Spooksville T.11 : Les échappés de la préhistoire de Christopher Pike

Bonjour à tous !

On continue un petit peu Halloween, le temps d’écrire et de publier les chroniques, et ma première du mois de novembre est une déception, mais ce n’est pas dramatique non plus.

Soudain, ils sont partout : de gigantesques lézards carnivores attaquent les gens dans leur voiture, des reptiles volants fondent sur les enfants pour les dévorer. Mais d’où viennent-ils ? Adam et ses amis découvrent une brèche menant à un passé vieux de 70 millions d’années. C’est par là que débarquent les dinosaures. Qui a ouvert le passage, et comment le refermer ?

Je découvre Spooksville avec ce tome 11, que j’ai trouvé sur un marché aux puces. Si je l’ai acheté, il y a déjà quelques années en fait, c’était surtout pour comparer la saga à celle de Chair de Poule, par pure curiosité. Quoi de mieux qu’Halloween pour les lire ? Bon, je n’en ai lu qu’un, et je ne vais pas me frotter au second, qui est le tome 10, en fait, parce qu’il faut les lire dans l’ordre ! Grande révélation pour moi, c’est vraiment une série qui suit un groupe de jeunes. Du coup, je suis un peu arrivée en plein milieu, comme si je zappais à la TV et que je tombais sur un épisode de la saison 5 d’une série terminée depuis longtemps et dont je n’en ai jamais vu aucun. Oups… C’est ma faute, j’aurai pu m’informer, mais en fait, je m’attendais vraiment à ce que ce soit comme Chair de Poule, qui se lisent tous indépendamment les uns des autres.

Après, c’est vraiment de la jeunesse. On suit un groupe d’adolescents qui vivent a Spooksville où il semble se passer plein de choses étranges, tout le temps. Juste dans cette ville des USA, donc. Pour la crédibilité, on repassera, surtout à partir du moment où des dinosaures passent à travers une brèche temporelle invisible et envahissent la ville, et que des jeunes adolescents réussissent à la refermer après avoir battu des aliens venus faire exploser un volcan. Mais honnêtement, je pense qu’à 8 ou 9 ans, j’aurai vraiment accroché à l’intrigue ! Je trouve ça super pour des lecteurs de fantastique débutants, en fait. Surtout s’ils suivent depuis le début, ahem…

Bon, l’écriture ne casse pas trois pattes à un canard, mais on parle d’une saga pour enfants, là, mine de rien. Je n’en attendais pas grand chose, mais vous remarquerez que je n’ai pas grand chose à dire. Je vais donc m’arrêter là, plutôt que de combler.

Je découvre Spooksville avec ce tome, et si c’est chouette pour des enfants, difficile à rentrer dedans en tant qu’adulte tout de même.

3 réflexions sur “Spooksville T.11 : Les échappés de la préhistoire de Christopher Pike

  1. Autant j’étais super fan quand j’étais gamine (je dois encore les avoir jusqu’au 25/26 il me semble), autant je ne m’aventurerai pas dans une relecture. Tu as eu du courage lol

  2. Pingback: Bilan #40 : Novembre 2017 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.