Retour vers le futur II

Bonjour à tous !

Hier je vous parlais du premier opus de la trilogie Retour vers le futur, c’est donc aujourd’hui au tour du deuxième. Moins bien que le premier à mon sens, il n’en reste pas moins un grand classique dont il faut parler en ce moment, puisque Marty McFly arrive dans le futur le 21 octobre 2015. Quelques spoils du premier sont à prévoir dans cette chronique.

Lors de son premier voyage en 1985, Marty a commis quelques erreurs. L’avenir qu’il s’était tracé n’est pas si rose, et son rejeton est tombé sous la coupe du voyou Griff Tannen, qui veut régner sur la ville. En compagnie de son ami Emmett « Doc » Brown et de sa fiancée Jennifer, Marty va devoir entreprendre un voyage vers le futur, pour tenter de donner un peu plus de moralité à son héritier. Un voyage aux conséquences dramatiques…

retour vers le futur 2

En revenant en 1985, à la fin du premier opus, Marty se rend compte qu’il a modifié le futur lorsque son père s’est battu contre Biff au bal du lycée. Ses parents sont beaux, riches, sa famille est respectable et sa vie a un semblant de perfection. Sauf qu’à peine quelques minutes après être arrivé, il doit repartir vers 2015. Et c’est là que ca se gâte. Jennifer n’est plus Jennifer. Alors que dans le premier opus, Claudia Wells est aux côtés de Marty, la dernière scène du premier et l’ouverture du deuxième a du être rejouée pour Elisabeth Shue. En regardant les deux films l’un après l’autre, cela m’a perturbé, et je préfèrais Wells, bien que sa carrière cinématographique se soit quasiment arrêtée après Retour vers le futur. Il semblerait que le père ne soit plus non plus le même acteur, mais cela ne se voit pas.

https://i2.wp.com/ak-hdl.buzzfed.com/static/2014-12/6/21/tmp/webdr10/anigif_mobile_6657c982faba907b330e7be6535c0acb-7.gif

L’autre aspect qui fait que j’aime moins le deuxième film, c’est qu’il me manque le rire et l’humour du premier, cette légereté qui m’a fait adoré les personnages de Marty et Doc. J’ai trouvé celui-ci bien plus sombre et violent, surtout à leur retour en 1985, où la débauche et la violence reigne. Bien trop sombre pour moi.

Mais mine de rien, l’action ne manque pas dans Retour vers le futur 2. Et surtout, on découvre un 2015 totalement alternatif au notre ! J’ai trouvé très intéressant de relever les différences entre l’imagination de Spielberg et Zemeckis, et la réalité. C’est pourquoi il vaut vraiment la peine d’être visionné. En 1989, on a fait croire aux gens que nos skateboard seraient volants, que les hologrames seraient possibles n’importe où, que nos chaussures se laceraient toutes seules… Mais ils avaient également raisons sur plus d’un point, comme Skype par exemple, les empruntes digitales qui déverouillent, non pas des maisons comme dans le film, mais des objets. L’évolution technologique à fait un bout de chemin, mais n’est pas allée au fond des attentes de la saga.

https://i0.wp.com/de.eonline.com/eol_images/Entire_Site/201425/rs_500x272-140305091849-hoverboard1.gif

Au final, Retour vers le futur II est un classique dans son genre, car il permet vraiment de comparer les attentes des gens vis-à-vis du futur, à la réalité 30 ans plus tard. Mais il est pourtant moins bien que le premier, car il manque cette légereté et cette touche d’humour qui me fait adoré le premier. Un brin trop sombre pour moi, je le regarde bien moins souvent que le premier.

Publicités

13 réflexions sur “Retour vers le futur II

  1. effectivement le premier a plus d’humour dans les dialogues et les situations, mais le second n’est pas en reste. Si tu regardes le film en détails, tu t’apercevras de toutes les petites allusions à des marques dans le décor du futur. Bon j’ai été aidée, j’ai la version BluRay de la trilogie donc j’ai pu regarder tous les bonus.
    Ce qui me plait dans ce second volet, c’est que les scénaristes se sont servis du premier film pour y intégrer une nouvelle histoire, ce qui est rare. Je trouve ça très bien mené et très intelligent !
    Je te rejoins sur Elisabeth Shue, on dirait qu’elle a 30 ans et elle fait de drôles de grimaces dans le film…

    • Je suis totalement d’accord avec toi, c’est juste l’ambiance générale qui me refroidit un peu. Il y a aussi des scènes marrantes et des bonnes vannes, mais juste tellement moins que dans le premier, c’est ce que je veux dire par là.
      J’ai aussi la version BluRay de la trilogie, mais je ne me suis encore jamais prise le temps de regarder tous les bonus :/

  2. Pingback: Bilan #16 : Octobre 2015 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s