The Driven T.1: Driven de K. Bromberg

Bonjour à tous !

Dans le cadre du challenge 1 mois / 1 consigne, j’ai décidé de lire Driven au mois de février, alors qu’il était ma nouveauté du mois de décembre. Et heureusement que j’ai attendu, parce que sinon l’attente du tome 2, que je reçois le 14 février, aurait été insupportable. Encore un roman qui a traversé la pièce en volant une fois terminé, tant la frustration était intolérable.

Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire. Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

driven tome 1 k. bromberg

Je vais tout de suite commencer par tout ce que j’ai adoré dans ce roman. J’ai aimé avoir une héroïne adulte, qui a déjà vécu des choses, a connu un homme avant Colton, elle n’est pas innocente, sans être une bimbo pour autant. C’est vraiment agréable de pouvoir s’identifier a une femme dans une romance érotique, je n’en ai pas trop l’habitude. Rylee n’est pas très sûre d’elle, mais en même temps elle profite de ses attributs quand elle le peut. Colton est absolument charmant, sexy comme pas possible, mais un peu trop stéréotypé à mon goût au quotidien. N’empêche, il fait bavé mon imagination tout de même ! Ténébreux, coquin, espiègle, mais aussi arrogant et suffisant, c’est le genre d’homme qu’on aime avoir dans notre lit mais dont on se méfie fortement. Il remplie donc parfaitement son rôle. Néanmoins, chacun des deux personnages a un lourd passé. Celui de Rylee se dévoile peu à peu, étant donné que l’histoire est racontée de son point de vue. Mais Colton tient à garder le sien secret, et il y arrive, ce qui m’a bien fait enrager !

Ce secret impacte toute l’histoire, chaque décision que le bel homme prend, chaque parole qui sort de sa bouche, et surtout, ses limites quant aux relations. Et cela impacte aussi la fin du roman, qui l’a fait valser à travers la pièce de frustration. Je voulais lire la suite, immédiatement ! J’ai eu beaucoup de mal à me retenir de la commander sur internet dans la foulée. J’ai vraiment envie de savoir quels bagages transporte Colton, quelle est son histoire, qui est si terrible qu’il ne la partage avec personne. L’histoire m’a donc convaincue, alors qu’au final, c’est un schéma assez classique d’une romance érotique. Je n’ai pas été surprise, mais j’ai aimé découvrir les personnages.

Citation Driven

Par contre, il y a eu des choses gênantes, qui ont empêché cette lecture d’être un coup de cœur. Tout d’abord, l’écriture. Par moment, alors qu’on est emballé par les scènes un peu hot, il y a un mot pour tout faire chapeauter, à chaque fois. Au point que je me souviens de ces mots, tant ils n’étaient pas à leur place. L’écriture n’a rien de crue, elle est simple, et d’un coup, le mot « couilles » tombe, ou « cul ». C’était vraiment dérangeant pour moi. J’ai aussi relevé pas mal de répétitions scénaristiques. On nous ressert trois fois le même schéma de rendez-vous, et si le contenu change, on se lasse un petit peu des actes des personnages, qui semblent ne pas évoluer des masses. On en apprend toujours plus, mais ils font de si petits pas en avant qu’on sait déjà ce qui va arriver dans les dix prochaines pages. Cela m’a un peu gâché le plaisir de la lecture.

Cette romance érotique est donc très réussie au niveau de l’histoire, avec un cliff-hanger de dingue, qui m’a donné envie de me jeter sur le deuxième tome, sans attendre. Mais il a ses défauts malgré tout, ce qui l’a empêché de devenir un vrai coup de cœur, à cause de certaines erreurs de style, ainsi qu’un manque de surprises trop constant. Néanmoins, je le conseille à tous les fans du genre.

bannièrenouveautésdumois

 

1 mois 1 consigne 2016

Publicités

24 réflexions sur “The Driven T.1: Driven de K. Bromberg

  1. Pingback: Challenge : 1 mois/1 consigne 2016 | Sorbet-Kiwi

    • Je suppose que oui ? Je ne l’ai pas lu ^^ Plus distrayant que bien écrit selon moi. Comme dit, certains mots ne semblent pas du tout à leurs place, et j’ai relevé des fautes de styles assez lourdes (des « ne » avant des « pas » qui manquent etc. »).

  2. Pingback: IMM #69 : 28 Décembre 2015 au 03 Janvier 2016 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #20 : Février 2016 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: The Driven T.2 : Fueled de K. Bromberg | Sorbet-Kiwi

  5. Pingback: The Driven T.3 : Crashed de K. Bromberg | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: The Driven T.3.5 : Raced de K. Bromberg | Sorbet-Kiwi

  7. Pingback: The Driven T.4 : Aced de K. Bromberg | Sorbet-Kiwi

  8. Pingback: Off-Campus – Saison 1 : The Deal de Elle Kennedy | Sorbet-Kiwi

  9. Pingback: The Driven T.4 : Slow Flame de K. Bromberg | Sorbet-Kiwi

  10. Pingback: The Driven T.6 : Sweet Ache de K. Bromberg | Sorbet-Kiwi

  11. Pingback: The Driven T.7 : Hard Beat de K. Bromberg | Sorbet-Kiwi

  12. Pingback: The Driven T.8 : Down Shift de K. Bromberg | Sorbet-Kiwi

  13. Pingback: Throwback Thursday Livresque #3 | Sorbet-Kiwi

  14. Pingback: Top Ten Tuesday #60 | Sorbet-Kiwi

  15. Pingback: Throwback Thursday Livresque #18 | Sorbet-Kiwi

  16. Pingback: Le Festival New Romance : mes envies | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.