Risk de Fleur Ferris

Bonjour à tous !

J’ai mis du temps avant d’acheter et de commencer ma nouveauté du mois, mais une fois en main je ne l’ai plus lâché. Risk est un roman bouleversant sur les rencontres en ligne, qui m’a perturbé par sa dureté et son réalisme.

Taylor et Sierra sont meilleures amies depuis toujours. Même si Taylor en a parfois un peu marre : pourquoi est-ce toujours Sierra qui obtient tout ce qu’elle veut ? Notamment ce Jacob Jones, qu’elles ont rencontrées ensemble sur un chat en ligne. Évidemment, c’est Sierra qui, encore une fois, décroche un rendez-vous ! Mais le lendemain, Sierra ne rentre pas. Le jour suivant, toujours pas de nouvelles… Son amie a une fâcheuse tendance à vivre comme bon lui semble, sans forcément penser à prévenir les autres. Est-ce que Taylor ne s’inquiète pas pour rien ? Seulement au bout de trois jours, Taylor doit tout avouer aux parents inquiets, et les deux familles se retrouvent plongées dans un monde qu’elles n’auraient jamais cru connaître. Celui des enquêtes policières, des témoignages, des indices, de la recherche d’un ravisseur… ou d’un tueur ?

Risk Fleur Ferris

Taylor et Sierra sont deux jeunes filles de 15 ans des plus ordinaires. Meilleures amies depuis le jardin d’enfance, leurs familles sont amies depuis toujours, elles se considèrent comme sœurs. Sauf qu’à côté de Sierra, Taylor se sent comme un vilain petit canard qui n’a pas encore trouvé sa voie. Etant donné que l’histoire se situe du point de vue de Taylor, on est donc immergé dans la problématique adolescente quant à l’amitié, la jalousie, les ragots, les médisances, mais aussi des problématiques plus personnelles comme la confiance en soi, l’acceptation de ses propres défauts, l’amour… Et une fois que Sierra disparaît, la culpabilité d’être face à ses problématiques, la culpabilité d’être bien présent et de pouvoir ressentir tout cela, alors qu’elle a disparu sans laisser de trace. Je me suis vraiment retrouvée immergée dans l’adolescence, tant Risk aborde tous ses sujets avec fluidité et réalisme.

On pourrait croire que l’histoire tourne autour de Sierra, mais ce n’est pas le cas. On sait assez rapidement ce qu’il advient d’elle, et c’est plutôt Taylor qui est au centre de l’intrigue. Pendant ma lecture, je me suis même dit que cela s’apparente à un thriller psychologique. J’ai beaucoup aimé Taylor, je me suis reconnue en elle à son âge, et j’ai trouvé toutes ses réactions matures et justifiées. J’ai aussi apprécié la relation qu’elle entretient avec sa mère, ainsi que les mères de deux familles entre elle. Tout me semblait logique, bien que parfois surprenant tout de même, mais de façon positive.

Citation Risk

Si je devais faire un reproche à ce roman, c’est l’écriture parfois un peu trop jeunesse à mon goût. Si le fond est travaillé, je trouvais la forme un peu trop légère. Cela me donnait l’impression d’être tenue à distance, alors qu’au contraire, on sent que l’auteur essaye de nous approcher le plus de Taylor. Cela dit, je ne pense pas être le public cible, qui serait plutôt des adolescentes, ainsi que leurs parents, à qui je conseille absolument ce roman. Je pense que je vais le donner à ma maman pour qu’elle puisse le lire, bien qu’elle n’ait plus de fille de cet âge là. Mais même si les filles sont les principales victimes de cette forme de cybercriminalité, cela n’empêche jamais des garçons de tomber, eux aussi, dans le piège des prédateurs en ligne.

Risk est un de ces romans à faire lire aux adolescents ainsi qu’à leur parent, sous forme de prévention de la cybercriminalité. Captivant et dur, bien qu’un peu léger au niveau de l’écriture, je me suis retrouvée immergée dans les problématiques adolescentes, et c’est d’un réalisme poignant. A lire absolument.

bannièrenouveautésdumois

1 mois 1 consigne 2016

Publicités

12 réflexions sur “Risk de Fleur Ferris

  1. C’est un coup de coeur pour moi. Je me demande si la légèreté dans la forme n’est pas faite pour adoucir la dureté du sujet. Alerter sans alarmer, je sais pas si tu vois ce que je veux dire

  2. Pingback: IMM #80 : 18 au 24 Avril 2016 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #22 : Avril 2016 | Sorbet-Kiwi

    • Carrément ! Je suis entièrement d’accord avec toi. Je l’avais prêté a Vero justement a cause de William, il entre dans cet âge où c’est nécessaire en tant que parent un peu « démodé » de se rendre compte des risques liés au net !

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s