Love Actually

Bonjour à tous !

Je n’ai jamais chroniqué mon film de Noël préféré, c’est un sacrilège ! Mais je fais enfin amende honorable, en lui offrant une place d’honneur sur le blog.

L’amour est partout, imprévisible, inexplicable, insurmontable. Il frappe quand il veut et souvent, ça fait pas mal de dégâts… Pour le nouveau Premier Ministre britannique, il va prendre la jolie forme d’une jeune collaboratrice.
Pour l’écrivain au coeur brisé parti se réfugier dans le sud de la France, il surgira d’un lac. Il s’éloigne de cette femme qui, installée dans une vie de couple ronronnante, suspecte soudain son mari de songer à une autre. Il se cache derrière les faux-semblants de ce meilleur ami qui aurait bien voulu être autre chose que le témoin du mariage de celle qu’il aime. Pour ce veuf et son beau-fils, pour cette jeune femme qui adore son collègue, l’amour est l’enjeu, le but, mais également la source d’innombrables complications. En cette veille de Noël à Londres, ces vies et ces amours vont se croiser, se frôler et se confronter…

love-actually

Love Actually est un film de Noël que je regarde tous les ans, et dont je ne me lasse jamais. Déjà, rien qu’à cause du casting qui m’oblige à voir le film en V.O. à chaque fois tant les accents des acteurs me font fondre sur place et me donnent envie de m’expatrier en Grande-Bretagne. Regardez-moi ce casting de dingue ! Hugh Grant est juste hyper sexy, dans cette scène culte où il descend l’escalier en dansant. A croquer ! Liam Neeson est un beau-père qui va tout faire pour le petit Sam, dont la maman vient de décéder. Sam, qui est interprété par Thomas Brodie-Sangster, et qui est adorable en tenue d’hiver ! On rêve d’un fils pareil… En fait, regardez l’affiche et vous aurez compris. Vous pouvez encore ajouter à cela Alan Rickman, Martin Freeman ou Andrew Lincoln. Non, sans déconner, un casting de dingue, je me répète. J’ai l’impression de passer Noël avec une bande d’amis quand je regarde ce film !

Afficher l'image d'origine

Ce qui est particulier avec cette romance, c’est qu’il n’y a pas un acteur principal à la recherche de l’amour. Non, ce sont de nombreux couples principaux, à qui on a envie de donner la main afin de les aider à trouver la perle rare, celle qui fait battre notre coeur, celle qui nous fait rêver toute la journée. Je n’en préfère pas un à un autre. Ils sont tous si humains, que ce soit le premier ministre qui frappe à 104 portes avant de trouver celle de Nathalie. Ou que ce soit Alan Rickman, qui se laisse charmer par sa jeune collègue alors que sa femme l’attend à la maison avec leurs deux enfants. D’ailleurs, je trouvais un peu dommage que Mia ne trouve personne, mais c’est aussi ça la vie.

Pour moi, Love Actually incarne tout ce que j’attends de Noël. Passer un moment avec les gens qu’on aime, rire, pleurer de joie, oublier les peines, les peurs, les angoisses de l’année passée, offrir tout ce que l’on a à offrir en terme de sentiments aux autres, à nos proches, à nos bien-aimés. Et rire un bon coup ! Parce que je ris tellement en regardant ce film ! J’adore l’humour, que ce soit l’humour mignon, à travers Sam qui est amoureux d’une fille qui part vivre en Amérique. Que ce soit l’humour incompréhensible lorsque Aurelia et Jamie communiquent sans jamais se comprendre. Ou encore l’humour british de Hugh Grant en premier ministre casual. Alors oui, ça dégouline de bons sentiments, mais c’est Noël ! Alors c’est autorisé, et c’est même exigé.

Afficher l'image d'origine

 

Comment résumer ce que je ressens pour ce film à part répéter que c’est mon coup de cœur de Noël ? Que je le regarde tous les ans, au point que mon copain me répète « Encore ? Mais on vient pas de le voir ? » Non, non, c’était l’année dernière ! Et ce sera encore une fois l’an prochain !

Publicités

30 réflexions sur “Love Actually

  1. Un de mes films préférés aussi!!! Il regroupe beaucoup de mes acteurs favoris : Alan Rickman, Jude Law, Hugh Grant et Colin Firth. J’adore ! Tout le monde me donne envie de le regarder. Prévu pour ce week-end =)

  2. Pingback: Noel tout en douceur pour un Kiwi Givré | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #30 : Décembre 2016 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s