Le cas Fitzgerald de John Grisham

Bonjour à tous !

Les éditions JC Lattès m’ont proposé de découvrir le dernier roman de John Grisham, auteur que je connaissais de nom mais que je n’avais jamais lu. Je me suis empressée d’accepter, motivée par Ludo du blog Prends un livre et détends toi, qui m’a accompagné durant cette lecture. Merci à toi pour nos échanges !

Des originaux de Fitzgerald, d’une valeur inestimable, sont volés à l’Université de Princeton. Bruce Cable, libraire spécialisé dans les ouvrages de collection à Santa-Rosa, en Floride, pourrait bien être mêlé à l’affaire. Mercer Mann, une jeune romancière, est contactée par une mystérieuse femme pour découvrir les secrets de Bruce.

J’avoue qu’en commençant ma lecture, je m’attendais à un rythme soutenu, rapide, un thriller haletant. J’ai appris un peu à mes dépend que ce n’est pas vraiment le style de l’auteur. Il prend son temps pour mettre en place le cadre, et introduire tous les personnages clés de l’intrigue. Le soucis, c’est d’avantage que tant que le dernier n’était pas présenté, je n’ai pas trop compris où Grisham voulait en venir. En plus de cela, il me manquait vraiment du suspens pour me plonger corps et âmes dans le vif du sujet. Le rythme est lent, et cela m’a un peu gêné. Surtout que cela ne s’améliore que très peu, et que finalement… je me suis légèrement ennuyée.

Cela dit, j’ai bien aimé la plongée dans le monde des écrivains américains. Mercer, qui est en fait notre personnage principale, est confrontée au syndrome de la page blanche. C’était intéressant de lire ce qu’elle ressentait pour l’écriture, pour la pression des finances, et surtout de l’entourage d’écrivains qui circule autour d’elle une fois à Camino. Elle est réellement passionnée, et prête à tout pour vivre de l’écriture, mais on voit bien à quel point c’est compliqué.

« Pour un auteur autrefois plein d’avenir, aujourd’hui en mal d’inspiration, terrifié à l’idée de ne plus jamais pouvoir écrire, les paroles enthousiastes d’un lecteur aussi éclairé faisaient chaud au cœur. »

N’empêche qu’en commençant Le cas Fitzgerald, je voulais du thriller, ou du polar, en tous cas un roman a suspens. Je me suis retrouvée avec l’histoire d’un casse, d’une pseudo-enquête, et d’histoires de tortues sur la plage. Certains chapitres se concentrent sur des points complètement hors-sujets à mes yeux. Je ne dis pas que la ponte des tortues n’est pas importante pour l’éco-système, ou même que ce n’est pas une thématique intéressante ! Ce n’était simplement pas sa place. Grisham coupe régulièrement le rythme de l’intrigue pour ce genre de détails qui n’auront pas de suites. Mais il se permet par contre de donner des conseils aux auteurs qui le lisent. Evidemment, c’est un grand maître de l’écriture, mais là, en tous cas pour ce roman, j’ai trouvé ce genre de commentaires sur la vie d’écrivain assez peu à propos.

Si Le cas Fitzgerald se lit très rapidement, je m’attendais d’avantage à un thriller qu’à une enquête assez peu approfondie. C’est bien dommage. Mais l’écriture de l’auteur m’a convaincu de lui redonner une chance avec un autre titre tout de même !

La chronique de Ludo

Éditions Jean-Claude Lattès — Wikipédia

Publicités

11 réflexions sur “Le cas Fitzgerald de John Grisham

  1. Pingback: Chronique : Le cas Fitzgerald – John Grisham. – Prends un livre, et détends-toi

  2. Il a fait un peu de tous les genres et, si tu en chercher un plus rythmé, je te conseille « le client » qui était vraiment génial ! Grisham est vraiment un de mes auteurs préférés justement parce qu’il ne vit pas sur ses acquis. J’ai déjà réussi à me fâcher virtuellement avec lui parce qu’il est à contre-courant des autres parfois, et j’avoue que je garde toujours mes Grisham pour les vacances parce que souvent, il mobilise mon attention. Il y a aussi « la firme » qui est excellent !

  3. Pingback: Bilan #48 : Juillet 2018 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Challenge des 12 thèmes | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.