Le trône de fer T.2 : Le Donjon Rouge de George R. R. Martin

Bonjour à tous !

Après avoir lu le premier tome de la saga, que j’avais plutôt bien aimé, j’ai lu cette suite en lecture commune avec Carnet Parisien. Et voila, c’est bon, je suis à fond dedans. Mon enthousiasme ne connait plus de limites, j’ai hâte de voir la première saison avant de me plonger dans le troisième opus de la saga ! Attention aux spoilers du premier tome, si vous décidez de lire cette chronique.

Comment Lord Eddard Stark, seigneur de Winterfell, Main du Roi, gravement blessé par traîtrise, et par là même plus que jamais à la merci de la perfide reine Cersei ou des imprévisibles caprices du despotique roi Robert, aurait-il une chance d’échapper à la nasse tissée dans l’ombre pour l’abattre ? Comment, armé de sa seule et inébranlable loyauté, cerné de toutes parts par d’abominables intrigues, pourrait-il à la fois survivre, sauvegarder les siens et assurer la pérennité du royaume ? Comment ne serait-il pas voué à être finalement broyé dans un engrenage infernal, alors que Catelyn, son épouse, a mis le feu aux poudres en s’emparant du diabolique nain Tyrion, le frère de la reine ?

Après avoir lu premier tome et rencontré les grandes familles principales de la saga, je me trouvais plutôt bien rodée pour la suite. Je trouve que l’univers mis en place permet de découvrir de nombreux personnages, mais plutôt avec aisance, tout de même. De temps en temps, je m’emmêle les pinceaux avec des secondaires, je confonds Pyrcelle, Littlefinger et Varys, qui ont la même tête et la même fonction dans mon esprit, alors que j’ai bien conscience que ce n’est pas le cas. Pour ce genre de « détails » qui prennent leur importance sur la fin de cet opus, je me réjouis de voir la série pour mettre un visage sur leurs noms, et mieux les différencier par la suite. Parce que la fin du Donjon Rouge correspond a la fin de la saison 1, j’ai décidé de regarder celle-ci avant de me lancer dans la suite, et c’est ce que je vais faire tout au long de ma découverte de cet univers.

C’est fou comme l’auteur parvient déjà a me retourner l’esprit. Alors que dans le premier tome je voyais Lady Stark comme une garce, je l’ai trouvé saine d’esprit et intelligente ici, par exemple. Mon sentiment sur d’autres personnages s’est renforcé, ou parfois inversé le temps de quelques chapitres, avant de basculer à nouveau. J’aime énormément ces jeux de l’esprit, qui attisent ma curiosité. Et chacun a son caractère, ce qui va donner un vrai dynamisme a l’histoire, parce que l’on passe des uns aux autres et donc d’un caractère à un autre. Le coté malin et cynique de Tyrion, notamment, me faisait rire, alors que les intrigues de Cercei me faisaient réfléchir et plisser des yeux. Nous rencontrons Lord Frey, dont la vulgarité sans limite m’a également fait hurler de rire, mais j’ai aussi connu des moments d’émotion avec Ned, des moments de colère Avec Lysa… C’est si complet !

J’ai adoré lire ce roman avec Mélusine, qui connait déjà l’histoire. Je pouvais lui exposer toutes mes théories qu’elle écoute gentiment mais je suis certaine que de l’autre coté de son écran elle se dit, comme Tywin, qu’il « faut être le dernier des sots pour songer » à ce type de choses. Du coup, je m’éclate à tenter de prédire l’avenir, et j’aime encore plus le fait que de toute façon, c’est impossible ! Parfois je me voile la face, notamment avec le premier grand décès de la saga, qui m’a toute chamboulé. Je ne voulais pas y croire ! Et puis cette fin…. Impossible de songer a cela ! Enfin, bien sûr que je me doutais que quelque chose de similaire allait arriver (merci les gifs sur Internet), mais pas dans cette mesure là. L’image est gravée dans mon esprit à jamais, et rien que pour cela j’ai hâte de voir la série. Certains visuels doivent être complètement fous, surtout du coté du Khal.

Par rapport au premier tome, je suis complètement subjuguée ! Je comprends d’autant plus l’intérêt de regrouper les deux, puisque celui-ci gomme tous les (rares) défauts du premier. Je me réjouis de pouvoir lire la suite, déjà présente dans ma PAL !

La chronique de Carnet Parisien

Ma chronique du T.1 : Le trône de fer

Publicités

17 réflexions sur “Le trône de fer T.2 : Le Donjon Rouge de George R. R. Martin

  1. Ca y est ! T’es enfin à fond ! Ca me fait trop plaisir héhé ! mouahahah quand tu auras vu la série, y’aura plus moyen de confondre Littlefinger, Varys et Pyrcelle, je te le garantis ! Jamais je ne pense que tu es « le dernier des sots » ma chérie 🙂 mais j’adore parler de tes théories avec toi, je trouve ça trop chouette cette LC. J’ai hâte de la poursuivre en tout cas ❤

  2. Pingback: IMM #134 : 7 au 13 Août 2017 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #40 : Novembre 2017 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Le trône de fer T.3 : La bataille des Rois de George R. R. Martin | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Le trône de fer T.4 : L’Ombre Maléfique de George R. R. Martin | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: Le trône de fer T.5 : L’Invincible Forteresse de George R. R. Martin | Sorbet-Kiwi

  7. Pingback: Le trône de fer T.6 : Les brigands de George R. R. Martin | Sorbet-Kiwi

  8. Pingback: Le trône de fer T.7 : L’épée de feu de George R. R. Martin | Sorbet-Kiwi

  9. Pingback: Le trône de fer T.8 : Les noces pourpres de George R. R. Martin | Sorbet-Kiwi

  10. Pingback: Le trône de fer T.9 : La loi du Régicide de George R. R. Martin | Sorbet-Kiwi

  11. Pingback: Le trône de fer T.10 : Le Chaos de George R. R. Martin | Sorbet-Kiwi

  12. Pingback: Le trône de fer T.11 : Les Sables de Dorne de George R. R. Martin | Sorbet-Kiwi

  13. Pingback: Le trône de fer T.12 : Un festin pour les corbeaux de George R. R. Martin | Sorbet-Kiwi

  14. Pingback: IMM #193 : 26 novembre au 2 décembre 2018 | Sorbet-Kiwi

Répondre à Carnet Parisien Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.