Nouveauté du mois #36

Bonjour a tous !

Le mois d’août est le mois de la rentrée littéraire, il y a donc forcément eu de nombreuses tentations ! Il a pourtant fallu n’en choisir qu’une.

Les hésitations :

De nombreuses chroniques sont déjà parrus pour cette rentrée littéraire, et certaines m’ont vraiment donnée envie de découvrir de nouveaux romans. Par exemple De l’autre côté du monde de Stéphanie Bshop, ou bien Le Coeur battant de nos mères, de Brit Bennett, ou encore Neverland de Thimotée de Fombelle. La maison des Turner d’Angela Flournay a l’air vraiment chouette aussi, tout comme La salle de bal d’Anna Hope. Enfin, j’ai également vu que le troisième tome du Secret de l’inventeur : Le pari du traître, d’Andrea Cremer, est sorti aux éditions Lumen. Tous ces romans sont venus rejoindre ma wish-list, parce qu’au final, je me suis décidée pour un autre.

Le choix définitif :

Résumé : Le nouveau chef-d’œuvre de Margaret Atwood, l’auteure de La Servante écarlate. Stan et Charmaine ont été touchés de plein fouet par la crise économique qui consume les États-Unis. Tous deux survivent grâce aux maigres pourboires que gagne Charmaine dans un bar sordide et se voient contraints de loger dans leur voiture… Aussi, lorsqu’ils découvrent à la télévision une publicité pour une ville qui leur promet un toit au-dessus de leurs têtes, ils signent sans réfléchir : ils n’ont plus rien à perdre. À Consilience, chacun a un travail, avec la satisfaction d’œuvrer pour la communauté, et une maison. Un mois sur deux. Le reste du temps, les habitants le passent en prison… où ils sont également logés et nourris ! Le bonheur. Mais le système veut que pendant leur absence, un autre couple s’installe chez eux avant d’être incarcéré à son tour. Et Stan tombe bientôt sur un mot qui va le rendre fou de désir pour celle qui se glisse entre ses draps quand lui n’y est pas : « Je suis affamée de toi. » Avec C’est le cœur qui lâche en dernier, Margaret Atwood nous livre un roman aussi hilarant qu’inquiétant, une implacable satire de nos vices et travers qui nous enferment dans de viles obsessions quand le monde entier est en passe de disparaître.

Pourquoi : Par curiosité. On nous parle tellement de l’auteure grâce a son Roman La Servante écarlate que j’ai eu envie de découvrir sa plume.

Et vous ? Quels titres vous ont fait envie en août ?

Publicités

7 réflexions sur “Nouveauté du mois #36

    • Ouiiii je me suis dis que j’allais voir si l’écriture me plait et si oui je lirai la servante écarlate ! J’ai vu que tu l’as eu pour ton anniversaire, j’ai hâte de voir ton avis dessus !

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.