La nostalgie heureuse d’Amélie Nothomb

Bonjour à tous !

Je crois que c’est à cause du blog que j’ai arrêté de lire des romans de Nothomb. Je me suis rendue compte que je n’avais plus grand chose à dire, et j’ai tout simplement arrêté de les lire. Bizarrement, la semaine dernière, j’en ai eu envie, la curiosité l’a emporté, et me voilà avec mon avis sur La nostalgie heureuse.

« Tout ce que l’on aime devient une fiction »

Bon, je n’aime pas du tout les quatrièmes de couverture d’Amélie Nothomb. Comme si c’était tellement étrange qu’on ne sait pas le résumer. Ce qui est faux. Amélie retourne au Japon après de longues années, depuis son périple de Stupeur et Tremblement ainsi que Ni d’Eve ni d’Adam, si vous les avez lus, pour un reportage télévisé. Ainsi, elle va revoir les principaux protagonistes, qui sont des personnes réelles, de ces deux romans ainsi que de Métaphysique des tubes. Déjà, je précise que je n’aime que les auto-fictions de Nothomb. Je trouve ses autres romans trop perchés, trop irréalistes, et je n’arrive pas à accrocher. Pourtant j’en ai une tonne dans ma PAL, ne me demandez pourquoi. Du coup, j’étais assez contente de découvrir que La nostalgie heureuse fait partie de la catégorie que j’apprécie, c’est à dire une tranche de vie assez loufoque de l’autrice.

Parfois, je trouve l’écriture de Nothomb pompeuse. Comme si elle observait le monde depuis une espèce de projection astrale. Pour le coup, j’étais sidérée à quel point elle était terre-à-terre ! Cela m’a vraiment surprise. La nostalgie heureuse comporte de nombreuses remises en question, j’ai été positivement troublée. Je l’ai un peu vu comme une façon de regarder en arrière, et de remettre en perspective ses actions. J’ai été assez touchée en réalité, et je dois dire que j’ai été étonnée ! J’ai plus tendance à sourire de l’attitude de l’autrice, et là, c’était plus doux, en fait.

« Qu’est ce qu’une caméra peut percevoir de ce qui se passe en moi? Elle capte les remous à la surface du lac. Je reste dans mes grands fonds, là où aucune lumière n’arrive jamais. »

J’ai aussi apprécié le titre, qui est très positif : La nostalgie heureuse. Il est vrai que nous considérons souvent la nostalgie comme quelque chose de négatif. Nous l’associons au regret. Mais l’un n’est pas forcément l’autre, et on peut prendre plaisir à ses souvenirs sans pour autant vouloir revenir en arrière, ni pour les revivre, ni pour les changer. Pour autant, malgré ces aspects très positifs en somme, je dois dire que je suis un peu lassée du style d’Amélie Nothomb. En fait, je sais que dans un mois, je ne saurai plus de quoi parle son roman. Je préfère la profondeur, quitte à avoir quelques pages de plus, et franchement, cela manque cruellement. Pour autant, je comprends aussi ceux qui apprécient, et c’est un des rares qui est aussi introspectif. Mais l’écriture ne me permet pas de m’imprégner du roman et d’être vraiment emballée.

Alors que je sais pertinemment que je ne me souviendrai pas longtemps de ce roman, j’ai pourtant passé un bon moment. J’ai trouvé la narratrice humble et en pleine remise en question ce qui m’a touché, bien qu’il me manquait quelque chose pour me marquer véritablement.

Publicités

7 réflexions sur “La nostalgie heureuse d’Amélie Nothomb

  1. J’ai arrêté de lire Nothomb il y a une dizaine d’années environ mais je regarde régulièrement les synopsis. Je ne pense pas en relire, car j’ai tourné la page de son style et je penserais probablement comme toi pour le manque de fond.
    Ton article m’a donné un peu de nostalgie de Nothomb (même pas un jeu de mot en plus^^)

    • Pas de jeu de mots mais ça tombait bien ^^ honnêtement, j’ai aussi lu Ni d’Eve ni d’Adam, et je n’ai même pas envie d’écrire de chronique tant je ne saurai pas quoi dire (ce qui rend l’exercice finalement assez intéressant en terme de réflexions ^^).

  2. Pingback: Ni d’Eve ni d’Adam d’Amélie Nothomb | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.