IMM #62 : 05 au 11 Octobre 2015

Bonjour à tous et bienvenue pour l’IMM de cette semaine !

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et repris par le site Lire ou Mourir. Il s’agit de vous présenter toutes les acquisitions de la semaine passée, qui prennent place dans notre PAL.

Cette semaine, j’ai encore eu deux livres pour mon anniversaire de la part de collègues du boulot. Etant donné que je travaille en Allemagne, ils sont forcément en allemand, ce qui me permet de lire le dernier Charlotte Link en édition originale. Et avec ma participation au swap Estival j’ai eu deux romans de la part de ma binôme, Les rumeurs de Marie !

Die Betrogene – Charlotte Link

link die betrogene

Qui connait votre culpabilité vous observe. Kate Linville, enquêtrice chez Scotland Yard, se sent trahie pour toute une vie. Solitaire et timide, elle n’aime qu’une seule personne : son père. Quand celui-ci se fait assassiner de facon atroce, Kate perd son dernier repère. Ne faisant pas confiance au policier alcoolique en charge de l’enquête, elle cherche à la résoudre par elle-même. C’est ainsi qu’elle découvre que le passé de son père n’était qu’une facade, en réalité très différent de celui qu’elle connaissait. (Traduction personnelle )

Ein ganzes halbes Jahr (Avant toi) – Jojo Moyes

ein ganzes halbes Jahr Jojo Moyes

Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

Le voyageur sans bagage – Jean Anouilh

le voyageur sans bagages de Jean Anouilh

Je ne suis pas Jacques Renaud; je ne reconnais rien ici de ce qui a été à lui. Un moment, oui, en vous écoutant parler, je me suis confondu avec lui. Je vous demande pardon. Mais, voyez-vous pour un homme sans mémoire, un passé tout entier, c’est trop lourd à endosser en une seule fois. Si vous voulez me faire plaisir, pas seulement me faire plaisir, me faire du bien, vous me permettriez de retourner à l’asile. Je plantais des salades, je cirais les parquets. Les jours passaient… Mais même au bout de dix-huit ans – une autre moitié exactement de ma vie – ils n’étaient pas parvenus, en s’ajoutant les uns aux autres, à faire cette chose dévorante que vous appelez un passé.

Alice au pays des merveilles – Lewis Carroll

alice au pays des merveilles Lewis Carroll

 » Quand le Lapin sortit une montre de son gousset, la regarda et reprit sa course, Alice se leva d’un bond car, en un éclair, elle réalisa qu’elle n’avait jamais vu un lapin avec un gousset et une montre à en sortir. Dévorée de curiosité, elle le suivit à travers champs, et eut juste le temps de le voir s’engouffrer dans un vaste terrier sous la haie.  » Pourquoi Alice s’étonnerait-elle alors de rencontrer chemin faisant une Reine de Cœur, un Griffon, un Chapelier, un Lièvre de Mars ou de prendre le thé chez les fous ? C’est au pays des merveilles que l’a entraînée le lapin blanc, un pays où elle ne cesse de changer de taille, et où tout peut arriver. Un pays que Lewis Carroll met en scène avec une rigueur impeccable dans la loufoquerie. Loin de la mièvrerie du conte enfantin, cette nouvelle traduction restitue au texte anglais toute sa verdeur mathématique.

Et vous ? Qu’avez-vous acheté cette semaine ?

Publicités

4 réflexions sur “IMM #62 : 05 au 11 Octobre 2015

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s