Orange Is The New Black – Saison 1 à 4

Bonjour à tous !

Après deux ans, je suis finalement à jour dans la série événement de Netflix. Si par moments, il faut s’accrocher, je trouve qu’elle se bonifie avec le temps et termine sur un cliff-hanger de malade.

Piper Chapman va en prison pour quinze mois car elle a transporté une valise d’argent de la drogue, dix ans plus tôt, pour son amante Alex Vause. Elle tente de se faire à la vie en prison.

Piper est une jeune bobo New-Yorkaise, condescendante à mourir quand elle arrive en prison. Elle pense être la plus gentille du monde, et vis dans une réalité, qui semble bien fictive à la plupart des détenues de Litchfield, la prison qu’elle va intégrer. Si au départ on suit l’adaptation de Piper dans son nouvel environnement, on se déconcentre d’elle pour rencontrer également les autres détenues. Des filles vraiment supers comme de vraies ordures, chacune ayant une histoire à raconter, un caractère à imposer, une façon de survivre à sa peine. Bien sûr, elles sont surveillées, et on s’attache (ou pas) aux gardiens, aux gens de l’administration, mais aussi aux familles et amis qui viennent leur rendre visite. C’est tout un petit monde bien ficelé dans lequel on est intégré, et ça marche.

Afficher l'image d'origine

On se pose souvent cette question la concernant…

Comme dans la plupart des séries, on intègre une vraie famille. On les aime comme on les déteste. Je hais Piper par exemple, elle m’exaspère au possible, j’ai d’ailleurs mis la série en pause pendant un temps à cause de cela. Elle est super fatigante avec ses airs de princesse qui se la joue dure. Une partie de l’histoire concerne sa relation avec Alex, son ex-petite-amie, et elles ont tendance à être un peu niaises à deux. Au fil des saisons, de nouveaux personnages apparaissent, d’autres partent. Mais j’ai mes préférés, notamment Poussey, Watson ou encore Maritza, Cindy ou Tastee. Elles sont géniales, tellement drôles, souvent mignonnes, mais bad-ass dans le fond. On n’est pas là pour rien.

Parce qu’on ne les observe pas comme des animaux en cage, ce n’est pas le but. On apprend à les connaître, notamment avec des flash-backs sur leurs vies respectives. Pourquoi sont-elles là ? Où est la justice ? Quelle est leur histoire familiale ? Comment étaient-elles en dehors ? Mais ce que j’apprécie particulièrement, et chapeau bas à Netflix, parce que c’est de plus en plus important, c’est le positionnement politique de la firme. Tout particulièrement durant la quatrième saison, avec le manque de services psychiatriques compétents, et le mouvement Black Lives Matter. J’ai pleuré comme une madeleine durant les 5 derniers épisodes, tellement tout cela m’a prise aux tripes et chamboulée. Orange is the New Black termine toujours sur cliff-hanger, mais avec l’intensité de cette dernière saison, la tension est à son comble et c’est une vraie torture que de devoir attendre juin 2017 pour connaître la suite. Quand la série sortira, il va falloir prévoir un week-end de libre pour binge-watcher tout cela !

Afficher l'image d'origine

Franchement, j’ai envie de vous dire de foncer rien que pour la dernière saison. J’ai été un peu déçue de la deux et particulièrement d’une partie de la trois, bien que toutes les saisons ont quelque chose de particulièrement touchant, révoltant ou drôle. Mais cette quatrième est pour moi une claque qui a fait son effet, elle mérite d’être regardée… et si vous arrivez jusque là, vous méritez certainement de pleurer !

LOGO CHALLENGE séries 2016

Publicités

16 réflexions sur “Orange Is The New Black – Saison 1 à 4

  1. Je déteste Piper moi aussi. En fait, je n’ai pas fini la saison 4 (je pensais qu’il n’y avait que 10 épisodes mais apparemment non) et je me lasse de la série… contrairement à toi, mon intérêt va decrescendo !

    • Franchement, il faut que tu regardes l’avant dernier épisode….. Juste, il le faut ! Et la fin est incroyable. Mais je peux comprendre, j’ai du me battre aussi. Si Alex avait pas insisté, je me serais peut-ête aussi arrêté. Mais je regrette pas du coup !

  2. Merci pour ce que tu dis sur Piper, j’ai tellement envie de la tarter pour qu’elle se bouge !! 😂

    On a les mêmes préférées je crois, mais j’y rajoute Soso ! Tout pareil sur la qualité déclinante des saisons 2 et 3 puis l’excellente saison 4 ! 🙂

  3. Pingback: Challenge : Séries 2016 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Bilan #28 : Octobre 2016 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s