Les lettres de Edith Wharton

Bonjour à tous !

Voici mon tout premier article spécial Love is in the air, puisque février est le mois de l’amour ! Mais ne vous présenter que de la romance pure et simple ne serait pas drôle, il en faut bien de la tourmenter aussi. Et c’est le cas, dans ce petit roman Folio 2€.

logo-lovely-wednesday

A Paris, la jeune Lizzie West tombe amoureuse de Vincent Deering, le père de la petite fille dont elle est l’institutrice. Devenu veuf, Deering doit repartir aux Etats-Unis. Les amants se promettent de s’écrire, mais rapidement Lizzie ne reçoit plus aucune lettre. Quelques années plus tard, elle le croise par hasard..

les lettres wharton

Extraite du recueil Fils et autres nouvelles, Les lettres sont présentées comme étant « Une analyse fine et pénétrante du cœur d’une femme amoureuse par l’auteur de Chez les heureux du monde ». C’est ici ma première lecture d’Edith Warton, et j’ai bien aimé son style d’écriture. C’est fluide, et pourtant noble. J’ai très bien pu m’imaginer ce que ressentais la jeune Lizzie une fois sous le charme de Mr. Deering. La nouvelle est vraiment parfaite pour mettre en scène les sentiments de la jeune femme quant à cet homme. Il n’aurait vraiment pas été nécessaire de développer d’avantage, et pour une fois, la fin, ouverte, m’a convaincue. Mais certainement parce qu’elle suggère les conséquences de ce qui se passe, on se doute donc bien de ce que va entreprendre (ou pas) Lizzie.

C’est en effet une belle analyse de l’amour. Je n’ai pas envie de dire « d’une femme amoureuse », parce que je pense que l’amour est un concept universel. Mais je me suis tout de même retrouvée dans l’attitude de Lizzie, notamment lorsque j’étais plus jeune, plus naïve, avec moins d’expérience. Elle est tombée sous son charme, et malgré l’attitude peu recommandable de son amant, elle va le défendre bec et ongle. Même lorsque les lettres n’arriveront pas.

citation-les-lettres

Au départ, je ne comprenais pas le titre de l’oeuvre, mais une fois refermée, on se rend compte que Les lettres sont vraiment au cœur de l’intrigue. On se doute rapidement du pot-au-rose, ce qui m’a un peu dérangé. C’était si évident comme retournement de situation et comme fin, que je m’en suis retrouvée un peu déçue à vrai dire.

Au delà d’une intrigue et d’une fin prévisibles, j’ai apprécié ma lecture. J’ai trouvé ce texte idéal pour se divertir, mais aussi pour se retrouver un peu dans la naïveté de la jeune femme. L’amour rend aveugle dit-on.

love-is-in-the-air

challenge-170-300x199

Publicités

12 réflexions sur “Les lettres de Edith Wharton

  1. Je n’ai pas lue ce livre mais il alaire super !Je voudrais connaitre la fin car comme tu l’as écrit (la fin )elle semble et pourtant ça la rend mystérieuse en un mots Bravo ton articles dessus est super !!

  2. Pingback: Bilan #32 : Février 2017 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s