Calendar Girl, T.1 : January d’Audrey Carlan

Bonjour à tous !

En regardant la vidéo New(s) Romance sur la chaîne YouTube de Hugo New Romance, j’ai été enchantée par Audrey Carlan. Je l’ai trouvé si mignonne et drôle que je suis allée voir combien coûtait le premier tome de sa saga de l’année en VO, et, surprise, Janvier est gratuit ! Rien ne me retenait donc de le découvrir, et je suis plutôt positivement surprise.

Mia vit seule avec son père et sa petite sœur à Las Vegas. Elle veut devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte 1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort. Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl. Suivez les aventures de Mia chaque mois, découvrez avec elle une nouvelle ville, une nouvelle vie et un nouvel homme…

Je dois dire que je ne m’attendis à pas grand chose, les chances d’être déçue étaient donc plutôt faibles. Quand j’ai vu que le roman ne faisait que 108 pages, je me suis dis que je pouvais aussi le découvrir en anglais, cela me ferait du bien au cerveau, en plus de découvrir l’écriture authentique de l’auteure. Et c’est plutôt pas mal, je dois dire ! Jusqu’à présent je n’avais pas été attirée par la saga, simplement parce que l’idée de base m’effrayait un peu. Je me disais que Mia allait tomber amoureuse tous les mois d’un autre mec, et c’est ce qui m’intéressait le moins. J’avais peur de croiser la route d’une femme futile, peut-être d’une victime de son sort qui allait geindre pendant tout un premier tome. Et bien, pas du tout. J’ai trouvé Mia géniale, en fait. Parce que je m’y suis reconnue. J’ai réussi à m’identifier à elle, parce que, si j’avais un corps de déesse comme je me l’imagine pour elle, je serais absolument prête à faire pareil pour sauver ma mère ou mes frères et sœur. Ses arguments ont fait mouche, son caractère m’a vraiment plu parce qu’elle est forte, indépendante, et pas du tout vénale.

Son premier client est Wes, une crème, gentil, attentionné, travailleur, beau-gosse, l’homme parfait, forcément. Il fallait que ça commence bien, histoire qu’on achète la suite (c’est fait, d’ailleurs, en passant…). Et je trouve que 24 jours, c’est un délai raisonnable pour tomber amoureux d’un homme de ce genre là. Elle aurait pu en profiter, lui retourner le cerveau pour qu’il paie sa dette, mais non. Et je crois que ce qui m’a vraiment attiré chez Mia, c’est cette authenticité. Elle ne se laisse pas amadouer, elle vit cette expérience comme une aventure, elle jure, elle jouit, elle en profite raisonnablement à mon sens. Et puis forcément, je suis un peu tombée amoureuse de Wes, même si un petit côté bad-boy ne lui aurait pas fait de mal, il est un peu trop lisse, un peu trop parfait. J’en attends du coup l’opposé d’Alec Dubois !

Ben oui, j’ai envie de lire la suite. Il paraît qu’il faut un peu s’accrocher pour le mois de février, et ne pas baisser les bras ensuite, donc je suis prévenue. Cela dit, les tomes ne sont vraiment pas longs, et pas très chers sur Kindle, donc les risques sont assez minimes je trouve. Le côté marketing est bien géré aussi, du coup. J’espère qu’Alec sera sombre et torturé pour parfaitement contraster avec Wes. Mais j’espère vraiment qu’elle ne tombera pas amoureuse de lui, je serai déçue si c’est le cas. Par pitié, qu’elle ne tombe pas amoureuse 12 fois ! Même si j’en serai étonnée, cela ne lui correspondrait pas. Bref, j’aime beaucoup Mia, comme vous pouvez le remarquer, et j’en attends beaucoup d’elle du coup, à présent.

La saga Calendar Girl, qui ne m’intéressait pas à la base, m’a donc conquise avec ce premier tome. On reste loin du coup de cœur, mais j’ai passé un très bon moment de détente, c’est accessible en VO et agréable à lire. Une femme forte, un homme parfait, beaucoup de sexe, et une histoire qui débute bien, un rendez-vous sympa par mois, en fait. J’ai déjà acheté la suite, et je pense qu’elle sera top pour dans l’avion en allant en vacances, vendredi.

Et voici la vidéo qui m’a convaincu d’y jeter un œil !

9 réflexions sur “Calendar Girl, T.1 : January d’Audrey Carlan

  1. Pingback: Bilan #39 : Septembre 2017 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Calendar Girl, T.2 : February d’Audrey Carlan | Sorbet-Kiwi

  3. Je te rassure, elle ne tombe pas amoureuse tous les mois 😉 j’ai fini la saga ça y est, j’ai beaucoup aimé contre toute attente. Tu le résumes bien : Mia est une femme forte, elle ne se laisse pas faire, et c’est ce que j’ai aimé chez elle. Elle a des valeurs qui m’ont parlé.

    • Choutte mais j’ai Cru comprendre que c’est Wes qui sera son chéri ^^ Je l’ai trouvé un peu impulsive en février, et parfois irréflechit, mais j’ai déja mars donc quand j’aurai un Moment je le découvrirai 🙂 C’est chouette d’entendre que c’est cool jusqu’à la fin !

  4. Pingback: Calendar Girl, T.1 : Hiver d’Audrey Carlan | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.