Masse critique Babelio : Ma sélection #5

Bonjour à tous !

Demain aura lieu la prochaine Masse Critique Babelio ! C’est toujours un moment très attendu, que je guette environ tous les deux mois, dans l’espoir de recevoir gratuitement un roman de la part d’une maison d’édition, bien entendu en échange d’une chronique. J’ai très envie de vous présenter ma sélection de demain, ces livres qui me tentent, et qui vont rejoindre ma wish-list.

Le thème de cette masse critique est la fiction et la non-fiction. Il y a quelques romans très intéressants, certain de la rentrée littéraire de cette année dont je vous parlais déjà dans un article précédent.

Ciel d’acier – Michel Moutot

Ciel d'acier par Moutot

New-York, 11 septembre 2001. Au moment où les twins towers s’effrondent, John LaLiberté, dit Cat, Indien mohawk et ironworker (monteur d’acier) de son état, travaille sur le chantier d’un nouveau building à Manhattan. Passé l’incroyable moment de stupeur et dans l’atmosphère de guerre qui envahit alors toute la ville de New-York, il rejoint le lieu de la catastrophe, appelé en renfort comme tous ses congénères pour s’atteler, dans un effroyable et indescriptible champ de ruines, au premier déblaiement des gravas en vue de sauver d’hypothétiques survivants.

Dieu n’habite pas La Havane – Yasmina Khadra

Dieu n'habite pas La Havane par Khadra

À l’heure où le régime castriste semble avoir vécu, Juan del Monte Jonava, à cinquante ans passés, chante toujours dans les cabarets de La Havane. Sa voix magnifique qui électrisait les foules lui a valu le surnom de « Dom Fuego », mais le temps s’est écoulé et sa gloire s’est ternie. À l’instar de nombreux Cubains habitués aux restrictions, Juan vit chez sa sœur et sa nombreuse famille. En quête d’un nouveau contrat, il traîne son mal être dans les rues de la ville, quand il tombe sur Mayensi, une jeune fille rousse et sauvage qui a fui son village. Touché par la grâce et le désarroi de la jeune fille, Dom Fuego décide de l’emmener chez sa sœur. Malgré la différence d’âge, il éprouve pour elle une attirance de plus en plus forte et, à son contact, la vitalité et la passion qu’il croyait à jamais disparues renaissent en lui. Hélas, cette beauté farouche semble nourrir une étrange méfiance à l’égard des hommes. Et si dom Fuego réussit à la séduire, il sait que ce moment de bonheur parfait qu’elle lui offre ne pourra être qu’une parenthèse miraculeuse.

L’oiseau des neiges – Tracy Rees

L'oiseau des neiges par Rees

Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d’une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d’une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l’hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l’enfant, qu’elle baptise Amy Snow. A ses dix-huit ans, on découvre à Aurelia une maladie qui lui laisse peu de temps à vivre.
Elle décide donc de partir en voyage quelques mois. Avant de mourir, elle laisse pour Amy une série de lettres qui vont l’aider à découvrir qui elle est et lui transmettre l’héritage qui lui revient. Amy s’embarque alors pour un périple aux quatre coins de l’Angleterre, avec, à chaque étape, une énigme à résoudre.

La belle italienne – Lucinda Riley

La belle italienne par Riley

Rosanna Menici n’est qu’une petite fille lorsqu’elle rencontre Roberto Rossini, l’homme qui va changer sa vie. Dans les années qui suivent, leurs destins vont être liés par leur extraordinaire talent de chanteur d’opéra et par leur amour obsessionnel l’un pour l’autre – un amour qui affectera leurs vies et celles de leurs proches. Mais, comme Rosanna le découvrira progressivement, leur union est hantée par des événements passés…
Le parcours de Rosanna nous emporte des ruelles de Naples au monde prestigieux des plus grandes salles d’opéra. La belle Italienne est une magnifique histoire d’amour, de trahison et de découverte de soi.

La salle d’attente – Tsou Yung-Shan

La salle d'attente  par Yung-Shan

Hsu Ming-Chang suit son épouse en Allemagne où il s’enferme dans un monde de lectures et de silences. Elle finit par le quitter. Installé désormais à Berlin dans la solitude, il attend qu’une fonctionnaire décide de lui prolonger ou non son visa, et cherche un sens à sa vie.

