Un tour sur le Bolid’ de Stephen King

Bonjour à tous !

Halloween ne peut pas avoir lieu sans le maître de l’horreur, et c’est déjà le deuxième jour que j’en parle. Ce qui est chouette avec lui, c’est qu’il écrit autant de pavés que de romans courts. Et ce texte est vraiment tout petit, du genre à effrayer les petits jeunes au coin du feu.

terrible-tuesday-logo

« … celui qui mène le bal – Dieu, ou tu l’appelleras comme tu voudras – doit adorer s’amuser. […] Mais cela ne peut se faire que dans des circonstances bien précises. Comme ce soir. Toi, tout seul dans la nature… ta mère malade… besoin d’un moyen de transport… Dans moins de dix kilomètres, on va commencer à voir les premières maisons. Dans moins de quinze, on atteindra les limites de la ville. Ce qui signifie qu’il faut que tu te décides tout de suite. – Que je décide quoi ? – Qui monte dans le Bolid’ et qui reste à terre. Toi ou ta mère.  »

un-tour-sur-le-bolid-stephen-king

Un tour sur le bolid’ est le genre d’histoire à lire autour d’un feu de camp scouts, par une nuit d’été. Mais il faut dire qu’elle n’est pas angoissante à long terme. De part son petit gabarit, elle ne va pas vraiment développer l’horreur comme Shining par exemple, que je conseille absolument pour Halloween. Non, elle fera frissonner juste un tout petit peu, nous plongeant dans l’attente de la grosse frayeur… Si celle-ci arrive ou non dépend de chaque personne, pour moi, elle n’est jamais arrivée.

Mais je trouve tout de même que c’est le genre d’histoire qu’on peut raconter avec les lumières tamisées. Une fois le point culminant atteint, on est tout de même emporté par l’impatience de savoir ce qui va se passer dans la Mustang, dans laquelle monte Alan. Quel automobiliste est dangereux ? L’ambiance est assez sombre, puisque c’est un soir d’automne un peu étrange, avec une grosse lune orange. King à le don de nous plonger dedans et de nous embarquer.

citation-un-tour-sur-le-bolid

Je n’ai pas réussi à m’attacher à Alan, mais ce n’est pas le but. Je n’ai pas non plus ressenti son angoisse. Je me suis sentie distante, comme si je regardais un vieux film d’horreur qui manquait d’effets spéciaux. Mais cet aspect un peu old-school, sachant que le roman date de 2000, était agréable.

Je vous conseil ce roman si vous n’avez que 30 minutes à consacrer à la lecture le soir d’Halloween, avant de partir à une fête. Il ne vous donnera pas d’idée de déguisement, mais vous mettra bien dans l’ambiance spéciale liée à cette fête.

halloween-week-logo

challenge 1 mois 1 consigne 2016

Publicités

13 réflexions sur “Un tour sur le Bolid’ de Stephen King

  1. Pingback: Challenge : 1 mois/1 consigne 2016 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Bilan #28 : Octobre 2016 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Dôme T.1 de Stephen King | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Dôme T.2 de Stephen King | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s