Et si on parlait de films… trash ? – Halloween Special

Bonjour à tous !

Dans un peu plus d’une semaine, on pourra fêter Halloween ! J’adore cette période d’octobre où il fait nuit tôt et tard (ça me passera en janvier), que le froid s’installe, qu’on eessort la grosse veste et qu’on frissonne un petit peu quand même. Du coup, octobre est aussi le mois où je me fais des frayeurs, et où je sors des sentiers battus pour me faire des films de mauvais genres. Et clairement, quand c’est trash, ça me va bien. Je peux dormir la nuit, et en même temps me dire que j’ai vu quelque chose qui est sensé faire peur sur le coup. Parfait !

Résumé : Dans une Amérique rongée par une criminalité débridée et des prisons surpeuplées, le gouvernement a donné son accord pour qu’une fois par an, pendant 12 heures, toutes activités criminelles, meurtres inclus, soient légalisées. La police ne peut intervenir. Les hôpitaux suspendent leurs services. Une nuit durant, les citoyens sont à même de définir leurs propres règles et de faire leur propre loi, sans avoir à craindre de sanctions. Au cours d’une telle nuit hantée par la violence et le crime, une famille va devoir faire un choix – bourreau ou victime ? – face à un inconnu venu frapper à sa porte. 

Avis : Je me suis lancée dans le visionnage sans savoir de quoi il en retournait, et puis je me suis souvenue qu’un ami m’en avait parlé. Je le rejoins dans son avis d’ailleurs, puisque j’ai trouvé l’idée de base intéressante. On passe le début du film dans un huis-clos angoissant, Avec un meurtre pour bien commencer, une grosse remise en question morale de notre société, du bien et du mal en Cocktail d’entrée grâce au fils de la famille. Et puis d’un coup, c’est le carnage. Bien sanglant ! Je l’ai regardé tranquillement en repassant, pas de frayeur pour le coup, mais j’ai adhéré au style. Quelques gros clichés, des scènes attendus, mais c’est passé quand même puisque je n’en regarde pas souvent. Par contre, je ne suis pas certaine de voir les 3 suites proposées. Si vous les avez vus, je veux bien vos avis !

Résumé : Un escroc, ayant un besoin urgent d’argent, entre par effraction dans la maison de campagne de son patron. Mais, bientôt, celui-ci réalise que sa famille a été enlevée par un tueur ayant placé des pièges mortels partout dans la maison.

Avis : C’est assez rare, mais de temps en temps je me fais un film du genre Hostel. Ou Saw, en l’occurrence, puisqu’il s’agit là du scénariste de la franchise. Et on retrouve bien les traits des films de mettant en scène Jigsaw, même si je ne les ai pas vu depuis des années (genre 10 ans…). The Collector m’aura vraiment bien fait rire. Aucune crédibilité, mais en même temps, je ne regarde pas ce genre de long-métrages pour ensuite avoir peur des cambrioleurs. On entre dans un huis-clos avec des acteurs franchement pas mauvais, qui vont avoir affaire à un tueur en série impitoyable, un psychopathe inimaginable. Même les personnages de Chattam ou Sire Cédric sont de la gnognotte à coté de ce fou furieux. La maison est pleine de pièges plus mortels les uns que les autres, et on ne nous épargne pas en terme de sang. Il ne révolutionne pas du tout le genre, mais ça ne m’a pas empêché de passer un bon moment.

Résumé : Quand les amis d’Elena l’emmène à une fête secrète dans un lieu inconnu, elle n’imaginait pas qu’elle deviendrait la dernière victime de The Collector, un tueur psychopathe. Ce dernier l’enlève et la transporte dans un hôtel abandonné, transformé en un labyrinthe privé de la torture et de la mort. En apprenant la disparition de sa fille, le riche père d’Elena engage un groupe de mercenaires pour la récupérer de l’emprise de son ravisseur. Ces mercenaires vont contraindre Arkin, le seul homme à avoir échappé à la colère de ce monstre odieux, de les guider dans l’horrible labyrinthe.

Avis : Dés que j’ai terminé le premier volet de la saga, je me suis lancée dans la suite. Je n’avais rien de mieux à faire, et puis autant m’y plonger tant que je n’oublie rien, puisque ces films ne vont certainement pas me marquer à long terme. J’ai trouvé l’ambiance de ce second volet encore moins angoissante que dans The Collector, puisqu’il y a beaucoup plus de personnages. Du coup, on ne chuchote pas, et on est d’avantage en plein Hostel, sauf qu’il n’y a qu’un malade mental. Du coup, beaucoup de sang, des pièges toujours aussi délirants, mais la fin est bien plus mémorable par contre. C’est une ouverture vers une suite, bien que celle-ci soit annoncée depuis des années et ne semble simplement pas voir le jour. Je ne pense pas la regarder pour autant, en tous cas, je ne payerai pas pour spécifiquement. On est loin du chef-d’oeuvre, mais c’est tout de même assez divertissant. N’empêche que j’apprécie bien les deux acteurs principaux, Josh Stewart et Emma Fitzpatrick et je vais un peu plus m’intéressée à ce qu’ils proposent.

Résumé : 26 réalisateurs, 26 façons de mourir. 26 cinéastes proposent 26 courts métrages horrifiques, développés à partir de chacune des 26 lettres de l’alphabet.

Avis : Je me suis lancée dans ce film avec enthousiasme, certaine d’apprécier au moins une séquence sur deux. Autant vous dire que j’ai abandonné à la lettre L, tellement ça devenait ridiculement gore. Enfin, je me suis arrêtée à la pédophilie. Sinon, c’est gore, gore et encore gore, mais c’est n’importe quoi aussi. Enfin bref, je n’y ai trouvé aucun intérêt et je termine cette sélection en vous le déconseillant fortement !

En avez-vous vu certains ? Êtes-vous d’accord avec moi ou pensez-vous carrément l’inverse ? Dites-moi tout en commentaires !

Publicités

17 réflexions sur “Et si on parlait de films… trash ? – Halloween Special

  1. Je n’ai vu que les American Nightmare sur ta liste, mais les autres me donnent envie aussi, alors merci pour la découverte ! 😉 J’adore la trilogie American Nightmare et je te conseille de voir le 2 et 3, car personnellement, je trouve qu’ils sont mieux que le 1, puisqu’on rentre dans le vif du sujet sur la Purge ! ^^ Le 2 est le meilleur de la saga ! 😉

  2. Pingback: C’est ma tournée ! #5 – Prends un livre, et détends-toi

  3. Pingback: Bilan #40 : Octobre 2017 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Tag : Fais-moi peur ! | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Et si on parlait de films ? #9 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.