Il était Temps

Bonjour à tous !

Encore une fois, le Sériebox Ciné Challenge m’a fait découvrir un film absolument magnifique. J’ai emprunté ce DVD à la médiathèque du village d’à côté, qui a une sélection étonnamment complète ! Et quel plaisir. J’ai adoré.

heartbreaking-thursday

Àl’âge de 21 ans, Tim Lake apprend par son père que les hommes de sa famille ont le pouvoir de voyager dans le Temps. Devenu avocat, il rencontre à Londres la jolie Mary dont il tombe amoureux. Mais leur histoire est brutalement interrompue. Grâce à son pouvoir, il pense pouvoir réparer ses gaffes en retournant dans le passé ou alors en anticipant les événements dans le futur. Ses tentatives sont toutes des fiasco. A force de persévérance, il finit par épouser Mary. Il en profite au passage pour aider ses proches et le bilan n’est guère plus convaincant. Au fil du temps, Tim se rend à l’évidence : ce don ne l’empêche pas d’être malheureux…

il-etait-temps

J’exagère un peu en mettant cette romance dans le Heartbreaking Thursday, puisqu’elle n’est pas profondément triste. Pourtant, le film est classé en comédie dramatique, ce que je trouve un peu trop dur, mais cela justifie mon choix d’une certaine façon. Tim est un jeune homme assez gauche en réalité, ce qui le pousse à prendre des décisions parfois un peu étranges. Ce qui, inlassablement, blesse ou fait fuir les femmes. Le jour de ses 21 ans, son père lui apprend qu’il peut voyager à travers le temps, et revivre ces moments là. Il commence par embrasser cette fille, à la soirée de nouvel an, qui n’attendait que ça et fasse à son refus, s’est mise à pleurer sur les douze coups de minuit. Voilà le vrai caractère de Tim : un être profondément gentil, qui est prêt à tout pour les gens qu’il aime. Même se faire oublier par la belle Mary pour permettre à un de ses amis de remporter le succès professionnel.

Résultat de recherche d'images pour "about time"

C’est notamment en cela que j’ai beaucoup aimé le film. Au départ, Tim force un peu le destin, parce qu’il sait que Mary est la femme de sa vie et qu’ils se rendront mutuellement heureux. Il va persévérer, et va la conquérir. C’en est même un peu étrange au départ, puisque cela ne semble plus du tout naturel ! Puis, au fil de temps, qui s’écoule inlassablement, comme pour tout le monde, Tim apprend que la vie nous réserve des surprises, des bonnes comme des mauvaises, peu importe nos pouvoirs magiques : la vie fait souffrir tout le monde, parce que sans peine, il n’y a pas de bonheur. L’équilibre est inévitable, et parfois il va devoir laisser la vie suivre son cours, parce qu’on ne peut pas tout contrôler.

J’ai tellement aimé Rachel McAdams, qui est parfaite pour ce genre de comédies. Elle est tellement belle, mignonne, adorable ! Je l’adore quand elle est jeune, je l’aime quand elle est adulte, je l’aime maman, fille de…, femme de… Bref, je l’aime tout court ! Depuis N’oublie jamais, elle m’ensorcelle. Je connaissais Domhnall Gleeson, qui joue le rôle de Tim, depuis Harry Potter, puis je l’ai revu dans Black Mirror, et c’est vraiment un acteur extra. Il joue parfaitement bien son personnage un peu gauche, qui apprend à gérer la vie petit à petit, en trichant. Ce duo est remarquable ! Mais je dois dire que j’ai été le plus touchée par le personnage de la sœur, Kat, dont la vie sa été une vraie leçon, ou celle du père, qui est aussi en mesure de voyager dans le temps, et qui l’use avec douceur et justesse. Ses conseils me sont allés droit au cœur. C’est d’ailleurs le chouette Bill Nighy qui lui donne vie.

Résultat de recherche d'images pour "about time"

Il était Temps est un très beau film de vie, qui nous propose une histoire d’amour belle et drôle, mais aussi une jolie morale sur ce que la vie a à nous apporter, même lorsqu’on ne peut rien y changer. J’ai été touchée, et même si ce n’est pas un film exceptionnellement extra-ordinaire, parfois, un film qui fait du bien, ça me suffit amplement.

love-is-in-the-air

Publicités

14 réflexions sur “Il était Temps

  1. J’adooore ce film, c’est un parfait mélange d’humour anglais, de romance et de moments de vie. Et je partage complètement ton avis sur Rachel McAdams et Bill Nighy, je les adore 🙂 Très joli article !

  2. Pingback: Sériebox Ciné Challenge 2017 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #32 : Février 2017 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s