. Pingback: Challenge des 12 thèmes 2019 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Bilan #55 : Janvier 2019 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.