Chair de poule : La malédiction de la momie de R. L. Stine

Bonjour à tous !

Je reviens déjà avec mon deuxième Chair de Poule du mois, mais promis, ce n’est pas le dernier ! Aucun n’arrivera à la cheville de Prisonniers du miroir, mais La malédiction de la momie reste sympathique pour commencer la saga, étant donné que c’est le premier tome.

Gabriel s’est perdu dans une pyramide. Sa cousine Sari, qui était dans la galerie devant lui, a mystérieusement disparu. Mais Gabriel a l’impression de ne pas être seul. Qui est là avec lui dans les ténèbres ? Peut-on troubler le repos millénaire de la prêtresse Khala sans courir de danger ?

Lorsque j’ai acheté ce tome de la saga Chair de Poule, je ne savais pas du tout que c’était le premier. Je ne les garde pas de toute façon, ce n’est que de la curiosité qui m’a poussé vers eux. Mais je trouve que La malédiction de la momie n’est pas trop mal pour commencer. Il n’est pas effrayant au sens propre du terme, mais je trouve que c’est un bon thriller fantastique pour la tranche 10-12 ans, mine de rien. Il est court, efficace, et assez sympa. J’ai surtout apprécié que cela véhicule un peu de connaissances aux enfants. Il y a des informations sur l’intérêt des musées, sur la momification, et sur les pyramides de Gizeh. Donc en plus d’être assez divertissant, il propose du contenu intéressant.

Cela dit, on ne peut pas vraiment dire qu’il soit terrifiant pour le coup. Pour cela, il n’est pas assez réaliste. Je ne sais pas combien d’enfants ont l’occasion de vivre une aventure à la Indiana Jones. La plupart des enfants n’ont même pas la chance d’accompagner leurs parents en Égypte. Encore moins d’entrer dans les pyramides. Du coup, c’est un peu comme regarder un film sympathique mais sans frissons. Bon, je ne l’ai pas lu enfant, si ça se trouve, il fait peur à cet âge là !

« Ce cri m’échappa lorsque j’aperçus un objet rangé le long de la paroi qui me faisait face. Fasciné, je m’en approchai. C’était un sarcophage. Un grand sarcophage de pierre d’au moins deux mètres de long, rectangulaire, avec des coins arrondis. Le couvercle s’ornait d’un visage sculpté, un visage de femme dont les yeux grands ouverts regardaient le plafond. Un masque mortuaire. « 

Au niveau des personnages, j’ai trouvé Gabriel sympa mais bien trop fière. Il a un drôle d’esprit de compétition. Cela dit, il est poussé par sa cousine, que j’ai trouvé plus qu’antipathique et qui manquait clairement d’éducation. Ce n’est pas un modèle à suivre ! Le jeune homme est plus calme, mais franchement, qui irait se perdre dans les pyramides parce qu’il refait son lacet ? Il faut être drôlement gourde ! Mais ce côté un peu loufoque fait aussi partie du charme de la saga.

La malédiction de la momie est le premier Chair de poule de la saga, et il n’est pas trop mal pour commencer. Un peu tiré par les cheveux, mais un bon thriller fantastique pour les grands enfants.

Ma chronique de Souhaits dangereux

Ma chronique de Prisonniers du miroir

Publicités

8 réflexions sur “Chair de poule : La malédiction de la momie de R. L. Stine

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #94 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Bilan #52 : Octobre 2018 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.