Le charmant cottage d’Amelia – Abby Clements

Le Charmant Cottage d'Amelia par Clements

Alors qu’elle s’apprête à fêter ses 30 ans, Amelia retrouve dans un tiroir une liste de souhaits qu’elle s’était promis de réaliser. Parmi ces vœux figure en bonne place : « Vivre à la campagne, dans un cottage »… Le quotidien d’Amelia est pourtant bien différent : elle occupe avec son mari Jack un minuscule appartement à Londres, quelques mètres carrés où elle se sent étouffer à petit feu… Bien décidée à concrétiser son rêve, la jeune femme se lance avec enthousiasme à la recherche d’un cottage où s’installer.  Limité par un budget serré, le couple opte finalement pour une vieille bâtisse pleine de charme, mais nécessitant d’être rénovée de fond en comble. Lorsqu’elle pose ses valises dans sa nouvelle demeure, Amélia est loin de se douter de l’ampleur des travaux à mener. Elle ignore aussi combien ce déménagement va bouleverser profondément sa vie familiale et sentimentale. De surprises en rebondissements, le cottage sera-t-il finalement prêt pour Noël ? Une prose simple, un ton vif, des chapitres courts : le récit adopte le rythme des travaux de la rénovation du cottage, pièce par pièce, chacune réservant son lot d’événements inattendus., pour un roman surprenant et plein de rebondissements.

Les fabuleuses tribulations d’Arthur Pepper – Phaedra Patrick

Les Fabuleuses Tribulations d'Arthur Pepper par Patrick

Sans être un conformiste forcené, Arthur Pepper est anglais. Il puise donc un certain réconfort dans l’idée que chaque chose est à sa place et boit du thé à heure fixe. Quand il a rencontré Miriam, il a tout de suite su que c’était la bonne. Ils se sont mariés, ont eu des enfants. Lorsque sa femme meurt après quarante ans d’un vie sans histoire, Arthur se calfeutre chez lui pour échapper aux visites de sa voisine, championne du monde de la tourte, qui, faute de pouvoir le réconforter, s’est mis en tête de le nourrir. Le voilà condamné à vivre seul avec ses souvenirs et la plante verte dont sa femme a pris soin pendant des années. Ses proches lui conseillent d’aller de l’avant. Aller de l’avant ? Mais pour aller où bon sang ?  Lorsque Arthur consent enfin à se séparer des affaires de Miriam, il trouve un mystérieux bracelet. Huit breloques sont suspendues aux épaisses mailles en or massif : un éléphant, un tigre, un livre, une palette de peinture, un anneau, une fleur, un dé à coudre et un cœur. Ces charmes constituent autant d’énigmes qui lui donnent envie de mener l’enquête. Que sait-il vraiment de celle avec qui il a partagé sa vie ? En entreprenant ce voyage sur les traces de sa femme, Arthur va au-devant de surprenantes révélations. Et contre toute attente, d’aventure en aventure, il va en devenir le héros.

Les mains lachées – Anaïs Llobet

Les mains lachées par LLobet

Une vague monstrueuse, soulevée par un typhon meurtrier, dévaste les Philippines, emporte des milliers de personnes en quelques minutes et ravage sa myriade d’îles. Sur l’une d’elles, Madel reprend des sentiments, la jeune journaliste se plonge dans son travail, en équilibre entre information et voyeurisme, quand tous les médias du monde se tournent vers les Philippines. Recueillir la parole survivante, nouer des liens avec les rescapés, c’est conjurer la mort. Mais un typhon de cette violence ne laisse jamais en paix ceux qu’il a épargnés.

Metropol, T.1 : Corps a corps – Martin Holmen

Metropol Tome 1 - Corps-à-corps par Holmen

Même s’il ne monte plus sur le ring, l’ex-champion de boxe Harry Kvist se sert toujours de ses poings. Pour gagner sa vie, d’abord, grâce à sa petite officine de recouvrement de créances. Et pour survivre, tout simplement. Survivre dans le Stockholm des années 1930, où la Grande Dépression est aussi rigoureuse que l’hiver. Tout juste trouve-t-il quelque réconfort dans le sexe, avec des femmes ou des hommes de passage.
Lorsqu’il est accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, Kvist va devoir naviguer entre les bas-fonds et les beaux quartiers, les bars clandestins et les bordels, pour retrouver la seule personne qui puisse l’aider à prouver son innocence. Un premier roman noir, rugueux et stylé, par l’auteur suédois le plus hot et le plus prometteur du moment.

