Les héritiers T.2 : Le Prince Brisé d’Erin Watt

Bonjour à tous !

Après avoir dévoré le premier tome de la saga des Héritiers en vacances en avril, j’ai profité de mes vacances d’août pour me plonger dans la suite. Et c’est un régal !

Reed Royal a tout. Il est beau, riche et possède une position sociale enviée de tous. Dans son école où ne sont admises que les familles de l’élite locale, les filles lui courent après et les garçons rêvent d’être comme lui. Et, pourtant, personne ne l’intéresse en dehors de sa famille. Mais ça, c’était avant l’arrivée d’Ella. Ce qui avait mal commencé à l’arrivée de la jeune protégée de son père se transforme en quelque chose de radicalement différent. Un besoin de l’avoir près de lui, de la protéger. Or, à cause d’une erreur idiote, Ella va s’éloigner. Le chaos s’installe chez les Royal, et le monde de Reed s’effondre. Ella ne veut plus avoir affaire avec lui. Elle pense qu’ils ne font que s’autodétruire. Et si elle avait raison ? Secrets, trahisons, ennemis. Des situations jusque-là inconnues pour Reed. S’il veut récupérer sa princesse, Reed va devoir lui prouver qu’il est un type bien.

Après avoir dévoré La princesse de papier, j’en attendais beaucoup de cette suite, intitulée Le prince brisé. Et je n’ai pas été déçue. Alors que dans le premier tome, nous n’avons que le point de vue d’Ella, ici, nous débutons avec celui de Reed. Et j’ai beaucoup apprécié être dans sa tête, voir les choses de son point de vue. Je ne pensais pas qu’il était capable de se remettre autant en question, et pourtant, il n’hésite pas à le faire. Malgré son caractère impulsif, par moments, je me suis rendue compte qu’il réfléchit beaucoup à certaines choses, et se sent doté de grandes responsabilités. J’ai trouvé que c’était vraiment intéressant. Je ne suis toujours pas #TeamReed pour autant cela dit. Il est trop violent pour moi, je préfère les hommes comme Easton, bien qu’il trimballe un lourd bagage derrière lui. J’ai vraiment hâte de découvrir son histoire.

Au départ, Ella a disparu. Du coup, voir la maison Royal sans elle, c’est un peu hallucinant. Callum ne sait pas du tout tenir ses mômes ! Comme dans de nombreuses autres sagas, on se rend compte que c’est la communication qui pêche, et Les héritiers ne font pas exception à la règle. Et puis, boum, quand même ! Il y a une grosse surprise. Encore une fois, Ella va devoir se rendre compte que dans un milieu aussi aisé que celui dans lequel baigne Reed et sa famille, il y a beaucoup d’ennemis. De nombreuses personnes qui en veulent à votre argent, et son prêtes à tout pour y arriver. Brooke ou Dinah en sont le parfait exemple. Mais qu’en plus de cela, il faut gérer les jeux de pouvoir, un peu comme dans une jungle, à qui sera le plus fort. J’ai bien aimé cet aspect là également, mais encore une fois, Reed est trop violent pour moi. Étrangement, cela ne m’a pas du tout dérangé à la lecture pour autant, c’est une réflexion que je me fais par la suite.

« Si je le sais. Tu l’as dit toi-même, je vois en toi. Je vois tes blessures et ta solitude. Je vois ta fierté et la façon dont elle t’empêche de t’appuyer sur les autres. Je vois ton grand coeur et à quel point tu peux sauver le monde entier, y compris un con comme moi. « 

Encore une fois, le duo d’autrices Erin Watt nous laisse sur un sacré cliff-hanger ! Ce que j’ai apprécié avec celui-ci, c’est que cela nous force à remettre en question la perception que nous avons de certains personnages. On a beau avoir le point de vue de Reed durant tout le tome, on s’attache à lui, on commence à lui accorder le bénéfice du doute pour son comportement d’enfoiré dans le premier tome… Et si tout était illusion ? Est-ce qu’on lui fait confiance pour autant ? A quel point est-ce qu’on croit en ce personnage ? C’est la deuxième bombe qui explose. Et comme on en a jamais deux sans trois, juste avant de refermer le tome, le dernier mot nous laisse complètement ahuris. Mais what ?! Je peux vous dire que j’étais vraiment, mais vraiment heureuse d’avoir la suite sous la main directement !

Le prince brisé est complètement addictif, et nous balance surprise sur surprise. Même si c’était parfois un brin trop violent pour me permettre de tomber amoureuse de Reed, j’ai tout de même l’impression d’avoir intégré la famille Royal. Et pourtant… je me demande jusqu’à quel point je leur fait confiance ? Je reviens pour vous parler du trois, que je ne pouvais pas laisser attendre après le cliff-hanger final de ce deuxième tome.

Ma chronique du tome 1 : La princesse de Papier

 

Publicités

6 réflexions sur “Les héritiers T.2 : Le Prince Brisé d’Erin Watt

  1. Pingback: IMM #154 : 12 au 18 février 2018 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Bilan #50 : Août 2018 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Les héritiers T.3 : La Prison dorée d’Erin Watt | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.