Aux livres exquis de Fanny Vandermeersch

Bonjour à tous !

Je crois que je dois faire face à ma plus grosse déception en tant que Lectrice Charleston. Je n’ai pas du tout apprécié ce petit roman, malheureusement. J’ai l’impression que ma chronique va paraître très dure pour une histoire qui est pourtant légère, et je ne voudrais pas vous décourager de découvrir quelque chose qui pourrait vous plaire. Ce n’était juste vraiment pas une lecture pour moi. EDIT : Il semblerait que les Lectrices Charleston ont eu une version non-corrigée de l’oeuvre, et que des éléments de l’histoire, voir même des prénoms ont été modifié. Ma chronique en est donc d’autant plus subjective. Je vous conseille de découvrir ce roman par vous-même, si vous aimez la chick-lit, et de prendre mon avis Avec des pincettes par conséquent. J’en suis un peu triste pour l’auteure d’ailleurs, j’aurais aimé apprécié son histoire d’avantage.

Chloé n’aime pas la routine. Maman de deux enfants, mariée à un homme qu’elle ne voit jamais, elle refuse de rester la gentille femme au foyer qui attend son mari – infidèle. Quand elle lit dans le journal qu’un café littéraire, “Aux livres exquis” cherche une serveuse en CDD, c’est le rêve. Or, si elle s’entend à merveille avec le comptable, les débuts sont difficiles avec le patron, David. Et quand elle découvre son portrait dessiné à plusieurs reprises dans le carnet d’une cliente mystérieuse qui s’est volatilisée, elle comprend qu’elle arrive à un tournant de sa vie. Entre muffins brûlés, énigme, crises de larmes, de rire, voyage au Maroc, révélations sur le décès de sa mère et découverte de ses origines, la vie de notre héroïne ne sera plus la même.

Pour moi, ce roman est un condensé des clichés du roman feel-good. Ne vous méprenez pas, il y en a de nombreux que j’ai adoré, notamment chez Charleston comme par exemple les romans de Clarisse Sabard, Marie Vareille ou Valérie Chevalier, que je vous conseille de découvrir. Il y a toujours des petits clichés par ci par là, et je comprends qu’il est difficile de faire dans l’originalité, surtout lorsque le lecteur attend certains codes lorsqu’il se tourne vers un genre en particulier. Mais là, j’ai vraiment eu du mal. Chloé est une jeune maman de 2 enfants, qui doit faire face à un soucis que beaucoup d’entre elles rencontrent certainement : elle a pris du poids. Sa taille de guêpe lui manque, mais elle se rend surtout compte que son mari ne la désire plus. Elle cherche donc a redonner du sens a sa vie, et se trouve un emploi en tant que serveuse dans un café littéraire. Au début, tout se passait bien pour moi, je n’ai pas l’habitude de lire des histoires de mamans, jusqu’à ce qu’elle se fasse prendre en essai. Elle se fait embaucher en deux minutes, par un patron bourru et désagréable. En fait, il faudrait que je spoile pour soulever les clichés, mais bon, à mon avis, vous voyez ce qui risque de se passer.

Mais le plus gros cliché qui me fatigue vraiment dans le genre, c’est celui de l’ami gay. On le sent venir à des kilomètres à la ronde dés qu’on le rencontre ! S’il faut absolument prouver qu’on est tolérant, on ne peut pas inclure une meilleure amie dépressive, ou même un gay dépressif ? Non mais la pression quoi, ils doivent toujours être heureux et bienveillant. Désolé, mais je pense qu’ils ont aussi une fois le droit d’être de mauvais poil. Vous ressentez mon exaspération ? On ne pourrait pas une fois mettre un ami trans-sexuel ou -genre ? Ou obèse ? Parce qu’en plus de tomber amoureuse de l’homme des cavernes, elles trouvent toujours ce copain homosexuel hyper de bonne humeur et frivole. Je n’en peux plus. Techniquement, ce roman n’y peux rien, mais les facilités utilisées ont fait déborder le vase.

Chloé (que je confondais toujours avec sa meilleure amie Clara au début), est maman de deux enfants donc. Et c’est fou avec quelle facilité elle arrive à les placer pour aller travailler. Je voudrais vous parler de tout ce qui suit, mais ce serait vraiment tout spoiler et ça me gêne tout de même, parce que si vous aimez les héroïnes maladroites, qui semblent manquer de chance mais qui en fait s’en sortent comme des fleurs, vous pourriez vous tourner vers celui-ci. J’aurai juste tellement aimé que tout soit plus développé. Il y a pour moi un vrai manque de profondeur, tout se résout avec une facilité déconcertante, en un claquement de doigt tout va bien. Je ne doute pas que certaines personnes peuvent aimer ce roman, après tout cela reste de la littérature feel-good, et quand on a besoin d’un roman sans aucune prise de tête, il est certainement parfait, mais il ne faut pas s’attendre à des surprises. Même pour le dénouement un peu « hors du commun », je l’ai trouvé gros comme un camion, et ce manque de surprise vraiment poussif m’a gâché ma lecture. Cerise sur le gâteau, j’ai trouvé la fin dégoulinante de bons sentiments, cela m’a achevé. C’était ce qui était attendu, bien sûr, mais je n’en pouvais plus.

