Boston Girl de Anita Diamant

Bonjour à tous !

Voici un roman pour lequel j’ai tout de suite écrit aux éditions Hugo Roman afin de pouvoir le découvrir. J’ai eu la chance de lire La Tente Rouge de la même auteure le mois dernier, et je l’avais adoré. Du coup, je suis moins enthousiaste pour celui-ci mais c’est dû à cette comparaison avec son premier roman, qui a été un coup de cœur. Il n’en reste pas moins intéressant et riche en enseignements.

The Boston Girl, c’est Addie Baum, née en 1900 de parents immigrés polonais, peu préparés et plutôt suspicieux à l’égard de la culture américaine qui tentent d’élever leurs trois filles dans la tradition juive de l’Europe de l’Est. Mais la curiosité et l’intelligence d’Addie la propulse dans un tout autre monde, fait de jupes courtes, de films, de livres et de nouvelles opportunités pour les femmes. Un monde dans lequel une fille termine le lycée, va à l’université, a une carrière et trouve l’amour par elle-même. Le récit commence en 1985, lorsque la petite-fille d’Addie lui demande :  » Comment es-tu devenue la femme que tu es aujourd’hui ?  » Et Addie, alors âgée de 85 ans, entreprend le récit de sa vie.

Boston Girl

Boston Girl est la chronique de toute une vie, qui traverse plusieurs époques. D’abord, Addie est jeune, élevée avec deux sœurs qui doivent travailler alors qu’elles sont adolescentes. J’ai énormément appris sur la situations des immigrés de l’époque, et de leurs difficultés à s’intégrer aux Etats-Unis de ce début du XXe siècle. Addie grandit dans une famille juive, croyance qu’elle va communiquer à ses propres enfants et petits enfants plus tard, et j’ai ainsi pu découvrir une toute autre religion, que je ne connaissais pas du tout. On nous parle également du travail des enfants, des séquelles que cela laisse sur leur âme, allant jusqu’au suicide, pas si rare pour l’époque.

Mais Boston Girl, c’est surtout un livre qui nous parle de l’évolution des femmes et de leurs droits tout au long du XXe siècle, avec Addie comme spectatrice, mais aussi comme actrice de ce changement sociétal fort et important. J’ai trouvé ce récit très enrichissant, car Addie nous livre son point de vue, étant une jeune femme moderne, intelligente, et qui souhaite évoluer elle aussi, tant professionnellement que du point de vue personnelle. Elle ne restera jamais bloquée dans une époque, suivant le courant jusqu’aujourd’hui, et sans jamais se laisser dire que le passé avait plus à offrir. J’ai beaucoup aimé traversé les âges des Etats-Unis, de 1915 à 1985. En y repensant, je me rends compte à quel point tout est allé vite, et le clivage que cela a créé entre des générations pourtant proches en âges. Cette analyse de la place de la femme dans ce siècle est vraiment intéressante, et c’est ce que j’ai le plus apprécié dans ce roman.

Citation Boston Girl

Pourtant, j’avais l’impression d’être spectatrice. Peut-être parce qu’on se situe « en face », dans la peau de sa petite-fille à qui Addie raconte l’histoire, mais je n’ai pas réussi à m’attacher à elle. Comme si elle gardait toujours ses distances. J’aurai aimé me sentir plus concernée, après tout, c’est l’histoire des femmes qui nous est exposée, grâce à cela qu’aujourd’hui je suis en mesure de mettre un pantalon et de travailler. Peut-être que l’histoire n’était pas assez dramatique pour que cela puisse me toucher, car après tout, Addie semble parfois contrariée, mais jamais triste. En tous cas, j’aurai aimé me sentir plus proche d’elle, ce qui n’était pas le cas.

J’ai beaucoup aimé le fond de ce roman, qui nous expose, à travers Addie, l’évolution de la femme et de la société au XXe siècles à Boston. Mais je pense que j’aurai plus accroché si j’avais réussi à d’avantage m’attacher au personnage principal, ce qui n’a malheureusement pas été le cas. Néanmoins, je vous invite à lire ce roman pour son aspect enrichissant, et qui n’en reste pas moins divertissant.

hugo et cie

La tente rouge Anita Diamant

Chronique de La Tente Rouge

Publicités

10 réflexions sur “Boston Girl de Anita Diamant

  1. Pingback: Challenge : A vos PAL #32 – Thème : Services Presse | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: IMM #77 : 28 Mars au 2 Avril 2016 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #22 : Avril 2016 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s