La malédiction du loup-garou de Glendon Pierce

Bonjour à tous !

Ma meilleure amie m’a prêté cet album jeunesse très intéressant sur le mythe du loup-garou, qu’elle a beaucoup aimé. Et je ne peux que me joindre à son avis, rien que pour le format très intéressant de l’ouvrage.

Le journaliste Glendon Pierce, parti enquêter dans l’Ohio sur des attaques particulièrement féroces de troupeaux, est porté disparu depuis deux mois. Les lettres qu’il adresse à son ami Paul Lukaas retracent son voyage hallucinant et se chargent de fascination et d’horreur à mesure que Pierce se convainc qu’il se métamorphose en loup-garou. Lukaas se lance à la recherche de son ami et découvre un dossier substantiel dans lequel Pierce explore la mythologie du loup-garou. Il y traite des premières descriptions dans les littératures grecque et romaine et des récits terrifiants sur Paris attaquée par une meute de loups aussi bien que des créatures fabuleuses présentes dans le folklore européen ou chez les Indiens d’Amérique.

La malédiction du loup garou Glendon Pierce

Mon amie a acheté ce livre enquête, classé en album jeunesse, à son neveu de 10 ans, mais il ne l’a jamais pris en main. Je peux absolument comprendre pourquoi. Cela m’a encore fois bien démontré que le terme « jeunesse » est bien trop large pour un champ littéraire. Un jeune de 10 ans ne peut pas avoir accès à de la littérature pour un jeune de 17 ans. Mais pour un adulte, telle que ma copine ou moi, c’est un vrai régal. J’aime beaucoup les recherches sur des mythes, tels que le loup-garou, ou le vampire. Et là, c’est un petit trésor de recherches.

D’une part, on a l’histoire de Pierce, qui me semblait assez fantaisiste je dois dire. Il se fait mordre par une jeune femme nommée Elsa et se persuade qu’il se transforme en loup. On suit donc l’histoire de Pierce à travers des lettres et son journal. Mais cela n’est qu’une petite partie de cet album. Il contient surtout des recherches sur le mythe du loup-garou en lui-même. A travers les époques, les civilisations, et de la documentation écrite. Ainsi, on va découvrir la lycanthropie dans la fiction, avec des extraits de romans, mais aussi à travers des coupures de journaux qui en parlent, des dossiers médicaux psychiatriques de gens lycanthropes etc.

On peut donc dire que c’est un dossier bien touffu et intéressant ! On n’est pas du tout obligé d’y croire. Pierce semble être convaincu de ce qu’il lui arrive, mais son ami Lukaas relativise l’ensemble. Je trouvais cela particulièrement intelligent comme approche. Il faut dire que tout se rejoint, et à un moment donné, de façon judicieuse, Lukaas note qu’il doit y avoir un fond de vérité pour que, dans des cultures bien différentes et trop éloignées les unes des autres, autant d’éléments convergent vers les loup-garous. J’ai envie d’y croire, j’aime trop le paranormal pour cela, mais c’est propre à chacun.

En tous cas, j’ai beaucoup aimé le format de ce bouquin, pour commencer. Entre lettres, photos, images, coupures de presses, et pages volantes, c’est un très bel ouvrage à mon sens. Par ailleurs, le contenu à aussi su me convaincre, moi qui aime croire en ces choses étranges. Je ne peux que le conseiller à tous les fans de mythes surréalistes.

Publicités

4 réflexions sur “La malédiction du loup-garou de Glendon Pierce

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s