Confess de Colleen Hoover

Bonjour à tous !

Je me suis achetée ce roman au moment de sa sortie, et je l’ai laissé prendre la poussière dans ma PAL. Du coup, j’ai décidé de l’inclure dans mon challenge 12 romans à lire en 2018, et Le pot pourri d’une chouette m’a proposé une lecture commune que je me suis empressée d’accepter. Merci à toi de m’avoir accompagné !

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait. Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité…

Après avoir lu Jamais Plus, mes attentes en ce qui concerne les romans de Colleen Hoover sont montées d’un cran. Ce roman était une pure merveille qui a su me faire pleurer. Du coup, j’en attendais au moins autant de Confess, ce qui n’était peut-être pas très judicieux. Je crois que c’est ce qui l’a empêché d’être un coup de cœur, même si j’ai bien aimé. Simplement, il me manquait quelque chose, une émotion particulière, une étincelle qui allait rendre Auburn et Owen réel.les. Durant toute ma lecture, ils sont restés des personnages de fiction dans mon esprit, à cause d’une distance, d’une barrière qui m’empêchait de pleinement vivre leur histoire.

Pourtant, j’ai beaucoup aimé ! Je l’ai lu en deux jours, très rapidement, et je l’ai fini au milieu de la nuit. C’est une très belle histoire, avec des personnages attachants. J’ai apprécié Auburn, prête à tout pour atteindre son but, que je ne peux pas dévoiler. C’était une sacré surprise pour moi d’ailleurs, j’ai trouvé l’intrigue bien menée dans la première partie, jusqu’à ce que l’on se rende compte de ce qu’elle cache. Owen aussi a un sacré secret, mais je l’ai trouvé… fade. Franchement, il en fait tout un foin ! Je pense qu’Auburn aurait été plus qu’heureuse et lui aurait fait confiance dés le début s’il avait décidé de communiquer. Je crois que c’est ce qui me tenait à distance, finalement : leur manque de communication. J’aime les gens ouverts, et là, je trouvais ces cachotteries inutiles, même si elles sont peu nombreuses.

« J’ignore comment on peut se sentir à la fois si lourd et si léger, mais j’ai l’impression d’être lestée d’un nuage. »

Mine de rien, Auburn m’a beaucoup renvoyé à mon histoire personnelle. Elle est prête à tout pour les gens qu’elle aime, et je crois qu’on apprécierait tous d’avoir une fille comme Auburn d’en notre entourage directe. Le fait de savoir qu’ils.elles existent m’a réchauffé le cœur. Il en va d’ailleurs de même avec Owen. Finalement il n’y a que peu de personnages, et Trey m’a donné mal au ventre. Lydia m’a un peu fatigué, elle a surtout besoin d’un bon psy pour faire son deuil. Et le père d’Owen m’a touché, même s’il est dans la même position que Lydia finalement. Ce cercle qui gravite autour d’Auburn et Owen est crédible et tout s’imbrique bien, mais encore fois, il me manquait une once de réalisme. Peut-être que la série TV saura remplir ce vide ? Je le souhaite !

Si Confess n’arrive pas à la cheville de Jamais Plus, j’ai tout de même passé un bon moment de lecture. J’ai été assez touchée par les personnages, qui m’ont donné envie de croire en l’humanité et en la bonté. Malheureusement, il me manquait une petite touche de réalisme pour être subjuguée. Je me sentais un brin tenue à distance. Mais mon aventure avec Colleen Hoover ne s’arrête certainement pas là ! Il me reste November 9 dans ma PAL, et de nombreux autres à découvrir en plus.

La chronique du Pot Pourri d’une chouette (à venir)

Ma chronique de Ugly Love

Ma chronique de Maybe Someday

Ma chronique de Maybe Not

Ma chronique de Jamais Plus

Publicités

11 réflexions sur “Confess de Colleen Hoover

  1. c’est marrant de voir que nous avons toutes nos favoris de cette auteur 🙂 j’avais bien aimé Confess, mais il n’était pas arrivé au niveau de mon chouchou (Maybe someday)… j’ai lu November 9 il y a peu, mais ce ne fut pas un coup de coeur non plus… il me reste Too Late que je n’ai pas encore lu !

  2. J’ai découvert l’autrice avec Maybe someday (et Maybe not), que j’ai adoré. Puis, j’ai lu Confess, qui a été un plus gros coup de cœur encore. Ugly Love était plutôt pas mal. Mais là, tu me donnes envie de craquer pour Jamais Plus !

  3. Oh mais je pensais que tu l’avais déjà lu ! 😮
    Contrairement à la plupart je n’ai pas aimé « Jamais plus »… Du coup je préféré largement celui-ci :p

    • Je me souviens que tu n’avais pas aimé Jamais plus, il en faut pour tout le monde 🙂 Confess me semblait un peu fade après, j’avoue. Mais il est bien ! Et non, je n’ai pas lu tous les CoHo 😛 Il me manque November 9, que j’ai dans la PAL et les autres qui ne sont pas publiés chez Hugo ^^

  4. Pingback: IMM #79 : 11 au 17 Avril 2016 | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Bilan #50 : Août 2018 | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: 12 romans à lire absolument en 2018 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.