35 kilos d’espoir d’Anna Gavalda

Bonjour à tous !

Durant le week-end à 1000, mon objectif était de faire tomber tous les petits romans de ma PAL, et celui-ci en faisait parti. Un petit roman jeunesse, écrit en très gros, mais dont l’histoire m’a presque faite pleurer tant elle me parlait.

Grégoire déteste l’école, si fort qu’en sixième il a déjà redoublé deux fois. Le seul endroit qu’il aime, son refuge, c’est le cabanon de son grand-père Léon, avec qui il passe des heures à bricoler. Quand Grégoire est renvoyé du collège, pourtant, Léon est furieux. II renonce à consoler son petit-fils et lui refuse sa protection. II est temps, peut-être, que Grégoire accepte de grandir…

35 kilos d'espoir Gavalda

Grégoire nous raconte l’histoire de sa vie à l’école. Un drame. L’horreur. Et je vous assure que j’ai vu en lui tout ce que je vois dans mon petit frère, Nathan. Il n’a jamais redoublé, mais c’est parce que les profs ont tellement peu d’espoir, qu’ils ne se donnent même plus la peine de le proposer. Et là, j’ai vu son point de vue. Cette boule dans le ventre tous les matins, les larmes qu’on retient quand il s’agit d’y aller, chaque minute passée pour sa passion, quitte à arriver en retard, et attendre toute la journée dans l’angoisse, qu’arrive l’heure des devoirs, pour enfin retourner à sa passion. J’ai failli en pleurer. Parce que je connais si bien, que je le vois dans ses yeux.

Grégoire apprend à faire le pitre pour se faire apprécier, Nathan aussi. On attend dans l’angoisse, que tout bascule, comme les parents de Grégoire. Et j’essaye d’être Grand-Léon, mais ce n’est pas évident tous les jours. Je me suis retrouvée dans chaque ligne. Puis vient le moment où Grégoire propose une solution. Parce que chez moi, Nathan n’est pas le seul. Mon autre frère, Jamie, bientôt 15 ans, a vécu la même chose, en pire. Mais lui aussi nous a proposé une solution, et comme Grégoire à un moment donné, nous sommes dans l’attente du verdict. Et Jamie s’arrache les fesses pour y arriver. Comme Grégoire. 35 kilos d’espoir. 35 kilos qui cherchent en vain la confiance en soi. Ce récit est tellement vrai pour ses enfants. Ma mère doit lire ce tout petit roman qui se lit en moins d’une heure. Eux ne le feront pas, la lecture… Vous pensez bien que c’est nul ! C’est pour les fayots, comme moi. Mais peut-être qu’elle comprendra mieux, et qu’elle reprendra un peu confiance qu’il y ait une solution pour chacun de nous.

Citation 35 kg d'espoir

Il y a une certaine critique de l’éducation nationale dans ce roman, que j’ai beaucoup apprécié. Elle est en retrait un peu, puisque l’espoir et la solution réside aussi dans le système, mais Grégoire parle très justement de son manque de foi en notre système élitiste qui laisse encore trop d’enfants sur la touche. Mais ce roman aborde aussi d’autres thèmes, qui sont le divorce, la sensation d’abandon, de ne pas faire la fierté de nos parents alors que nous n’aspirons qu’à ça parfois, la vieillesse, la peur de la mort. Tant de sujets qui nous travaillent tous durant l’enfance et l’adolescence… et ne mentons pas, durant l’âge adulte aussi.

Je ne peux donc que conseiller ce roman qui m’a complètement chamboulé. Chacun peut trouver sa place, même dans un système aussi élitiste que le notre, il existe des solutions si on se donne la peine de les chercher. Et enfants, adolescents comme adultes, nous ne devons pas perdre espoir.

week end a mille

Publicités

8 réflexions sur “35 kilos d’espoir d’Anna Gavalda

  1. Anna Gavalda est toujours tellement juste, qu’elle s’adresse aux jeunes ou moins jeunes… Je n’ai jamais été confrontée à l’échec scolaire mais je me souviens que ce livre m’avait touchée.

  2. Je suis heureuse de voir que tu l’as autant apprécié que moi 😀

    Ta chronique est très touchante, savoir que tu vis ça au quotidien avec tes petits donnent une autre dimension au roman. Je comprends pourquoi tu as été touchée par lui.

  3. Pingback: In My Mailbox #5 – Août 2014 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: Bilan #23 : Mai 2016 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s