The Get Down – Saison 1 Partie 2

Bonjour à tous !

Je vous parlais de la première partie de The Get Down en début d’année, et j’avais super hâte que la suite sorte. Du coup, on a pu profiter du week-end de Pâques pour s’enfiler les nouveaux épisodes avidement, en deux jours. Et bien que je trouve cette suite un peu en dessous de la première, je me suis tout de même régalée !

Dans les décombres du South Bronx, une bande hétéroclite d’adolescents perdus et sans avenir qui ne peuvent compter que sur eux-mêmes et n’ont pour seules armes face à la vie que leurs joutes verbales, leurs pas de danse improvisés, et quelques gros feutres et bombes de peinture. Des cités du Bronx aux galeries d’art de SoHo, du CBGBs au Studio 54 en passant par les tours de verre d’un World Trade Center à peine achevé, cette nouvelle jeunesse en perdition va se frayer un chemin dans ce New York au bord de la faillite, donnant naissance au hip-hop, au punk et au disco…

the-get-down

Nous retrouvons le groupe d’amis, The Get Down Brothers, qui ont fait du chemin dans le Bronx. Ils se sont affirmés, leur musique s’est développé, ils grandissent. Certains positivement, d’autres non, mais ils évoluent, se cherchent, et bien qu’ils soient un groupe, chacun fait son petit bout de trajet seul, finalement. Dans la première partie, j’avais vraiment apprécié Dizzee, interprété par Jaden Smith, et je trouve son rôle toujours encore très chouette. Il livre à lui seul un message puissant d’amour et de tolérance, de maîtrise artistique également. Mais cette fois-ci, c’était Ra-Ra mon préféré, son grand frère. Il incarne l’intelligence, la subtilité ainsi que la timidité également. Il ouvre son cœur ici, et c’est touchant, j’ai vraiment apprécié cela.

Résultat de recherche d'images pour "the get down part 2"

J’avais énormément aimé le fait de découvrir le South Bronx de  la fin des années 1970 à travers la fiction mais également des images d’archives, dans la première partie. Ici, c’est par des interludes dessinés, et là, par contre, je n’ai pas autant adhéré. C’est d’ailleurs ce qui fait que j’ai trouvé la deuxième partie un peu en dessous de la première. Malgré cela, je comprends la démarche, puisqu’elle permet de mettre au centre de la série la culture et l’art que défend Dizee : le tag et les comics. Mon autre petit bémol va à certains moments un peu trop à l’eau de rose. Je suis une privilégiée blanche (ce que j’exprime sans ironie, c’est une réalité et j’en ai conscience), je ne peux donc pas vraiment émettre une opinion à ce niveau là, mais je vois mal un gangster du Bronx se laissé émouvoir par l’unité de tous les gangs… A l’inverse, d’autres moments sont très forts, même très violents, c’est donc compensé. Néanmoins, je pense que c’est un peu enjolivé par moments.

J’ai d’avantage apprécié Mylene ici, qui symbolise la succes-story. Elle est vraiment celle qui cherche à s’émanciper, sans trop savoir comment faire, et j’ai aimé voir quels chemins elle emprunte. Alors qu’elle avait un caractère très fort auparavent, elle se laisse un peu faire et guider par son entourage, quitte à aller à l’encontre de ses principes, pour à nouveau émerger ensuite. Evidemment, la drogue, les gangs, la politique discriminatoire sont aussi très présents dans l’histoire, et chaque personnage trouve parfaitement sa place. La musique est d’autant plus présente, elle guide chacun de leurs pas, et plus d’une fois mon corps s’est balancé au rythme de la musique.

Résultat de recherche d'images pour "the get down part 2"

Encore une fois, The Get Down a su faire vibrer mon corps au rythme du son, et m’a donné envie de croire au destin. Bien que cette seconde partie ne m’a pas autant convaincu que la première, cette série reste un coup de cœur en cette année 2017. Une seconde saison ne serait pourtant pas nécessaire, cette fin ce suffit à elle-même à mon sens.

A nouveau un petit bonus !

logo-challenge séries

Publicités

3 réflexions sur “The Get Down – Saison 1 Partie 2

  1. Je suis en plein visionnage de cette deuxième partie. C’est vrai que le côté dessin-animé tranche vraiment avec la première partie, mais pour l’instant, j’avoue que je kiffe vriament 😀
    Et j’adore Zeek ❤

  2. Pingback: Bilan #34 : Avril 2017 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s