Les Herbes de la Lune T.2 d’Anne Laure

Bonjour à tous !

L’année dernière je vous présentais un réel coup de coeur, Les herbes de la Lune. J’avais vraiment hâte de lire ce deuxième tome, qui est aussi bon que le premier ! Méfiez-vous néanmoins des spoils du premier tome en lisant cette chronique. C’est également ma nouveauté du mois de septembre, mais je l’ai eu pour mon anniversaire, du coup j’ai pu commencer la lecture avant aujourd’hui.

« Mon équilibre personnel me faisait penser à un sablier. Il était de mon devoir de garder la même quantité de sable de chaque côté de l’ampoule en verre. Vie humaine. Vie druidique. En franchissant la ligne, je me perdrais. » Après avoir embrassé sa véritable nature, Abigail va faire face à ses ambivalences pour gagner sa place au sein de la communauté, entre apprentissage et déboires sentimentaux.

On retrouve dans ce second tome le côté celtique qui m’a tant plus dans le premier, sauf qu’ici ce ne sont plus tant les pouvoirs qui sont développés, mais d’avantage la communauté druidique, ses lois et ses habitudes, mais aussi et surtout son histoire. En effet, on en apprend beaucoup sur la famille royale des druides, l’importance des liens du sang dans la communauté, ainsi que l’évolution de la communauté en elle-même, le développement du bien et du mal parmi les druides notamment. Cela est très important pour Abigail, qui ne connait pas sa famille biologique puisque sa mère avait été adoptée, et les conséquences pour Abigail seront développées ici.

Les herbes de la lune 2 - 1

Après avoir terminé la lecture du premier tome, j’avais espérer que l’histoire de Maleann, le jumeaux druidique d’Abigail, soit un peu plus développée. J’ai été très contente puisque, même s’il n’est pas beaucoup présent physiquement, il est tout de même au cœur de l’histoire. J’ai aimé en savoir plus sur lui, et son personnage m’a surpris je dois dire, surtout vers la fin. Il incarne le duel perpétuel entre bien et mal dans la communauté, mais c’est aussi par lui qu’on se rend vraiment compte de l’importance du sang qui coule dans les veines des protagonistes.

Citation Les herbes de la lUne 2

On reprend le roman là où s’est terminé le premier, on replonge donc directement dans l’histoire. Après un an, je me souvenais encore assez bien de l’histoire, de la ville et de toute façon tout le reste est revenu très rapidement, mais une petite introduction pour resituer le contexte n’aurait pas fait de mal je pense. Ma curiosité à été totalement satisfaite à l’issu de ce second et dernier roman, puisqu’on apprend enfin qui sont les parents d’Abigail, et son personnage est bâti autour de cela. Cela soulève les questions « Qui suis-je ? », et « Suis-je ce que ma famille fait de moi ? ». L’aspect généalogique est donc très important, et cela colle très bien avec le coté mystique de l’histoire, puisque tout tourne autour des traditions et des origines.

Les herbes de la lune 2 - 2

C’est le genre de série que je relirais avec plaisir plus tard, qui m’a emporté dans un autre monde et m’a pourtant donné l’impression d’être ancré dans le mien. L’histoire et les personnages m’ont convaincus, surtout leur psychologie qui me semblait très réaliste. Bravo à l’auteure, dont j’espère lire d’autres histoires bientôt.

Challenge un anniversaire en moins

bannièrenouveautésdumois

Publicités

2 réflexions sur “Les Herbes de la Lune T.2 d’Anne Laure

  1. Pingback: Bilan #16 : Octobre 2015 | Sorbet-Kiwi

  2. Pingback: IMM #60 : 21 au 27 Septembre 2015 | Sorbet-Kiwi

Et si vous nous donniez votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s