Off-Campus – Saison 4 : The Goal de Elle Kennedy

Bonjour à tous !

Et voilà, ça y est, Off-Campus, c’est terminé. Le drame ! J’attendais tellement les sorties de cette saga New Romance incontournable, c’est très étrange de se dire que ce ne sera plus le cas. Merci à Hugo New Romance de m’avoir permis de la suivre quasiment tout du long, vous êtes des amours ! Attention aux spoilers si vous n’avez pas lu The Score.

Il suffit d’une nuit pour que tout change… Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays. Elle veut aller de l’avant et oublier son passé. Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets. Mais tout va se compliquer… John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu’elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa. Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part. Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur. Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

the-goal-off-campus-4-elle-kennedy

La couverture est différente de celle-ci, mais pas de beaucoup

Lorsque j’ai commencé cette saga, je suis tombée amoureuse de Garrett. J’ai beaucoup apprécié Logan. Et puis je suis devenue folle de Dean. Et maintenant, Tucker croise ma route. Non, mais c’est impossible de choisir entre ces quatre colocataires ! Tucker est le cuisinier de la maison, mais étrangement, il n’était pas très présent dans la troisième saison. Et on comprend pourquoi ici. L’histoire se situe en fait en parallèle de celle de Dean et Allie. Elle reprend au Malone’s, et les clins d’œil à la saison d’avant sont très nombreux. J’ai beaucoup apprécié, parce que certaines scènes complètent celles du précédent ! J’ai beaucoup aimé cette façon qu’Elle Kennedy avait de lier ses deux romans.

Tuck est un personnage absolument charmant. Il est vraiment bien élevé, il a des projets, mais rien de concret, tout ce qu’il sait, c’est que son objectif de vie est de rendre sa maman heureuse. Il est très sérieux en fait, surtout par rapport à Dean, qu’on connait déluré. On rencontre d’ailleurs Sabrina à travers son regard, dans le tome précédent, et ce n’est vraiment pas glorieux. En échange, c’est Dean qui est vu sous un tout autre angle ici, et c’est fou ce qu’un point de vue peut faire comme différence aux yeux du lecteur ! Pour Dean, Sabrina est une personne froide, calculatrice, et extrêmement hautaine. Sauf qu’à présent, on apprend à la connaître, on est de l’autre côté, et j’ai vraiment appris à apprécié la jeune femme. Elle est vraiment très forte, et si l’on pensait tous les élèves de Briar riches et gâtés, on apprend à découvrir d’autres facettes des élèves de cette université. Elle a du mal à s’ouvrir, et a une personnalité totalement différente des autres filles de la série.

citation-the-goal

Ici, on ne retrouve pas forcément l’humour qui caractérisait Dean et Allie. Ce roman est un des plus sérieux, peut-être même plus que The Deal. Pourtant, l’histoire de Garrett est tout sauf facile. Mais là, avec un bébé en route à 22 ans et toutes les décisions qui en découlent, il y a une vraie réflexion sur les choix que l’on fait dans sa vie d’adulte. Sur le travail acharné pour la réussite. Sur l’amour familial. Sur le sérieux d’une relation. Ce n’est pas du tout évident, et j’ai vraiment apprécié ces questions qui sont posées. Le seul point négatif que j’aurai à souligner réside dans la traduction. Alors que dans le tome précédent nous rencontrons Summer, la sœur de Dean, son prénom est traduit Eté ici. Je suis pour la régularité des prénoms dans une série, et Summer en est un parfaitement acceptable. Petite déception donc, pour laquelle l’auteure ne peut rien.

The Goal signe la fin de la saga Off-Campus, mais heureusement que dans les remerciements, l’auteure nous promet un Spin-off, cela évite d’avoir trop mal au cœur. Pour moi, cette série mérite le titre d’une des meilleures de 2016, bien qu’elle se finisse en 2017. Cette saison conclue l’histoire des quatre colocataires, mais donne envie de la relire depuis le début pour en saisir toutes les subtilités, surtout vu les liens tissés entre le troisième et le quatrième tome. Un must-read de chez Hugo New Romance en somme !

The Deal Elle Kennedy Off Campus Saison 1

Chronique de The Deal

the-mistake-elle-kennedy

Chronique de The Mistake

the-score-off-campus-3-elle-kennedy

Chronique de The Score

hugo et cie

Publicités

6 réflexions sur “Off-Campus – Saison 4 : The Goal de Elle Kennedy

  1. Pingback: IMM #109 : 2 au 8 Janvier 2017 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #3 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #31 : Janvier 2017 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Les Insurgés T.1 : Conquête de Elle Kennedy | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s