Georgian T.1 : Si vous le demandez (Eine Frage des Verlangens) de Sylvia Day

Bonjour à tous !

Alors bon, cette chronique sera très, très, TRÈS sanglante. Je n’interromps jamais mes lectures, je me bats pour aller au bout et me forger un avis objectif, en général. En tous cas j’essaye. Là, j’ai eu envie de brûler le bouquin, soyez indulgents s’il-vous-plaît, même si je n’ai pas su l’être.

Quand Marcus, comte de Westfield et agent de la Couronne, reçoit l’ordre de protéger Lady Elizabeth Hawthorne, il pressent des retrouvailles passionnées. Quatre ans plus tôt, effrayée par sa sensualité, elle l’a éconduit sans ménagement. Aujourd’hui veuve, elle ne lui témoigne que froideur et dédain, mais Marcus perçoit son trouble. Cette fois, pas questions de la laisser s’échapper. Et lorsque, enfin, il l’aura libérée de ses peurs, c’est elle qui réclamera les plaisirs interdits que lui seul peut lui offrir.

sylvia day eine frage des verlangens georgian 1

Désolée, mais je ne comprends pas comment, en tant que femme auteure, on peut tenter de rendre du viol érotique. Ça me dépasse. Si le début du roman m’a plu, ce petit jeu chien et chat entre Marcus et Elizabeth étant relativement intéressant, dés la première scène intime, j’ai eu envie de fermer le roman et de ne plus jamais l’ouvrir. Je me suis forcée à continuer, mais avec beaucoup de mépris pour l’imagination sexuelle de l’auteure, très honnêtement. Un non est un non, et apprendre à de jeunes lectrices qu’un non peut se transformer en quelque chose de sexuellement positif, je ne suis pas d’accord. 18e siècle ou pas.

Ainsi, commencer le 6e chapitre à été une vraie torture pour moi, alors que pendant tout le précédent, Marcus ordonne à la jeune femme de lui faire confiance pendant qu’il la force à lui faire une fellation. Excusez-moi, mais dire à une jeune femme que c’est lui offrir sa confiance, parce qu’elle pourrait le mordre, alors que si elle lui avait arraché avec les dents elle n’aurait plus jamais pu quitter sa chambre de honte, ce n’est en rien lui offrir sa confiance ! Evidemment qu’elle n’irait pas jusque là. Le féminisme hurlait en moi…

Afficher l'image d'origine

Sylvia Day

C’est pourquoi j’ai interrompu ma lecture. Bon, je ne suis pas non plus violente au point de le brûler, ou de le déchirer, ou de le jeter. L’envie était pourtant bien présente. Non, je donne encore une seconde chance à ce roman ! Imaginez ! En fait, je l’ai mis dans un petit paquet, avec le tome 4 que je n’ouvrirai pour rien au monde, et je l’ai envoyé à ma copinaute Juliette du blog Je lis et je raconte. Elle lit en allemand, elle aime les romances historiques, peut-être qu’elle adhérera d’avantage ? Interprétera l’histoire autrement ? Je lui souhaite.

Je sais que Sylvia Day a des adeptes, et peut-être que j’ai commencé avec le mauvais roman, mais je n’ai pas du tout aimé. Je n’ai pas été capable de le terminer tant l’histoire me révulsait. Je ne suis pas une fan des romances érotiques de base, mais quand elles commencent avec une scène de viol tournée en positif, j’ai envie de hurler à la mort. Bref, ce n’est pas pour moi du tout. Vous avez aimé ? Suis-je juste trop sensible ? Qu’en pensez-vous ?

Publicités

19 réflexions sur “Georgian T.1 : Si vous le demandez (Eine Frage des Verlangens) de Sylvia Day

  1. Pingback: IMM #75 : 29 Février au 06 Mars 2016 | Sorbet-Kiwi

  2. Aoutch, je comprends pourquoi tu ne l’as pas terminé ! J’aurais réagi de la même façon : une scène de viol, dans un roman érotique, bof, mais si en plus c’est tourné de façon positive… O.o No way !
    Je te souhaite une prochaine lecture bien plus agréable.

  3. On en avais discuter donc ton avis ne m’étonne pas…
    J’avais lu la série Crossfire de cette auteur que j’avais aimé mais qui ressemble un peu à 50 nuances…

  4. Pingback: Bilan #21 : Mars 2016 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s