American Sniper

Bonjour à tous !

Je viens vous parler aujourd’hui d’un film que je voulais absolument voir à sa sortie, mais je n’en ai pas eu le temps, et quel regret. Enfin, c’est chose faite, et j’ai beaucoup aimé. Parce qu’il dénonce de nombreux faits, et bien que l’histoire se déroule sur dix ans, il peut toujours encore être considéré d’actualité.

Le destin hors normes de Chris Kyle, tireur d’élite d’exception qui officia à la Navy de 1999 à 2009. On compte plus de 150 personnes tombées sous ses balles…

American Sniper

Ce film est de Clint Eastwood, mais celui qui m’a convaincu du début à la fin est Bradley Cooper. Il a parfaitement su interprété le personnage, Chris Kyle. Faire un biopic n’est pas facile, mais se mettre dans la peau d’un soldat américain, et faire passer les émotions qu’il ressent sur son visage n’est pas aisé. Je pense notamment à la passivité qui s’installe petit à petit sur le visage de Chris, et que sa femme ne supporte plus. Parlons de sa femme justement. Taya veut retrouver la joie de vivre de son homme mais comment faire ? Sienna Miller a la pêche nécessaire pour montrer la hargne qui s’installe dans le cœur de cette femme, et j’ai beaucoup aimé cela.

Afficher l'image d'origine

Au delà des personnages, interprétés avec justesse à mon sens, c’est surtout l’histoire qui m’a marqué. Parce qu’au final, on nous montre là un film de guerre sur l’Irak. Sur ce que les soldats américains ont fait en Irak. Chris Kyle était appelé « Légende » parce qu’il était un tireur d’élite, posté sur des toits pour tuer un maximum de personnes. Femmes et enfants inclues. Nous sommes vraiment plongés dans la guerre, dans le patriotisme américain dans toute sa splendeur, mais surtout dans la mort de nombreuses personnes, américaines ou irakiennes. Mais je ne sais toujours pas pourquoi ils étaient là-bas. Pourquoi ils ont tués tous ces gens (oui, je pourrais aller sur Google, mais ce n’est pas le propos). Et je me demande si Chris Kyle et ses amis savaient pourquoi ils tuaient d’autre personnes, et je peux encore moins concevoir qu’ils aient pu s’en réjouir.

Et c’est là le petit point négatif de mon avis : la profondeur. Le film sert à parler de Chris Kyle, je le comprends. Une fois vétéran, il a aidé de nombreux soldats à sortir de leurs torpeurs, et de leurs angoisses, après avoir lui-même trouvé une solution qui lui convenait. C’est intéressant, tout comme sa période de soldat et l’incidence qu’elle a sur sa vie l’est. Mais, et quoi d’autre ? Quel est le message ? Je ne l’ai pas vu, ou alors je ne l’ai pas compris. Et du coup, les quelques longueurs lors des scènes de guerres semblent d’autant plus tirées en longueur, et moins captivantes. Et puis, après avoir vu un commentaire sur Seriebox de Merms, la femme est vachement sous-représentée dans ce film. C’est même carrément sexiste. Est-ce une stratégie marketing pour atteindre le public patriote et machiste américain ? Je me le demande. Ou alors il nous montre bien le sexisme dans les corps d’armes aux USA, où la femme est sous-représentée, et qui me renvoi un peu vers la polémique de ces soldates américaines qui sont réprimées et que l’on force à retirer les plaintes de viols qu’elles subissent… Mais je crois voir un peu trop loin là.

Afficher l'image d'origine

J’ai donc trouvé en American Sniper un film très intéressant, avec des acteurs géniaux, c’est indéniable. C’est un des premiers films de guerre que j’apprécie sur toute sa durée, bien qu’il y ait quelques longueurs. Je regrette juste le manque de profondeur et de message clair, alors qu’en plus de 2h de film, il y aurait eu de quoi faire.

Bannière Sorties cinéma attendues

Publicités

18 réflexions sur “American Sniper

  1. J’ai adoré ce film. Pour le message, j’avoue que je n’ai pas eu le meme problème que toi, les films de Clint Eastwood au contraire, ont toujours des messages assez forts selon moi: Ils montrent les deux cotés des USA: derrière une film qui parait etre à la gloire de ces soldats, il y a aussi une critique forte contre cette guerre qui continue, qui fait énormement de morts des deux cotés, qui traumatise les soldats par sa violence. La fin est une histoire vraie mais elle montre aussi toute l’horreur du combat: Cet homme qui a survécu à toute la guerre se fait tuer par un ancien combattant devenu fou après la guerre.Il ne faut pas oublier que le réalisateur a souvent donné son avis en public: Clint Eastwood est contre la guerre.
    D’ailleur, le message est tellement fort que ce film a divisé les USA en deux et des politiques se sont mélées de l’affaire:
    http://www.lapresse.ca/cinema/nouvelles/201501/22/01-4837465-american-sniper-divise-les-etats-unis.php

    Enfin bon xD j’arrete, tu auras compris que j’ai beaucoup aimé ce film !

    • Je vois à quel point tu as aimé, et je comprends ton point de vue 🙂 Après, je ne suis pas forcément l’actualité cinématographique, donc je ne connaissais pas l’avis de Clint Eastwood, et je comprends bien qu’il est contre la guerre, mais je ne l’ai pas ressenti durant le film finalement. Je l’ai trouvé très objectif en fait, mais d’un point de vu patriote. Comme quoi, chacun ressent un film selon ses sensibilités. 🙂

      • Oui c’est sur! J’é avais parle avec des amis et ils avaient le meme avis que toi, je pense que c’est l’un de ces films qui prend tout son sens quandon connait le realisateur.

      • C’est possible, mais justement, je trouve dommage de devoir s’intéresser au réalisateur pour apprécier le film. Je trouve qu’il devrait se suffire lui-même. Mais ce n’est que mon avis hin, je ne suis pas cinéphile comme toi ^^

  2. Je n’ai pas du tout aimé ce film perso, trop patriote, trop « masculin », trop bardé de testostérone, trop de vide, j’ai trouvé ça lent et je n’ai pas du tout aimé le personnage (qui ne devait pas vraiment être très sympa non plus en « vrai ») Bref, beurk ^^

    • Oui à ce qu’il parait il était exécrable ! Une vraie teigne qui tenait des propos racistes pas croyables. Mais j’ai trouvé le film intéressant à la base, juste trop long, et le message… revu je dirais.

  3. Après l’avoir vu j’ai fait quelques recherches sur le personnage réel et il semblerait qu’il soit nettement moins sympathique que l’incarnation qu’en fait Bradley Cooper (raciste, notamment). Ce qui m’a frappé dans le film, c’est ce qu’endure sa femme : une vie à attendre, à avoir peur, à ne presque rien partager, et quand on voit comment ça se termine… je la plains.

    • C’est pourquoi je disais que la femme n’a pas une position très enviable dans ce film. C’est terrible. Et oui, j’avais lu sur Wikipedia que le bonhomme tenait des propos scandaleux très régulièrement :S

  4. Pingback: Bilan #22 : Avril 2016 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s