Les héritiers T.1 : La princesse de papier d’Erin Watt

Bonjour à tous !

Après avoir tant entendu parler de cette saga dans le groupe du marathon New Romance et sur la blogosphère, j’ai moi aussi eu envie de m’y mettre. J’étais curieuse, simplement. Et bien, pour ma part, je trouve qu’il vaut clairement le coup !

Ella Harper est une battante, une éternelle optimiste. Elle a passé sa vie à déménager de ville en ville pour suivre sa mère, à avoir des fins de mois difficiles et à penser qu’un jour elles allaient s’en sortir. Mais quand sa mère meurt, elle se retrouve seule au monde…
Jusqu’au jour où Callum Royal apparaît dans sa vie. Finis la galère et le club de strip-tease pour payer ses études. La voilà dans le grandiose manoir des Royal. De l’argent, du luxe du confort… Et… les cinq fils de Callum.
Tous la détestent, tous sont désespérément attirants. Le plus charismatique d’entre eux, Reed Royal, est celui qui est le plus déterminé à la renvoyer là où il pense qu’est sa place, dans un monde de dénuement qu’elle n’aurait jamais dû quitter. Il ne veut pas d’elle dans sa vie. Il ne veut pas lui faire une place dans le petit monde huppé des Royal.
Et s’il avait raison ?
Argent, excès, tromperies, faux-semblants. Tout un univers qu’Ella découvre avec stupeur. Si elle veut survivre dans le royaume des Royal, il va falloir qu’elle apprenne à édicter ses propres règles royales.

Dés les premières pages, j’ai apprécié Ella, et si vous me suivez un peu, vous savez que c’est hyper important pour moi d’aimer le personnage principal. Pour le coup, au départ, je n’avais pas l’impression que la jeune femme ne soit âgée que de 17 ans, à cause de son vécu et de sa maturité. Ce que j’ai trouvé intéressant, c’est que son âge se fait d’avantage ressentir une fois qu’elle se retrouve en difficultés. C’est surtout le fait d’être arrachée d’un milieu qui lui est connu pour se retrouver entourée de jeunes riches, arrogants et gâtés, qui sont absolument incapables de faire preuve d’empathie. Nous n’avons que le point de vue de la jeune femme, contrairement à de nombreuses autres séries de romance contemporaine. Cela permet de se mettre à sa place, et d’être face  à la même incompréhension par rapport aux fils de Callum, les Royals. Pourquoi lui en veulent-ils donc tant ? Le fait de chercher une réponse à cette question prend du temps, mais permet justement de se rendre compte que, malgré tout ce qu’elle a pu vivre, Ella sait faire preuve d’empathie. Elle pourrait être envieuse, et elle serait clairement en droit de l’être. Elle pourrait rapidement devenir une bimbo comme Brooke. Mais non, elle s’adapte sans altérer sa personnalité et j’ai beaucoup aimé cela.

J’ai aussi apprécié Callum, tout comme ses 3 fils aînés. J’espère que dans la suite on aura la chance d’en apprendre plus sur les jumeaux, qui sont assez effacés. Chaque fils à son caractère, et si j’avais du tomber amoureuse, mon cœur aurait sans aucun doute été brisé par Easton ! Son humour m’a complètement fait craquer pour lui ! Clairement mon book boyfriend pour ce premier tome. Reed est particulier je trouve. Mais c’est un homme bon. Il y a une scène qui a fait polémique, qui a été considérée comme quelques personnes comme étant une agression sexuelle.Pour ma part, je ne suis pas d’accord. Si quelqu’un veut en discuter dans les commentaires, c’est avec plaisir.

« Cette maison est une illusion. Elle est lisse et belle, mais le rêve que Callum est en train d’essayer de me vendre est aussi fragile que du papier. Rien ne brille pour toujours dans ce monde. »

En général, je me lasse rapidement des scènes de sexes, mais là, c’est un peu comme dans Driven. Le reste prend tellement le pas dessus, et les scènes torrides servent vraiment l’histoire, donc je les ai lus avec plaisir. Je peux vous dire qu’en lire certaines dans l’avion étant même un peu gênant ! Mais j’étais vraiment impliquée dans l’histoire, et je suis curieuse de connaître la suite. La fin est un cliff-hanger de fou, et comme peu savent le faire ! Je pensais que c’était peut-être une saga dans laquelle chaque tome allait parler d’un frère différent mais il semblerait que ce ne soit pas le cas. Je verrais par la suite, mais je suis curieuse de découvrir la suite.

Ce premier tome de la saga Les héritiers est vraiment addictif. Je n’ai pas pu reposer La princesse de papier plus d’une soirée, tant j’étais impliquée dans l’histoire d’Ella et j’admirais la jeune femme. J’ai hâte de découvrir la suite !

 

Publicités

14 réflexions sur “Les héritiers T.1 : La princesse de papier d’Erin Watt

  1. On a le point de vue de Reed dans la suite 🙂 Je suis fan de Easton aussi, j’ai trop hâte de lire le Prince déchu pour en apprendre plus sur lui :). Et pour les scènes de sexe, elles sont quasiment inexistantes… 🙂 bref, je suis contente que tu partages mon engouement pour cette série romance que j’aime d’amour !!!

    • Ouiiii j’ai vu qu’on aurait le point de vue d’Easton plus tard ! Je suis trop contente ! 😍 j’ai vraiment hâte de lire la suite mais ce ne sera pas pour ce mois-ci, c’est sur 😔

  2. Pingback: Challenge des 12 thèmes | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: IMM #154 : 12 au 18 février 2018 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Le challenge des sagas 2018 | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Bilan #46 : Avril 2018 | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: Les héritiers T.2 : Le Prince Brisé d’Erin Watt | Sorbet-Kiwi

  7. Pingback: Les héritiers T.3 : La Prison dorée d’Erin Watt | Sorbet-Kiwi

  8. Pingback: Throwback Thursday Livresque #41 | Sorbet-Kiwi

  9. Pingback: Le Festival New Romance : mes envies | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.