Kaguya Princesse au clair de Lune de Alice Brière-Haquet et Shiitake

Bonjour à tous !

Voici le dernier album jeunesse de chez nobi nobi ! que je vous présente ce vendredi. En effet, j’ai tellement aimé La princesse au bol enchanté que j’ai décidé de lire également celui-ci. Je m’attendais à une histoire proche, et finalement, j’ai été agréablement surprise.

Un jour, un pauvre vieillard rencontre Kaguya, une bien étrange petite fille haute comme un grain de riz et lumineuse comme l’astre de la nuit. Kaguya grandit en beauté et en bonté, et les princes se pressent pour venir demander sa main. La belle, pourtant, les renvoie un à un. Non, elle ne peut pas se marier, elle ne le pourra jamais… Quel terrible secret cachent les larmes de Kaguya ? L’empereur est bien décidé à le percer, quitte à y perdre l’éternité.

kaguya princesse au clair de lune

Kaguya est une jeune fille qu’un vieil homme à trouvé dans un bambou, et qu’il a élevé avec sa femme. Elle est si belle, que de nombreux prétendants se bousculent à sa porte. Cinq jeunes hommes sont pourtant bien décider à y parvenir, quitte à faire du chantage au vieil homme. Mais Kaguya est une jeune fille pleine de ressource, et c’est ce qui fait qu’on s’attache à elle au delà de la lueur qui l’entoure. Elle n’est vraiment pas bête, et trouve de drôles de façon de renvoyer les garnements. Puis vient l’empereur, qui trouve cette histoire tellement drôle qu’il souhaite la rencontrer.

Forcément, on s’attache à l’empereur, qui est jeune, beau, honnête… Il veut l’épouser pour son audace et son charme et non pour sa beauté physique. Mais Kaguya ne peut pas accepter cela, bien que son cœur se soit enfin ouvert à quelqu’un. C’est un peu plus triste comme histoire au final, tiré d’une légende japonaise. Le mont Fûji à une place assez importante dans l’histoire et cela donne une impression encore plus mystique à l’ensemble de l’histoire.

Le dessin est tout aussi beau que dans les autres albums de chez l’éditeur. On sent que les illustrateurs y sont choisis avec soin, puisque là aussi, on a envie d’encadrer les images dans une chambre d’enfant. Ils sont apaisants, pleins de charmes et de mystères, et correspondent parfaitement au texte.

On peut donc dire que nobi nobi ! a encore une fois réussi dans sa sortie d’un album jeunesse. Celui-ci est un peu plus mélancolique que les autres que j’ai pu lire jusqu’à présent, mais il en vaut toujours encore là peine. C’est en tous cas une belle légende à connaître et à partager avec ses enfants.

Logomangavendredi

Une réflexion sur “Kaguya Princesse au clair de Lune de Alice Brière-Haquet et Shiitake

  1. Pingback: Bilan #16 : Octobre 2015 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.