La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan

Bonjour à tous !

Je suis très contente d’enfin pouvoir vous présenter ma nouveauté du mois de janvier, qui est juste parfaite ! Un vrai coup de coeur pour moi, et il me tardait de pouvoir vous en parler, tant j’ai adoré.

Quand son mariage et son entreprise familiale font naufrage, Polly Waterford quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d’une île des Cornouailles. Elle s’installe seule dans un minuscule appartement situé au-dessus d’une boutique laissée à l’abandon. Pour se remonter le moral, elle se consacre à son plaisir favori : fabriquer du pain. Alors qu’il n’y a plus dans le village qu’une boulangère irascible au pain sans saveur, les arômes de levain qui s’échappent de chez elle attirent très vite la curiosité et la sympathie des habitants. Petit à petit, d’échanges de services en petits bonheurs partagés, elle ravive l’esprit d’entraide et de partage dans le village. Au fil des rencontres farfelues (un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands) et au gré des événements heureux ou tragiques qui touchent la communauté, ce qui ne devait être qu’un simple  » break  » devient l’entreprise de sa vie. Polly se révèle enfin à elle-même : une femme déterminée et créative, prête à mordre dans la vie comme dans une mie de pain chaude et croustillante. Un feel good book qui, sur fond de crise économique prône des valeurs de partage et d’entraide. Un ton bienveillant et drôle, pour une histoire romantique avec quelques accents mélancoliques qui ne tombe jamais dans la mièvrerie.

la petite boulangerie du bout du monde jenny colgan

J’ai envie de rencontrer Polly, c’est la première chose que j’ai envie de dire. En lisant ce roman, j’arrivais vraiment à me l’imaginer, et a la voir pétrir son pain. Que ce soit la ville, son appartement, la boulangerie, le chemin qui mène à la ferme de Huckle, tout me semblait si réel. J’avais l’impression d’y être, de pouvoir m’y imaginer, c’était un vrai film dans mon esprit, plus claire que dans la plupart des romans que je lis. J’étais touchée à chaque fois que quelque chose arrivait, c’était fou.

Et mine de rien, je n’ai pas trouvé ce roman si prévisible que ca. Il n’est pas le plus suprenant de l’année, mais tout n’est pas si évident. Que ce soit dans la romance, ou dans la réaction de certains personnages, de leur histoire également, j’ai laissé échapper quelques « oh » de surprise tout de même. Le scénario est vraiment très bien ficellé, imaginé jusqu’au bout et il nous emporte dans l’histoire de Polly, mais aussi de ses amis, comme Tarnie, Kerensa, Huckle… J’ai vraiment apprécié le développement, parfois très précis sur certains moments, puis à nouveau plus rapide sur d’autres. Le temps défile à la vitesse de l’éclaire, et d’un coup, le roman est terminé, et on a tellement envie que cela continue.

Citation La petite boulangerie du bout du monde

Sa vrai force réside d’ailleurs dans le caractère des personnages je pense. On s’attache tellement à eux, et on leur pardonne tout. Que ce soit Neil, que j’ai trouvé tellement attachant et qui m’a terriblement manqué au milieu du roman, lorsqu’il disparait. J’ai adoré les pêcheurs, qui sont si sympathiques et drôles. Kerensa semble très superficielle au début, mais finalement, elle ne veut que le bonheur de son amie. Et puis Huckle et Polly. Alors ces deux là, ils sont géniaux. Chacun un peu marginale, avec ses propres rêves, mais têtu comme une mule. Je les ai tout simplement adoré, et j’aimerais tant qu’ils soient réelles. Un peu comme Miles et Tate dans Ugly Love, mais en plus âgés. Si seulement ils pouvaient en faire un film ! Je verrais vraiment bien Rachel McAdams et Chris Hemsworth dans leurs rôles. Ce serait juste génial.

La petite boulangerie est vraiment un roman coup de coeur pour moi, que j’ai tellement adoré. Je l’ai fermé, et eu envie de le recommencer pour ne pas que l’histoire se termine ! J’espère qu’un jour un film sorte, au point d’en avoir élaboré mon casting personnel. Une perle, que je conseille à tous les fans de romans feel-good !

bannièrenouveautésdumois

Publicités

30 réflexions sur “La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan

  1. Pingback: Challenge : 1 mois/1 consigne 2016 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: IMM #70 : 11 AU 17 JANVIER 2016 | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #20 : Février 2016 | Sorbet-Kiwi

  4. J’en ai entendu beaucoup de bien, mais du coup, ça me bloque un peu car j’ai petite d’avoir de trop grandes attentes et d’être finalement déçue. Cela dit, tirez chronique donne vraiment envie de se plonger dedans.

  5. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #1 | Sorbet-Kiwi

  6. Pingback: La plage de la mariée de Clarisse Sabard | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s