Derek

Bonjour à tous !

Je viens vous parler aujourd’hui d’une série que j’ai binge-watché en une seule soirée, tant elle est drôle et différente, mais également courte. Elle se laisse regarder facilement si on adhère, et j’ai été amusée par les petites scènes de vie qu’elle présente, mais également touchée.

Derek Noakes est un homme profondément gentil, naïf et innocent, qui aime son boulot et les gens qui l’entourent. Il a 49 ans, adore les animaux, Rolf Harris, Jésus, le jeu télévisé À prendre ou à laisser, les télé-crochets, mais sa véritable passion est la chasse aux autographes. Derek travaille dans une maison de retraite avec son meilleur ami et proprio, Dougie. Il est très attaché à ses vieux pensionnaires parce qu’ils sont gentils avec lui, drôles et lui racontent des histoires sur le temps révolu.

derek affiche série

La première chose dont il faut parler, c’est de Derek, après tout, cette série le concerne principalement. Derek semble être légèrement atteint d’un syndrome autistique, mais pas à la Sheldon type Asperger. Il est très pragmatique, ne comprend rien au second degré, et ne comprend pas la gêne que les gens peuvent ressentir face à certaines situations. Et c’est ce qui rend ce personnage terriblement attachant, parce qu’il est quinquagénaire, et terriblement gentil. Il est infantilisé, mais en même temps il est celui qui rend cette maison de retraite vivante et la transforme de mouroir à salon d’humour.

22 Lessons We Can Learn From "Derek"

Les autres personnages sont également dans les extrêmes, comme Dougie, le râleur invétéré. Il ne reste pas très longtemps dans la série, et c’est dommage, puisqu’il était l’opposé de Derek, mais finalement, il est remplacé par un autre personnage, sacrément méchant, ce qui donne un autre contraste. Mais le pire du pire, c’est Kevin, l’autre meilleur ami de Derek. C’est un cas social absolument pervers, mais vraiment tiré dans les extrêmes. Et il est tellement dégoûtant que c’en est drôle, surtout que la naïveté de Derek n’a pas de limites, et on sait tous que Kevin ment, sauf lui.

Ce qui est intéressant, c’est que chaque épisode est tourné comme un documentaire, ce qui fait les protagonistes vivent leurs vies, mais parlent également à la caméra pour justifier leurs actes. On les voit évoluer au fil d’une année, vieillir, certains meurent de vieillesse ou de maladie, de nouvelles personnes emménagent, et s’intègre. Ce sont vraiment des scènes de vie de tous les jours, en exagéré et qui sont drôles.

Afficher l'image d'origine

Derek est vraiment une série que j’ai adoré, je l’ai trouvé très drôle, j’ai été émue, et je me suis attachée aux personnages, aussi exagérés qu’ils soient. Filmée sous forme de documentaire, mais totalement fictif, Ricky Gervais nous emmène dans une maison de retraite décalée, avec énormément de talent. Une série à voir absolument selon moi.

Publicités

17 réflexions sur “Derek

  1. Tu viens juste de me faire découvrir cette série et vu qu’elle ne comporte que 14 épisodes, je pense que je vais la regarder pour voir ! 🙂

  2. j’ai regardé les trois premiers épisodes et j’ai adoré ! Derek est tellement touchant, il représente à lui tout seul la bonté, la générosité et la gentillesse ! C’est plein de bon sentiments et on en a bien besoin dans le monde dans lequel nous vivons 🙂 Et la musique est super bien choisie ! Bon allez , je vais regarder le 4ème ^^

  3. Pingback: Derek – Le Petit Pingouin Vert

  4. Pingback: Bilan #20 : Février 2016 | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: Challenge : Séries 2016 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s