IMM #151 : 08 au 14 janvier 2018

Bonjour à tous et bienvenue pour l’IMM de cette semaine !

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et repris par le site Lire ou Mourir. Il s’agit de vous présenter toutes les acquisitions de la semaine passée, qui prennent place dans notre PAL

J’ai été très gâtée cette semaine, tant par mon amie Carnet Parisien, que par les éditions Charleston et Stéphanie de Geynst Levy. Un grand merci à tous !

Camille, mon envolée – Sophie Daull

Dans les semaines qui ont suivi la mort de sa fille Camille, 16 ans, emportée une veille de Noël après quatre jours d’une fièvre sidérante, Sophie Daull a commencé à écrire.
Écrire pour ne pas oublier Camille, son regard « franc, droit, lumineux », les moments de complicité, les engueulades, les fous rires ; l’après, le vide, l’organisation des adieux, les ados qu’il faut consoler, les autres dont les gestes apaisent… Écrire pour rester debout, pour vivre quelques heures chaque jour en compagnie de l’enfant disparue, pour endiguer le raz de marée des pensées menaçantes.
Loin d’être l’épanchement d’une mère endeuillée ou un mausolée – puisque l’humour n’y perd pas ses droits –, ce texte est le roman d’une résistance à l’insupportable, où l’agencement des mots tient lieu de programme de survie : « la fabrication d’un belvédère d’où Camille et moi pouvons encore,
radieuses, contempler le monde ».

Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre – Ruta Sepetys

Une nuit de juin 1941, Lina, quinze ans, sa mère, Elena et son petit frère, Jonas, dix ans sont brutalement arrêtés par la police secrète soviétique.
Au bout d’un voyage épouvantable de six semaines, presque sans eau et sans nourriture, entassés dans des wagons à bestiaux, ils débarquent au fin fond de la Sibérie, dans un camp de travail soviétique. Logés dans des huttes, sous alimentés, brutalisés, les déportés tentent de survivre et de garder espoir. Dans le kolkhoze, le travail de la terre est éreintant. Mais malgré la mort, la maladie, le froid, la faim et la terreur, Lina tient bon, soutenue par une mère exemplaire, son amour pour un jeune déporté de dix-sept ans, Andrius, et portée par sa volonté de témoigner au nom de tous et de transmettre un signe de vie à son père (condamné à mort dans un autre camp) grâce à son art du dessin et à l’écriture.

Surtout que je ne suis pas vraiment Carrie B. – Stéphanie de Geynst Levy

La Bruxelloise est drôle, multiple et un peu surréaliste. Elle a son propre langage et défie les codes. Elle vit dans la capitale de l’Europe et pourtant, elle sait que le monde ne tourne pas autour d’elle. La Bruxelloise, c’est un peu de chacune d’entre vous en même temps.
Découvrez le quotidien de Nour, Yaël et Sidney : trois jeunes femmes exceptionnellement ordinaires et parfaitement imparfaites. Partagez leurs rêves, leurs interrogations et leurs déboires.
Nour défie le monde de lui prouver que le cynisme n’est pas la réponse. Yaël découvre que son couple et la maternité ont absorbé son individualité. Sidney est amoureuse d’un homme marié.
Vivez avec elles le stress d’avant un rencard, la lassitude du mariage, l’angoisse de commencer un nouveau boulot, et surtout la complexité des relations humaines.

Mariage a Nantucket, T.1 : True Love – Jude Deveraux

Alors qu’Alix Madsen est en train de terminer ses études d’architecture, Adelaide Kingsley décède et lui demande dans son testament d’habiter pour une année sa charmante maison, sur l’île de Nantucket. La jeune femme accepte, mais il semble que la vieille dame avait une autre idée en tête pour elle : qu’Alix découvre pour quelle raison Valentina, une ancêtre de la famille Kingsley, a mystérieusement disparu, plus de deux cents ans auparavant… Et si ce n’était pas assez troublant, il se trouve qu’Alix doit travailler avec l’arrogant (mais très beau) Jared Montgomery, un architecte vivant dans la dépendance de la propriété…

Et vous ? Qu’avez-vous acheté ou reçu cette semaine ?

Publicités

2 réflexions sur “IMM #151 : 08 au 14 janvier 2018

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s