Purgatoire des innocents de Karine Giebel

Bonjour à tous !

Encore un coup de coeur en ce mois de décembre, grâce à l’excellente écriture de Karine Giebel qui procure d’énormes frissons d’horreur. Lu en lecture commune avec Les chroniques de Totoro, nous sommes toutes les deux d’accord pour dire que c’est un chef d’oeuvre.

Je m’appelle Raphaël, je viens de passer 14 ans de ma vie derrière les barreaux. Avec mon frère, William, et deux autres complices, nous avons dérobé 30 millions d’euros de bijoux. Ç’aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang. Deux morts et un blessé grave. Le blessé, c’est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre où Will pourra reprendre des forces. « Je m’appelle Sandra. Je suis morte il y a longtemps dans une chambre sordide. Ou plutôt, quelque chose est né ce jour là… » Je croyais avoir trouvé le refuge idéal. Je viens de mettre les pieds en enfer. « Quelque chose qui parle et qui marche à ma place. Et son sourire est le plus abominable qui soit… »

purgatoire des innocents giebel

Le roman se divise en deux partie. Une première, où nous rencontrons Raphael, son frère William et leurs deux complices dans un braquage de bijouterie. Ils vont trouver refuge chez Sandra, une véterinaire de campagne, qui vit seule avec son mari, en déplacement. Les 200 premières pages n’ont rien d’extraordinaire mais permettent de rencontrer les personnages. Puis tout bascule.

Je n’ai pas été vraiment surprise du retournement de situation, puisqu’il est déjà esquissé en avance. Pour avoir déjà lu Les morsures de l’ombre, je m’attendais a quelque chose de violent, et de très travaillé, mais j’ai tout de même été surprise tant c’était maitrisé. On se retrouve propulsé dans l’horreur et dans une marre de sang dans laquelle on a l’impression de se noyer.

Citation Purgatoire des innocents

Je n’ai pas envie d’en dire de trop, car chez Giebel, chaque détail compte. Tout nous prends de cours, que ce soit le déroulement des événements, les idées ou le caractère des personnages, l’histoire de fond… Même si l’on a quelques doutes, la violence des propos et des actes décrits nous renverse, nous prends aux tripes et nous révulse l’estomac. Viol, pédophilie, torture, meurtres… Elle ne laisse rien au hasard et la tension ne baisse pas une seconde. Un travail de maître.

Cela faisait longtemps que je n’avais plus lu un thriller aussi maîtrisé, travaillé, dégoûtant et entraînant à la fois. Je ne pouvais pas lâcher ma lecture, j’étais emportée dans le tourbillon de l’horreur que Giebel à créé pour ce roman. Fan de thrillers, jetez vous dessus, âmes sensibles s’abstenir.

les morsures de l'ombre giebelChronique des Morsures de l’ombre

1 mois 1 consigne

challenge-170-300x199

Publicités

22 réflexions sur “Purgatoire des innocents de Karine Giebel

  1. Pingback: Le challenge des 170 idées | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: Challenge : 1 mois/1 consigne | Sorbet-Kiwi

  3. Pingback: Bilan #18 : Décembre 2015 | Sorbet-Kiwi

  4. Pingback: In My Mailbox #4 – Juillet 2014 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s