IMM #195 : 17 au 23 décembre 2018

Bonjour à tous et bienvenue pour l’IMM de cette semaine !

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et repris par le site Lire ou Mourir. Il s’agit de vous présenter toutes les acquisitions de la semaine passée, qui prennent place dans notre PAL

Cela faisait un moment que je n’avais plus eu une semaine sans IMM, je ne suis donc pas peu fière ! Et cette semaine, ce ne sont que des services de presse ou des cadeaux. Merci aux éditeurs, ainsi qu’à mon chéri !

Le pingouin – Andreï Kourkov

A Kiev, Victor Zolotarev et le pingouin Micha tentent péniblement de survivre. Victor, journaliste, est sans emploi et Micha, rescapé du zoo, traîne sa dépression entre la baignoire et le frigidaire de l’appartement. Lorsque le patron d’un grand quotidien offre à Victor d’écire les nécrologies – les « petites croix » – de personnalités pourtant bien en vie, Victor saute sur l’occasion. Un travail tranquille et lucratif.
Mais un beau jour, les « petites croix » se mettent à mourir, de plus en plus nombreuses et à une vitesse alarmante, plongeant Victor et son pingouin neurasthénique dans la tourmente de ce monde impitoyable et sans règles qu’est devenue l’ex-Union Soviétique.

A première vue – Colleen Hoover

Merit Voss sait qu’elle est une fille un peu bizarre. Elle collectionne, par exemple, les trophées qu’elle n’a pas gagné. C’est en voulant en acquérir dans une brocante qu’elle fait la connaissance d’un séduisant jeune homme, Sagan. Il lui plaît immédiatement mais elle va vite réaliser que la situation risque d’être un peu plus compliquée qu’elle ne le pensait et que l’alchimie qu’elle a cru percevoir entre eux, a peu de chances de se développer.
Rien n’est jamais simple dans la famille Voss. Ses parents sont séparés officiellement mais vivent encore sous le même toit, celui d’une ancienne église désaffectée. Son père a épousé l’infirmière de son ex-épouse, qui l’a assistée lorsqu’elle a eu un cancer. Ses frères et soeurs ont des traits de caractère qu’elle n’apprécie pas et qui le rendent aussi étranges que leurs parents. Merit ne supporte plus cette famille dont elle juge sévèrement chaque membre.
Mais, le pire est peut-être à venir quand elle découvre que les apparences sont peut-être trompeuses. Quand la vérité se dévoile, lorsque des secrets bien gardés commencent à émerger, Merit est confrontée à une tâche difficile : remettre toutes ses certitudes en question.

Le Trône de Fer, intégrale, T.2 – G. R. R. Martin (Chroniques des T.3, T.4 et T.5)

Au royaume des Sept Couronnes, rien ne va plus. La mort du roi Robert a clos une longue période d’été, de paix et d’apparente prospérité : le Trésor est au bord de la banqueroute, et trop nombreux sont les candidats prétendument légitimes au Trône de Fer : Stannis et Renly Baratheon le disputent à leur neveu Joffrey, tandis que Robb Stark, proclamé roi du Nord, s’efforce de venger son père naguère condamné à mort et exécuté sous couleur de trahison. Au fin fond de l’Orient, l’unique descendante des anciens rois targaryens médite sa revanche en élevant ses trois dragons… L’hiver vient, qui grouille de forces obscures, de mages et de morts-vivants, d’intrigants sournois prêts à tous les maléfices en vue de fins impénétrables.

Les Fables de La fontaine – Joann Sfar

« Je me sers d’animaux pour instruire les hommes… »
C’est ainsi que Jean de La Fontaine dédicaça ses Fables au fils de Louis XIV. Près de quatre siècles plus tard, Le Corbeau et le Renard, La Cigale et la Fourmi, Le Pot de terre et le Pot de fer n’ont rien perdu de leur force et font partie de notre patrimoine culturel qu’on continue d’enseigner ou d’offrir aux petits comme aux plus grands.
Parmi les adeptes de toujours de ces textes intemporels, Joann Sfar, qui pour notre plus grand bonheur a richement illustré ses fables préférées.
Un magnifique recueil à mettre entre toutes les mains et qui donne à voir l’alliance parfaite du fabuliste du XVIIe siècle et de l’artiste protéiforme qu’on ne présente plus.

La fille du marchand de Saphirs – Dinah Jeffries

« Dès leur arrivée, l’âpre solitude de la plantation exerça sur Louisa tout son attrait. A mi-coteau se trouvait une vieille demeure coloniale posée au milieu d’une petite pelouse entourée d’arbres. Des orchidées, qui regorgeaient de papillons, embellissait le jardin. Voici un endroit où il est facile de se perdre, songea-t-elle. » Ceylan, 1935. Louisa Reeve, fille d’un riche négociant britannique en pierres précieuses, est l’heureuse épouse d’Elliot, un homme d’affaires intrépide qui passe beaucoup trop de temps à Cinnamon Hills, une plantation de cannelle. A la suite d’un étrange accident de voiture, Elliot décède et Louisa se retrouve veuve. Elle cherche alors à percer le mystère des nombreuses absences de son défunt mari. Se rendant à la plantation, elle rencontre Leo, l’énigmatique propriétaire des lieux, pour qui elle éprouve une attirance inexplicable. Lorsque la trahison d’Elliot éclate au grand jour, Louisa se sent plus seule que jamais et se tourne vers Leo. Peut-on encore aimer après un mariage fondé sur le mensonge ?

 Et vous ? Qu’avez-vous acheté ou reçu cette semaine ?

Publicités

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.