Sinister

Bonjour à tous !

Allez, Halloween, ça veut aussi dire Paranormal, et je dois dire que j’essaye de m’éloigner de ce genre de films qui parlent d’esprits. Mais pour le coup, je me suis un peu fait violence, et je ne le regrette pas.

spooky-saturday-logo

Un écrivain de roman policier, Ellison, découvre des bobines de films abandonnés dans sa nouvelle maison. Il apprend alors que l’endroit où il vit a été le théâtre d’événements terrifiants…

sinister

De manière générale, les films d’esprits sont assez prévisibles, et Sinister ne sort pas particulièrement du lot. Il tient son lot de jump-scares déroutants et assez traumatisants. Je savais donc quand fermer les yeux. Mais je trouvais également qu’il avait une ambiance particulière, un peu dans la même veine qu’Insidious. C’est une recherche mythologique qui va plus loin que simplement un esprit tapageur ou un démon qui a décidé de tuer la famille en question. J’aime quand les films d’horreurs cherchent à nous emmener ailleurs que dans la terreur simple et immédiate. Il y a un travail derrière, un scénario élaboré et plus profond.

Afficher l'image d'origine

Bien qu’il y ait des moments assez violents, autant en terme d’images que psychologiquement, la première partie tient plus du thriller que du film d’épouvante. Ellison est en pleine écriture d’un roman de détective. Il part à la recherche d’une jeune fille disparu de la ville, et à la ferme intention de la retrouve afin d’en faire un best-seller. Tout au long du film, c’est une enquête qui se met en place afin de comprendre où est passer la jeune fille. Il va trouver des vidéos de meurtres particulièrement cruels et les analyser, sans se rendre compte qu’il devient ainsi lui-même victime d’un esprit hors du commun.

La fin m’a positivement perturbée, par sa violence, mais aussi par son coté innovant. Je ne m’attendais pas du tout à cela, alors que j’avais compris l’issue de l’enquête. C’est d’ailleurs ce qui m’a un peu déçue par rapport à Ellison, le fait qu’il tombe si facilement dans un piège qu’on peut pourtant flairer à des kilomètres. Mais la fin reste assez incroyable, et va même au-delà du paranormal à mon sens. Cela se mélange presque à de la fantasy. Je regrette simplement les deux dernières secondes, inutiles pour moi. Mais cela introduit en fait le deuxième volet.

Afficher l'image d'origine

Je me suis lassée des films d’épouvantes, mais pour moi, Sinister est une bonne surprise, mêlant un scénario recherché à une belle photographie, et qui propose quelques jump-scares dignes de ce nom, mais sans pour autant exagéré le côté horrifique. A conseiller !

halloween-week-logo

Publicités

6 réflexions sur “Sinister

  1. Mon dieu, moi qui suis une flipette de compétition, des amis m’avaient forcé à le voir il y a quelques années dehors lors d’une soirée avec un gros orage dans un camping, j’avais flippé toute la nuit ! Horrible !

  2. Pingback: Bilan #28 : Octobre 2016 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.