M pour Mabel de Helen Macdonald

Bonjour à tous !

Avant tout, je tiens à remercier Babelio ainsi que Fleuve éditions pour l’envoi de ce roman dans le cadre de la Masse Critique spéciale. Cette lecture a été longue, fastidieuse, mais terriblement intéressante et élévatrice.

Enfant, Helen rêvait d’être fauconnier. Elle nourrit des années durant son rêve par la lecture. Devenue adulte, elle va avoir l’occasion de le réaliser. De manière brutale et inattendue, son père, journaliste qui a marqué profondément sa vision du monde, s’effondre un matin dans la rue. Terrassée par le chagrin, passant par toutes les phases du deuil, le déni, la colère, la tristesse, Helen va entreprendre un long voyage physique et métaphysique. Elle va se procurer un rapace de huit semaines, le plus sauvage de son espèce, Mabel. Réputé impossible à apprivoiser. Elle va s’isoler du monde, de la ville, des hommes. Et emprunter un chemin étonnant.

M pour Mabel Helen MacDonald

Le résumé, selon moi, est assez traître. Je m’attendais à un roman sur le deuil, une analyse de soi peut-être, quelque chose de poétique et d’auto-centré, avec Mabel comme compagnon de route. C’est bien le cas, mais c’est tellement plus profond. C’est un mélange de psychologie, de sociologie, d’histoire, au sens large du terme. C’est beaucoup de fauconnerie, beaucoup de psychologie, beaucoup d’analyse de soi, mais aussi la découverte d’une autre personne. J’ai été très surprise de me rendre compte que c’est aussi une biographie de Theodore White. Et ces passages là, surtout dans la première partie, sont très fastidieux.

Dans la première partie, on alterne entre Helen, qui se retrouve face au décès de son père, totalement perdue. Mais elle nous parle aussi de White, fauconnier en plus d’auteur, qui a tout appris seul. C’est une analyse de son enfance, de sa vie d’adulte, et de ses erreurs avec son premier autour, Gos. On a de nombreux termes assez techniques quant à la fauconnerie, qui nous sont expliqués, parfois trop longuement. J’ai eu du mal avec cette lecture par moment, parce qu’elle était trop riche. Trop détaillée dans tous les domaines qu’elle aborde. On ressent vraiment qu’Helen Macdonald est une chercheuse qui a travaillé pour l’université de Campbridge, très prestigieuse. Sa façon d’écrire est assez académique, mais aussi personnelle, on ressent la douleur d’avoir perdu son père, en face de la douleur que l’on ressent pour Gos, l’autour de White. Elle va évoluer comme lui, et on va vivre la « libération » des deux.

citation-m-pour-mabel

Plus qu’un roman contemporain, M pour Mabel est un roman auto-biographique très psychologique. Après la première centaine de pages, je l’ai refermé, et en ai lu un autre, pour me changer les idées. Il est aussi approfondie, précis, qu’il est intéressant. Mais cela peut fatiguer, et frustrer aussi. Je n’ai pas l’habitude de mettre plus de deux semaines à terminer un livre, mais ce n’est tout simplement pas le genre de roman qu’on lit durant sa pause déjeuner. Il nécessite calme et concentration, surtout lorsqu’on ne sait rien de la fauconnerie, comme moi.

Au final, je ressors avec un sentiment mitigé. D’un côté, je suis frustrée d’avoir mis si longtemps à le lire, mais c’est uniquement parce qu’il était bien au-deçà de mes exigences. M pour Mabel est un roman fort, il permet une élévation d’esprit à laquelle je ne m’attendais pas du tout, tout étant dans le détail et dans la précision. J’en ressors plus cultivée, plus ouverte, plus mûre.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

challenge 1 mois 1 consigne 2016

Publicités

12 réflexions sur “M pour Mabel de Helen Macdonald

  1. Pingback: Challenge : A vos PAL #41 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Challenge : 1 mois/1 consigne 2016 | Sorbet-Kiwi

  3. Hum… c’est vrai qu’avec une lecture pointilleuse comme ça semble l’être, il faut être averti, ça peut dérouter. Pour ma part, je n’ai pas très envie de ça (en ce moment ?) alors je passe mon chemin 🙂 Bises à toi ❤

  4. Pingback: IMM #93 : 22 au 28 Août 2016 | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Bilan #27 : Septembre 2016 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s