La Reine des Neiges (Frozen)

Bonjour à tous !

Voici un film que j’avais envie de voir depuis très longtemps, mais je ne me suis jamais lancée. C’est maintenant chose faite, et je regrette de ne pas l’avoir fait avant !

Anna, une jeune fille aussi audacieuse qu’optimiste, se lance dans un incroyable voyage en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son fidèle renne, Sven à la recherche de sa sœur, Elsa, la Reine des Neiges qui a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel… En chemin, ils vont rencontrer de mystérieux trolls et un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf, braver les conditions extrêmes des sommets escarpés et glacés, et affronter la magie qui les guette à chaque pas.

la-reine-des-neiges

Ce qui m’a poussé à regarder La Reine des Neiges, c’est que je connais enfin Let it Go quasiment par cœur. J’adore cette chanson, et cela me semblait trop étrange de ne jamais avoir vu la scène associée. Et j’ai adoré ! Je ne savais pas trop à quoi m’attendre à vrai dire, et c’est une histoire terriblement tragique à mon avis. Elsa est une enfant qui a des pouvoir magiques qui lui permettent de maîtriser la glace. Plutôt que de lui apprendre à les contrôler, ses parents préfèrent lui interdire de les utiliser et l’enferme dans sa chambre. Sauf que le jour de son couronnement, Anna, qui ne la pas revu depuis sa tendre enfance, va la pousser à bout jusqu’à ce qu’Elsa perde le contrôle de son pouvoir et se banni toute seule du royaume. Franchement, c’est hyper dramatique, je ne m’attendais pas à ça. Mais c’est aussi très touchant.

Afficher l'image d'origine

Anna va se rendre compte de son erreur, elle, qui n’avait pas souvenir des capacités de sa sœur, et va se sentir responsable. Elle va partir à la recherche d’Elsa, et là, une vraie aventure se met en place avec énormément d’humour. Qu’est-ce que j’ai ris ! Entre Anna et Kristoff, une relation totalement hors du commun se met en place. C’est drôle, c’est mignon, ça nous apprend une belle leçon sur l’amitié homme-femme également. Bon, bien sûr, on peut espérer qu’ils se mettent ensemble, mais Anna est fiancée et n’en démord pas. Comme d’habitude, les animaux ou les créatures ont une importance capitale, comme Sven et Olaf, ce dernier étant encore plus drôle.

Ce que j’ai aimé, c’est que l’amour ici ne se limite pas à la romance. C’est un vrai rafraîchissement, que de le voir dépasser les limites du prince qui sauve la princesse. Non, c’est l’histoire d’une sœur qui se rend compte de ses erreurs, qui est prête à les assumer, et qui va braver de nombreux obstacles pour sauver son aînée bien aimée. Franchement, ça m’a énormément touché ! Le Prince à le droit de rester au bercail et de donner des ordres, mais au final, il ne sert pas à grand chose. Alors que le casseur de glace va épauler la jeune femme forte qu’est Anna pour lui permettre d’avancer. Mais c’est elle qui prend les décisions, et même si elle est quelque peu naïve, cela lui permet justement de grandir au fur et à mesure.

Afficher l'image d'origine

Frozen, ou La Reine des neiges, est une vraie réussite pour moi, et je comprends absolument pourquoi petits et grands craquent pour ce film qui fait chaud au cœur, malgré le froid omniprésent. Déjà un classique Disney, il va encore convaincre plus d’une petite princesse qu’elle a le pouvoir sur sa propre vie et la responsabilité de ses actes.

Publicités

7 réflexions sur “La Reine des Neiges (Frozen)

  1. Pingback: Bilan de l’année 2016 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Bilan #30 : Décembre 2016 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s