Monsieur Origami – Jean-Marc Ceci

Monsieur Origami par Ceci

À l’âge de vingt ans, le jeune Kurogiku tombe amoureux d’une femme qu’il n’a fait qu’entrevoir et quitte le Japon pour la retrouver. Arrivé en Toscane, il s’installe dans une ruine isolée où il mènera quarante ans durant une vie d’ermite, adonné à l’art du washi, papier artisanal japonais, dans lequel il plie des origamis. Un jour, Casparo, un jeune horloger, arrive chez Kurogiku, devenu Monsieur Origami. Il a le projet de fabriquer une montre complexe avec toutes les mesures du temps disponibles. Son arrivée bouscule l’apparente tranquillité de Monsieur Origami et le confronte à son passé. Les deux hommes sortiront transformés de cette rencontre.
Ce roman, d’un dépouillement extrême, allie profondeur et légèreté, philosophie et silence. Il fait voir ce qui n’est pas montré, entendre ce qui n’est pas prononcé. D’une précision documentaire parfaite, il a l’intensité d’un conte, la beauté d’un origami.

Nous irons tous au paradis – Fannie Flag

Nous irons tous au paradis par Flagg

Elmwood Springs, Missouri. Elner Shimfissle, pétillante octogénaire, dérange un essaim de guêpes en cueillant des figues dans son arbre, se fait piquer et tombe de l’échelle. Arrivée à l’hôpital, elle est déclarée morte. La nouvelle se propage très vite dans la petite communauté d’Elmwood Springs. Tous, ou presque, ont des souvenirs charmants de cette femme d’un incroyable optimisme, toujours prête à rendre service, et son décès brutal pousse ses proches à s’interroger sur le sens de la vie en général, et de la leur en particulier.
Contre toute attente, c’est peut-être Elner qui va trouver des réponses à leurs questions. Revenue inopinément d’entre les morts, à la grande surprise des médecins et de sa famille, la vieille femme va rapporter des souvenirs de son court passage dans l’au-delà qui vont bouleverser l’existence de cette petite ville jusqu’ici bien tranquille.
On retrouve dans Nous irons tous au Paradis tout le charme qui a fait le succès de Beignets de tomates vertes : de l’humour, de l’émotion, des personnages plus attachants les uns que les autres et, à travers toute les petites contrariétés de la vie, un appel au bonheur qui résonnera longtemps après avoir refermé ce livre.

Toi, moi, maintenant ou jamais – Emily Blaine

Toi, moi, maintenant ou jamais - l'intégrale par Blaine

Charlotte est invitée à une soirée d’anciens élèves mais redoute d’y croiser son ancien amoureux Jeremiah. Ce dernier a pourtant l’intention de venir y reconquérir son seul amour. Pour cela, il a retrouvé une liste de voeux rédigée par Charlotte et compte tous les réaliser.

Un paquebot dans les arbres – Valentine Goby

Un paquebot dans les arbres par Goby

Au milieu des années 1950, Mathilde sort à peine de l’enfance quand la tuberculose envoie son père et, plus tard, sa mère au sanatorium d’Aincourt. Cafetiers de La Roche-Guyon, ils ont été le coeur battant de ce village des boucles de la Seine, à une cinquantaine de kilomètres de Paris. Doué pour le bonheur mais totalement imprévoyant, ce couple aimant est ruiné par les soins tandis que le placement des enfants fait voler la famille en éclats, l’entraînant dans la spirale de la dépossession. En ce début des Trente Glorieuses au nom parfois trompeur, la Sécurité sociale protège presque exclusivement les salariés, et la pénicilline ne fait pas de miracle pour ceux qui par insouciance, méconnaissance ou dénuement tardent à solliciter la médecine.
À l’âge où les reflets changeants du fleuve, la conquête des bois et l’insatiable désir d’être aimée par son père auraient pu être ses seules obsessions, Mathilde lutte sans relâche pour réunir cette famille en détresse, et préserver la dignité de ses parents, retirés dans ce sanatorium – modèle architectural des années 1930 –, ce grand paquebot blanc niché au milieu des arbres.

Et vous ? Avez-vous déjà découvert la totalité de la sélection Babelio pour cette masse critique ? Allez-vous participer ?

Publicités

21 réflexions sur “Masse critique Babelio : Ma sélection #5

  1. Ciel d’acier a l’air vraiment pas mal 🙂 L’oiseau des neiges fait très roman Charleston 😉 Le charmant cottage d’Amelia me fait aussi penser à Demain est un autre jour 🙂 J’ai beaucoup aimé Les mains lâchées. Pour Metropol, je peux faire passer ta demande en SP si tu veux, on a besoin de blogueurs 🙂 Et j’ai le Fannie Flagg dans ma PAL 🙂

  2. J’ai demandé « Les mains lâchées » pour les Matchs de la rentrée littéraire chez PriceMinister. Il n’y aura qu’un seul titre dans ma sélection demain, pour la première fois, car il y en a un que je veux vraiment vraiment lire. ^^

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s