Epic : la bataille du royaume secret

Bonjour à tous !

Ce week-end, sur un coup d’ennui dû à la pluie, mon copain est allé sur Netflix et a lancé ce film à regarder sans prise de tête. On n’attendait rien, et quelle belle surprise !

L’histoire d’une guerre insoupçonnable qui fait rage autour de nous. Lorsqu’une adolescente se retrouve plongée par magie dans cet univers caché, elle doit s’allier à un groupe improbable de personnages singuliers et pleins d’humour afin de sauver leur monde… et le nôtre.

Print

Epic, c’est ce mélange entre humour, morale bien pensante et un scénario écrit pour grands comme pour petits. Déjà l’humour, représenté surtout par Mub la limace et son ami Grub l’escargot. Qu’est-ce que j’ai pu rire grâce à Mub, qui est mon personnage préféré. C’est une limace, bien gluante, qui laisse des traces de baves et qui pèse son poids. Il a du bedon, mais surtout une grande gueule un franc parler à faire tomber de rire. La combinaison avec son ami Grub, qui rêve de devenir un homme vert, ces défenseurs du royaume, rend le tout encore plus chou, parce qu’ils sont très complices et en même temps si différents.

Afficher l'image d'origine

La morale bien pensante vient de l’intrigue principale. Les hommes-feuilles sont de tous petits hommes verts, de la taille de fourmis, qui permettent à la forêt de vivre en bonne santé et de prospérer. Mais qui dit bon, dit aussi mauvais, surtout que nous sommes dans un film animé pour enfants. Les Boggans, l’ennemi, cherchent à détruire la forêt. Ils vont donc voler le Bulbe de vie que la reine Tara a confié à Mary-Kate, une humaine qui se retrouve rétrécie, afin de protéger le bulbe. Le père de M-K étant obsédé par ces hommes-feuilles, elle est absolument choquée de découvrir la véracité de ses recherches, puisqu’elle s’apprêtait à repartir vivre chez sa mère pour fuir son obsession.  Confiance, courage, amour, amitié, bonté… tous les termes qui s’appliquent à la morale bien pensante s’appliquent à Epic, mais franchement, ce n’est ni lourd, ni désagréable, c’est même plutôt très agréable et cela fait chaud au cœur.

Enfin, le film est magnifique à voir. On a les contrastes clairs/obscurs qui caractérisent les territoires des bons et ceux des méchants. Par contre, ce que j’ai trouvé très positif, c’est que cela ne s’applique pas aux personnages. En effet, la reine Tara est plutôt bronzée, et les boggans ont dans leurs rangs des personnages à peau blanche, ce qui est important à souligner. Et la bande-son est vraiment superbe, agréable comme tout, elle se mélange parfaitement au film. Par ailleurs, je l’ai vu en français, et les voix sont parfaitement choisies, le doublage est vraiment au top.

Afficher l'image d'origine

En bref, Epic est un vrai coup de cœur de l’animation pour moi. Je ne regarde pas trop de films animés, je devrais pourtant, et cela m’a donné très envie de découvrir les autres films du studio Blue Sky, qui sont entre autre L’âge de glace, Robots, Horton ou encore plus récemment Snoopy. Dans l’ensemble ils sont très bien notés, et j’ai très envie de les découvrir.

Publicités

11 réflexions sur “Epic : la bataille du royaume secret

  1. Je me rappelle avoir vu ce film en tant qu’Animatrice avec le centre de loisirs et j’avais juste adoré, les enfants aussi d’ailleurs !

  2. Pingback: Bilan #24 : Juin 2016 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.