City Hall T.2 à T.6 de Rémi Guerin et Guillaume Lapeyre

Bonjour à tous !

Les moyens manquent un peu pour acheter des séries entières de mangas d’un coup. Heureusement, la médiathèque est là pour nous servir, et combler le manque ! J’ai lu les 6 tomes restants de cette saga d’un coup, et je l’ai absolument adoré !

Les dernières heures que viennent de vivre Jules Verne, Arthur Conan Doyle et Amélia Earhart ne sont que les prémices d’un avenir qui va s’avérer riche en rebondissements. Alors que l’enquête conjointe de nos amis et des forces de l’ordre de City Hall avance doucement, le grand Harry Houdini décide de se joindre à eux. Mais si l’illusionniste pense leur donner l’avantage, il ignore que Black Fowl a, lui aussi, fait la rencontre d’un nouvel allié. Un écrivain redoutable, capable de créer des papercuts comme personne d’autre n’en a le pouvoir… pas même Jules Verne !

Dans le premier tome déjà, Arthur Conan Doyle, Jules Verne et Amelia Earhart sont des personnages bien présentés. Mais au fil des pages, on va se rendre compte du nombre ahurissant de personnages, auteurs, inventeurs, personnages imaginaires des auteurs… qui sont introduits dans cette série. On se rend vraiment à la chasse aux références, et c’est ce qui rend ce manfra d’autant plus intéressant, car il suscite un vif intérêt chez quiconque ayant une culture générale, même minime. Que ce soit de grands auteurs classiques, des auteurs de polars, ou même des références à la culture pop d’aujourd’hui, comme Harry Potter ou le Seigneur des anneaux, il y en a pour tout le monde. C’est pour moi le grand atout de cette série, puisqu’il nous satisfait énormément à ce niveau là.

L’action ne manque vraiment pas. On a du combat, bien métallique qui vient rappeler le côté steampunk dont je vous parlais déjà dans ma première chronique. J’ai beaucoup aimé l’affrontement de ce qu’on peut considérer comme le bien et le mal dans le premier tome, mais la limite entre les deux va devenir de plus en plus floue au fur et à mesure que l’on se rend compte de ce qui se passe vraiment à City Hall. Les mensonges, les cachotteries, les mystères. Mais il y a également un côté polar très intéressant, qui nous garde en haleine.

Je reste sur mon premier avis finalement. City Hall est le genre de manfra à offrir à quiconque souhaite découvrir les mangas, mais qui à un peu peur de ne pas comprendre la culture nippone, très différente de la notre. Cela permet de se familiariser avec le dessin, tout en se plongeant dans une réécriture de notre réalité, avec toutes ses références géniales. Je me suis énormément attachée à Arty, Jules et Amelia, et leurs histoires respectives. J’ai aimé découvrir des personnages qu’on pourrait imaginer très intelligents, et qui le sont aussi là, mais qui sont sous l’emprise du mal, je pense par exemple à Mary Shelley.

Afficher l'image d'origine

Je ne peux donc que conseiller cette série de 7 mangas, qui sont vraiment supers ! Je pense que je m’achèterai le spin-off quand il sortira, courant 2016 à ce que j’ai lu, si j’y pense. Mais elle se conclue très bien, et n’a pas vraiment besoin de suite, sauf pour le plaisir de la lecture. Merci à Juliette pour la découverte !

City Hall T.1 Rémin Guerin

Chronique T.1

Publicités

9 réflexions sur “City Hall T.2 à T.6 de Rémi Guerin et Guillaume Lapeyre

  1. Il n’y a que 7 tomes en tout pour City Hall ? J’avoue que c’est un manga dont j’entends souvent parler et qui me tente bien, d’autant que ta chronique en rajoute une couche. Mais c’est vrai qu’avec les mangas j’ai toujours peur de commencer une série et de jamais pouvoir la finir (ce qui m’est déjà arrivé plusieurs fois malheureusement ><)

  2. Pingback: Bilan #25 : Juillet 2016 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s