Le fantôme de Canterville et autres nouvelles de Oscar Wilde‏

Bonjour à tous !

Il y a un peu plus d’un an, ma copinaute Juliette du blog Je lis et je raconte m’a offert ce recueil de nouvelles de son auteur préféré. J’ai décidé de le lire dans le cadre de ce week-end à mille.

Une famille américaine achète un château hanté. Bruits de chaînes et taches de sang terrorisent la région depuis des siècles… Mais que peut un pauvre fantôme contre le bon sens d’un homme d’affaires, les détachants super-actifs de sa femme et la malice des enfants, toujours prêts à lui jouer des tours ?

Le fantome de Canterville- Oscar Wilde

Le recueil s’ouvre avec le Fantôme de Canterville, la nouvelle principale du livre, très connue du grand public, du moins de nom. Je ne savais pas du tout de quoi cela parlait et j’ai enfin pu élargir ma culture. J’ai été très surprise de la tournure que prenait la nouvelle, cassant totalement les codes ! Un fantôme qui passe du méchant à la victime, ça ne se lit pas tous les jours. J’ai beaucoup aimé Sir Simon, qui va se retrouvé humilié par des humains sans rien pouvoir faire contre. C’est vraiment particulier mais j’ai beaucoup apprécié ce changement de récit, avec un fantôme somme toute attachant.

Le millionnaire modèle est la nouvelle suivante dans ce recueil et je l’ai trouvé très sympathique Avec une jolie petite morale. Hughie est jeune homme riche qui ne fait pas grand chose, sauf courtiser la belle Laura. Malheureusement, vu qu’il ne fait rien, le père de la jeune femme ne veut pas lui accorder sa main tant qu’il n’aura pas une certaine somme d’argent de coté. Une bonne action auprès d’un mendiant va changer sa vie. Ce que j’ai aimé, c’est vraiment la morale. Le plus petit geste pour quelqu’un pour avoir des conséquences positives surprenantes. Être bon apporte du bon. Cela m’a énormément plu et à la fin de la nouvelle j’avais un grand sourire aux lèvres.

Citation Fantôme de canterville-

Enfin, la dernière nouvelle est d’avantage un conte. Le Géant Égoïste est une très jolie histoire de la vie. Elle aussi reprend la morale de la précédente en prônant que faire le bien permet de recevoir du bon en retour. Mais elle est plus douce, plus enfantine. Un géant va empêcher un groupe d’enfants de jouer dans son jardin. Cela va faire fuir le printemps, l’été et l’automne, ce qui permettra à l’hiver de s’installer indéfiniment. Jusqu’à ce qu’un petit garçon lui permette de se racheter et de jouer avec les enfants tous les jours, pour embellir sa vie de joie. Jusqu’à son décès. J’ai vraiment beaucoup apprécié cette courte nouvelle qui m’a mis du baume au cœur avant d’aller me coucher.

Au final, je suis assez surprise de ce recueil qui comporte trois très jolies nouvelles, qui nous apprennent la compassion, l’amour et le respect de l’autre, de sa vie, de son histoire. J’ai apprécié que les riches et les forts de ces histoires ne soient pas hautains et suffisants mais ouverts et agréables. Une très belle surprise, merci Juliette !

week end a mille

Publicités

16 réflexions sur “Le fantôme de Canterville et autres nouvelles de Oscar Wilde‏

  1. Pingback: IMM #42 : 18 au 24 Mai 2015 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Bilan #27 : Septembre 2016 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s