La Belle et la Bête – Le film

Bonjour à tous !

Il y a des films qui sont si beaux que l’on peine à trouver les mots. C’est le cas pour celui-ci. Je n’avais plus versé de larmes au cinéma depuis bien longtemps, et là, j’ai pleuré quasiment les vingt dernières minutes de visionnage. Quelle beauté !

Fin du XVIIIè siècle, dans un petit village français. Belle, jeune fille rêveuse et passionnée de littérature, vit avec son père, un vieil inventeur farfelu. S’étant perdu une nuit dans la fôret, ce dernier se réfugie au château de la Bête, qui la jette au cachot. Ne pouvant supporter de voir son père emprisonné, Belle accepte alors de prendre sa place, ignorant que sous le masque du monstre se cache un Prince Charmant tremblant d’amour pour elle, mais victime d’une terrible malédiction.

Ce film me faisait de l’œil depuis la première bande-annonce, lorsque j’ai vu Emma Watson interpréter Belle pour la première fois. Ça lui va tellement bien ! Je suis allée au cinéma avec ma sœur et mon frère, qui sont de grands fans du dessin animé, et qui n’aiment pas particulièrement l’actrice. Et pourtant, eux aussi sont d’accords pour dire qu’elle est parfaite en Belle ! Elle est majestueuse, et je comprends pourquoi elle s’est investie à ce point dans ce long-métrage. Emma Watson incarne pour moi la figure même du féminisme, et Belle se bat bec et ongles pour qu’une petite fille puisse apprendre à lire, elle invente une machine à laver, et elle refuse de se marier avec Gaston, le beau-gosse idiot du village. Elle incarne l’honnêteté, la pureté, une vraie princesse Disney féministe pour moi ! Et l’actrice entre dans ce rôle avec un naturel incroyable.

Résultat de recherche d'images pour "beauty and the beast 2017"

La beauté du film passe également par son cadre. Les décors sont à couper le souffle, le château mais aussi le village sont magnifiques, et les costumes somptueux. Les effets spéciaux sont également très réussis. A aucun moment je n’ai douté de l’existence de Big Ben ! Evidemment, les musiques sont jolies, mais je regrette de n’avoir pas eu la chance de le voir en VOSTFR par contre. Du coup, il y a eu quelques petits soucis d’adaptation, puisque les paroles doivent correspondre au texte original mais aussi se caler sur les lèvres des acteurs. C’était un peu étrange, mais mis à part cela, je n’ai pas du tout été dérangée par le coté musical. Et la voix de Gaston est troublante, je dois dire !

Par dessus tout, l’histoire m’a émue. Je n’ai jamais vu le dessin animé en entier, mais d’après mon frère, c’est exactement la même histoire. Pour quelqu’un comme moi qui ne la connaissait pas du tout, c’était une vraie découverte. Apprendre à aimer quelqu’un pour qui il est plutôt pour ce qu’il a à offrir, ou pour son apparence, cette morale m’a énormément touchée. Mais c’est surtout le destin des petites personnes qui travaillent pour la Bête (très bien faite au passage !) qui m’a particulièrement ému. Ils n’y peuvent rien, et pourtant, ils seront loyaux jusqu’au bout. Que de larmes !

Résultat de recherche d'images pour "beauty and the beast 2017"

J’ai été éblouie par ce film, au final. Autant par son esthétisme, que par la beauté de l’histoire, des effets visuels ou par le talent des acteurs. Et quel final ! Découvrir qui se cache derrière chaque objet est un vrai plaisir. Je me suis sentie comme une petite fille pendant 2h, et à mon sens, ce film vaut un billet d’entrée au cinéma.

Publicités

29 réflexions sur “La Belle et la Bête – Le film

  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi, j’ai adoré ce film. La Belle et la Bête est mon dessin animé préféré du coup j’attendais la sortie du film avec impatience, et je n’ai pas été déçue ! 🙂
    Je viens tout juste de le chroniquer moi aussi, et j’ai fait porter mon vieux déguisement de Belle à ma sœur pour illustrer l’article 😉

  2. Pingback: La Belle et la Bête – Le film –

  3. Totalement d’accord, Emma Watson était faite pour ce rôle, et j’ai aimé l’aspect féministe apporté par le film (je ne l’ai pas souligné dans ma chronique d’ailleurs). Je suis allée le voir en VO et du coup ça ne m’a pas choquée, il faudra que je le regarde en VF pour comparer. Tu n’as pas vu ce Disney ???? mais mais mais !!! C’est l’un de mes préférés !!!! Et oui, je suis d’accord avec ton frère, il est extrêmement fidèle !

  4. Pingback: Bilan #34 : Avril 2017 | Sorbet-Kiwi

  5. C’est vrai que j’ai bien aimé ce film, plus que je ne le pensais d’ailleurs. Un point qui m’a plu (en plus de ce que vous soulevez) c’est le fait que le caractère de la Bête a été nettement radouci. Un exemple parlant est la façon dont il réagit à son départ lorsqu’elle part sauver son père. Dans le dessin-animé, il hurle à la mort. Dans le film, il chante à propos de l’amour qu’il a pour elle. On comprends mieux pourquoi Belle finit par en tomber amoureuse, car il ne passe pas son temps à lui crier dessus et exprime une sensibilité, de l’empathie, de la compréhension pour ce qu’elle vit. C’est clairement un renouveau bienvenu, surtout dans une histoire faite pour faire accepter l’idée que chaque homme est une bête féroce qu’une femme doit transformer à force d’amour et de patience en un être civilisé…

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s