Je suis toujours un peu gênée quand je n’aime pas un roman à ce point là, et je comprends bien que je suis un peu dure pour le coup, j’en suis désolée. Ce n’était vraiment pas une lecture pour moi, mais si vous aimez le feel-good et ses clichés, lisez le et venez me donner votre avis ! Après tout, cela reste toujours personnel.

24 réflexions sur “Aux livres exquis de Fanny Vandermeersch

    • Merci pour votre commentaire ! Je suis vraiment désolée de pas avoir aimée, mais comme je le dis dans ma chronique, c’est vraiment Perso, j’ai du mal avec La Chick lit et ses clichés, j’aime les drames ^^ je ne doute pas qu’il saura trouver son public !

      • Par contre, je ne sais pas pourquoi, mais vous avez eu la version avant correction, et des choses ont changé, dont certains prénoms, le résumé, des enfants, l’histoire de poids qui est moins marquée, etc ….. c’est dommage 🙂

      • Oh mince alors ! Si ça se trouve j’aurai mieux aimé 😖 je le relirai peut être quand je serai dans une phase plus propice au genre , si je trouve le temps ! Je modifierai ma chronique dans l’intro pour préciser ce détail des que je suis à l’ordi par contre, parce que je trouve que c’est important !

  1. J’avoue que ce n’est pas mon préféré de l’aventure Lectrice Charleston, pourtant, j’ai été largement plus déçue par « Celui d’après » que j’ai carrément détesté, ou « L’année du flamand rose » que je n’ai toujours pas compris ! Celui-ci était mignon à mes yeux 😉

    • Je comprends, je vais me répéter dans tous les commentaire, c’est vraiment le genre de La Chick lit de manière générale qui me pose problème quand il n’exploite pas d’autres genres comme l’historique par exemple. Je ne doute pas une seule seconde qu’il saura conquérir le cœur des fans du genre 😊

      • Je l’ai plus apprécié que Sorbet Kiwi, j’aime bien lire de temps en temps de la Chick-lit, et maintenant que je sais en plus que tu as fait des corrections en plus, je suis curieuse de l’ouvrir à nouveau 🙂

      • C’est dommage qu’on n’ait pas pu découvrir le produit fini en fait. J’aurai préféré attendre un peu et voir la version finale parce que la chronique est biaisée maintenant 😖

  2. Juste comme ça ce que tu lui reproches n’est-il pas justement d’être dans le dress code des romans feelgood? La facilité, le copain gay, l’héroïne maladroite mais attachante et j’en passe ?
    Perso c’est pour cela que je ne lis pas ce genre. Trop sirupeux et bisounours pour moi. Du coup je comprends ton exaspération mais aussi que ce roman n’est pas fait pour nous ;).
    Je ne dénigre pas le genre, cela plaît et c’est souvent une lecture fraîcheur et détente attendue. Mais je pense que tu as été peut être un peu « rude », franche mais 😉 rude dans ton avis. Un chat qui ne miaule pas n’est plus vraiment un chat , un feelgood sans tout Ca Ben ….
    En tout cas malgré cela je suis sûre que ta chro va en penser beaucoup à le decouvrir. Justement pour ce que tu n’as pas aimé. C’est pour ça que j’aime bien lire les Chros à contresens.
    Bon weekend et bonne nouvelle lecture.

    • Oui c’est bien ce que je dis, je sais qu’il y a plein de gens qui attendent ça d’un roman, c’est les codes et les clichés du genre, mais ça ne me correspond pas. Je pense que d’autres sont dans le même cas donc je développe un peu quels sont ceux qui m’ont déranges, mais je suis certaine que ceux qui aiment le genre apprécieront. Je suis rude parce que c’est ce qui m’exaspère de manière générale, et puis j’ai été « obligée » de Le lire parce que je suis Lectrice Charleston et que c’est le jeu, on ne peut pas tout aimer 😊 tant mieux si tu penses que ca va permettre aux gens de se tourner vers cette lecture, ça me fait plaisir 😊😊 bon week-end à toi !

  3. Pourtant, à la lecture du résumé, il a l’air frais, drôle, léger et parfaitement feel-good ! Je l’avais noté dans ma WL mais j’ai vu que quelques autres Lectrices Charleston avait été déçue…

    • Après, comme dit, je n’aime pas la chick lit de base. Ça me gave parce qu’il y a des codes et tout, et j’aime pas quand Les héroïnes ont des « faux problèmes » en fait. Je préfère Les Charleston sombres ou pleins de secrets comme les Lucinda Riley, Leila Meacham Ou Kathleen Grissom quoi. Mais je te conseille de lire la chronique des Petites Lectures de Scarlett qui a bien aimé 😊

  4. Je ne m’étais pas noté ce livre dans les sorties d’octobre…J’hésitais à le mettre dans ma WL…mais après avoir lu ton avis, je n’hésite plus, je pense que c’est le genre d livre qui ne me plaira pas non plus..

    • Ben si tu aimes La Chick lit tu peux essayer. Parce que je viens d’apprendre que j’ai lu la version sans correction, et que des choses ont changé depuis son mon avis est encore plus subjectif ! C’est dommage.

  5. Pingback: IMM #143 : 9 au 15 Octobre 2017 | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: Bilan #40 : Octobre 2017 | Sorbet-Kiwi

  7. Pingback: Concours des 4 ans du blog/ de Noel : Aux Livres Exquis de Fanny Vandermeersch à remporter | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.